vendredi 11 mars 2016

Mein Kleines Herz, Ça ira mieux...




Merci Didier Laugros d'avoir pensé à nous l'envoyer, merci à Télérama et son article enthousiaste sans quoi je n'aurai peut-être pas insisté, merci Chris qui a pensé à se pencher sur le berceau de ces chansons pour revenir nous faire la petite fée des bonnes nouvelles

ICI que l'on clique pour lire ce que la dame...

Merci à mes... Oops dans la foulée des récompenses je me laisse à la chambreture.



Que vous dire, j'ai écouté cet album, souvent, partout jusqu'à....

Jusqu'à cette soudaine sensation qui me serre le coeur de cette pointe que j'aime ressentir, celle des petites douleurs que l'on aime se raconter (galerie farfouille?) pour ne pas avoir à oublier que l'on est encore capable d'aimer (toujours Léo et ses mises en garde)

Du coup je range une petite chanson de Get Well Soon avec quelques autres, comme ça, qui me touchent

Lio et sa touchante déclaration de fin de non recevoir, composition d'un autre magicien: Peter Von Poehl. Je craque à chaque fois quand elle place "... dîtes au prince charmant.."
001. Lio - Dites Au Prince Charmant -  Dites Au Prince Charmant


Et cette vignette d'amour tendre et touchante, ce partage de tendresse, ces échanges musicaux où tout semble se passer, pour se réveiller le lendemain et la retrouver dans les bras de... son "Mutual Friend" (Je suis fier, j'ai tout compris) La montée de l'orchestre, influence de Glass assumée mais popisée
002. The Divine Comedy - Absent Friends -  Our Mutual Friend


Enfin ce Get, cette fois ci c'est le refrain et le changement de registre qui me bouleverse... vraiment et donne soudain à ce titre un sommet.
003. Get Well Soon - Love -  I'm Painting Money







Mais Chris a raison, de mettre en avant des titres à tomber.
Des titres qui prennent le risque des arrangements trop ... trop quoi, en fait? En fait je ne saurai dire, La réponse pourrait-être dans ces parties de Piano qui clôturent, qui font mal, mal comme chez Barbara quand elle l'utilise pour nous assombrir avec beauté. Ces apartés orchestrales de peur de laisser un titre nu qui pourrait nous déchirer.
Il y a de ça ici

001. Get Well Soon - Love -  It's A Tender Maze


001. Barbara - Mr Victor -  Précy Jardin





Ou bien la réponse dans cette approche orchestrale enrobant la mélodie pour la lever, la soulever comme sait si bien le faire Biolay aussi.


001. Get Well Soon - Love -  It's Love


002. Benjamin Biolay - La Superbe Cd1 -  Night Shop








Là où le monsieur est un peu déroutant c'est cette faculté à passer d'un titre que je lui souhaite vendeur pour attirer le chaland dans ses filets. Avec cette petite voix à la Patrick Juvet (quoi!!) ...

001. Get Well Soon - Love -  It's A Catalogue


... pour nous entraîner dans de l'intime poignant
002. Get Well Soon - Love -  33.mp3






He, ho, les petit brittons, où vous en êtes dans votre truc à vous, il n'y a que vous qui sachez nous ... pardon qui sachiez nous taper cette pop qui d'héritage en héritage s'enrichissait avec et le rétroviseur, et le radar arrière pour pas cogner et la marche avant...

Seulement voilà, vous ne pourrez pas toujours compter sur le retour des papies, que j'ai tellement usé en vinyles:

001. Prefab Sprout - Crimson Red -  The Best Jewel Thief In The World

... et quoi, il vous faut un petit gars du continent allemand pour vous rappeler à vos devoirs,
Hein?
(Hé Keith, RFA = pas toujours à Hardos!! Electross... nein, nein)

001. Get Well Soon - Love -  Young Count Falls For Nurse


002. Get Well Soon - Love -  It's A Mess


Vous nous avez compris, vous tenez là un album à user en 2016... davantage? Je ne me mouille pas.

9 commentaires:

  1. Quand on pense que le Pop Model de Lio était en partie produit par John Cale, c'est épatant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faut que j'écoute ça avec ce filtre aux oreilles. A-t-il était influent? Hop, je m'y lance de suite

      Supprimer
  2. C'était pas prévu, ce téléscopage de deux chroniques sur le même dsque...mais comme il en vaut la peine... ;)
    Il est amusant de voir qu'on ne met pas les mêmes titres en avant, ça montre bien la diversité du tout...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand même, je te rejoins bien sur les titres que tu as choisi. Bon faut que j'aille claquer le beignet du Keith...

      Supprimer
  3. Ça dégouline de miel… c'est bientôt le printemps !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Du miel? Du Miel!! Voilà, à trop écouter du métal dur, on le devient de la feuille (P'tain, je suis trop bon là) Ce n'est pas du miel, ou bien un peu pour sucrer du breuvage un peu trop amer.

      Supprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour le retour sur partage.J'ai bien failli ne pas l'acheter, c'était celui en trop sur la pile avant de passer en caisse, et puis je en sais pourquoi, probablement l'influence positive de la pochette ... car c'est un achat à l'ancienne, sans avoir lu de critiques, sans avoir écouté un morceau, avec le seul souvenir flou des albums passés. Et là cette douce claque, vaporeuse, enveloppante, une élévation douce et addictive. les morceaux préférés évoluent au fils des écoutes, pas du miel, plutôt un aigre doux savamment dosé, une finesse qui est cachée derrière la fausse simplicitée enrobée dans une belle sauce onctueuse. Ca fait du bien de se payer un tel disque, je ne me souviens d'ailleurs plus trop des autres à part le Tindersticks

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aimerai te répondre aussi long, car c'est plutôt bien troussé ce compliment pour l'artiste. Un bien bel album, qui me fait - presque - regretter tout ce que j'ai envie d'écouter. Tout est dans le "presque".

      Supprimer