lundi 21 août 2017

J'ai souvent souhaiter avoir un peu de Jerry en moi...


Beaucoup à dire.
Ici, au vu de Jerry dirigeant l'orchestre de Count Basie, je dirai qu'il m'a appris à écouter la musique ... avec le corps :-)









samedi 19 août 2017

Wagner, Parsifal Fin? Sacré Opéra!



Enfin, il était temps!
Ho, hé!! Parsifal a lui aussi pris son temps pour retrouver les gardiens du Graal, plusieurs années me dit on.

Et puis, tiens, aparté pour appâter, tenter,  faire aimer.
Je.
Quand je décide de commencer un opéra, j'ai tout un cérémonial! Que je ne pratique pour aucun autre type de musique.
Quand je découvre un opéra, je n'en écoute pas d'autre.
C'est sacré et j'y tiens.
J'ai surmonté la difficulté de l'écoute et je sais que j'y trouverai mon plaisir, mais rarement de suite.
Ça viendra, je me suis rarement trompé (Wozzeck, Zoldaten sont des exceptions, coûteuses en temps)

Alors je découvre et m'attarde sur tout ce qui peut me guider, car un Opéra c'est un édifice.

Rien que ses sources d'inspiration, avant de devenir, ce sont des histoires, avant, pendant et après.
Ici une oeuvre énorme et un parcours sans fin: En vrac, les chevaliers du Graal, Chrétien de Troyes, les légendes, le cinéma: Indiana, Excalibur, le christianisme, Monty Python mais oui, rien ne se perd et tout est dans le etc...

Rien que la création.
Ici, ce que Wagner retient, ce qu'il construit, histoire réinterprétée, nous pousse a des bribes de cultures: l'influence de Schopenhauer, la lecture pour suivre les événements racontés.

Rien que SA musique.
Ici, Wagner, même si le mot opéra repousse ... Merde ses ouvertures!! Échappées de l'oeuvre, menant leurs propres itinéraires, récupérées pour la bonne cause. Comme photographier un pilier finement orné, en oubliant ce qu'il soutient.

C'est pour Parsifal:




001. Richard Wagner - Parsifal (Knappertsbusch 1962) Cd1 - Act 1 - Vorspiel





Pour la bonne cause:



Pour la très bonne cause:






Rien que le chant.
Ici ou là, houla! Ça coince. L'obstacle, Féminin, masculin, enfantin, aigu, grave, murmuré, forcé, vibraté.
C'est ici qu'est l'abandon. Pas mémorisable, pas fredonable alors pas mémorable? Fatigant? (Je m'inscris en faux à moi-même considérant une belle part de l'Opéra Italien... Passons)

Mais je comprends de quoi il retourne, je sais d'où cela vient et où cela mène. Et soudain la révélation du chant. La récompense. Surmonté. Enfin. Le Graal!!!




001. Richard Wagner - Parsifal (Knappertsbusch 1962) Cd4 - Du Siehst, Das Ist Nicht So





002. Richard Wagner - Parsifal (Knappertsbusch) - Mittag. Die Stund' Ist Da - Verwandlungsmusik







Rien que les premiers chroniqueurs, bien avant les rock-critics: Debussy, Stravinsky, Boulez entre autres, des écrits passionnés, passionnants... Une fois son nez dedans, le risque de posture "Culture comme la confiture" s'estompe au bénéfice de l'excitant et du prenant.

Extrait:

Pour la génération à laquelle j'appartiens, Wagner était une musique "oubliée"... Elle avait fait partie de l'éducation générale, au même titre que les oeuvres capitales du passé, mais le contact avec le monde qu'elle représentait ne se faisait qu'avec peine. La polémique, après avoir longtemps empoisonné les jugements sur Wagner, devenait sans objet, paraissait inutile, absurde: une sorte d'indifférence avait remplacé les prises de position partisanes. Faut-il s'en étonner? ...
Chaque génération s'approprie certains conflits auxquels la suivante cesse de s'intéresser.......

Pierre Boulez, copié sur l'Avant Scène Opéra consacré à Parsifal.





Ma frustration.
La scène. Le moment vécu, le tout: musique, chant, acteurs, mise en scènes, décors et même davantage: la fidélité, la modernisation, la querelle bien de notre temps, pourquoi transposer?
Et surtout la multiplication des spectacles ...

... et pour presque finir, en ce qui me concerne.



Chercher, se laisser guider, écouter, tester et pour finir. Décider ce qui sera l'accompagnement de ce moment privilégié que l'on fait durer jusqu'à atteindre ce qui doit être l'aboutissement, l’inaccessible étoile.

Parsifal est à moi.

Je fais mien.

Ils étaient nombreux sur ma liste. De grands noms: Boulez, Karajan, Solti... de grand noms à ma pogne, c'est moi qui décide, je les domine dans ma bulle délirante.

Je redescends, davantage les conseils quasi unanimes que les écoutes: je me tourne vers M. Knappertsbusch.
Parcece que encensé, parce que Bayreuth (Tiens une histoire de plus) parceque son nom m'a de suite attiré...

C'est une de ces exécutions que je vous propose ici en extrait et complet pour les abonnés Drop Box.

Donc...


001. Richard Wagner - Parsifal (Knappertsbusch 1962) Cd4 - Nur Eine Waffe Taugt





002. Richard Wagner - Parsifal (Knappertsbusch 1962) Cd4 - Höchsten Heiles Wunder!




... Parsifal de retour soigne la plaie de Amfortas avec la lance sacrée.

C'est pas pour dire ni bâcler, mais pour en savoir davantage, voir sous l'image suivante.

Ainsi je peux revenir a ce qui restera de mon Parsifal en plus des instants musicaux, les monologues des "basses",
l'acte II sensuel, un sommet, comme si avoir échappé en grande partie à la lourdeur christique Wagner pouvait enfin libérer son génie pour proposer ses plages hédonistes (contrariées? Oui, mais on en profite)
Enfin tous ces choeurs majestueux, grandioses, olympiens (Oops, non, pardon) augustes alors? Toujours pas?


Quoi vouloir savoir?

Alors le film pour dire


On le trouve en entier sur Youtube
Je l'ai rippé et Zipsharé pour les abonnés à ma Drop.

Il raconte tout, il interprète. Parti-pris poétique, comme de la plume pour alléger le plomb qui coule le long de l'acte I et III, même le Happy-end à quelque chose de  ...




Et maintenant, un autre grand moment.

Quel sera le prochain?

Ciao


mercredi 16 août 2017

Zappa? Pas Zappa? C. Delbrouck, Zappa Pas à Pas


Au départ je voulais faire du titre à titre, tellement j'ai été emballé par la lecture mais surtout par le résultat sur mes écoutes des premiers Zappa.

Et puis non, j'allais juste faire moins bien que ce tome 1 que je place en photo. Au dessus, la haut.. oui. C'est ça.

Vieux débat, la musique à quoi bon en parler, à écrire... On aime ou on aime pas.
Haaaargh, madame, non, non et non.

dimanche 13 août 2017

(en attendant) Zappa, Lennon, Yoko... au lieu d"Imagine" ...



Imaginez ce que cette collaboration aurait donné, je pense qu'à ce moment là, je dirai que je pense que je dirai...
En attendant une version courte pour apprécier le rock puis une version pour approcher de tout Zappa...

ça j'aime ==>



ça c'est déjà aut' chose, mais quand on y est ==>





dimanche 6 août 2017

The Saints - King Of Sun ... Monsieur Chris Bailey


Hello regard inconnu collé à son écran, bouge pas.
Laisse moi mal te présenter ce grand.

Je n'ai rien prémédité, dans mes cartons il y a toujours mon Parsifal qui patiente, une hésitation sur Giuffre et Garner qui attend. quelques sortilèges et un autre grand decouvarteur musicale.

Attends, attends... Ne te jette pas sur le morceau

Il y avait bien longtemps que je n'avais pas fait de descente à la médiathèque rue Mouffetard, dans cette partie du 5eme arrondissement qui me sert encoeur le corps.
Une longue liste en retard, des disques que je m'étais mis de côté, des disques uniquement encore chez Arkoun. À croire que sous son nom les belles lumières se sont données rendez-vous. (Je fais l'érudit, mais sans wiki...)

Tout à mon voyage en préparation, valise des grandes occasions bouche ouverte au sol, occasion de retrouver ma douce, ma mie. Je passe un disque en shuffle




001. The Saints - Songs From The Stash - Ghost Ships




samedi 29 juillet 2017

Nicole Atkins, Bash & Pop... Qu'on me débarrasse de mes coups de coeur






Allez, que je me débarrasse de ces coups de cœur. Récent, 2017, mais pas révolutionnaires, ça non, la révolution musicale j’ai été la chercher bien avant, c’est une autre histoire, les congés approchant je vais pouvoir vous concocter ça…

En attendant.

Tout le monde connait ou a connu le mal du pays (Non ? Pas vous ? Lisez quand même) La nostalgie est un sentiment facile à comprendre.
Mais la nostalgie du mal de pays ? Hein ?

Quand j’écoute Nicole Atkins (un peu moins Bash & Pop, mais comme je les case ici aussi) je me replonge, le temps de l’écoute, à l’époque de Memphis.

Loin de mes proches, sauf les copains embarqués dans la même aventure que moi, je me levais pour mettre de suite cette* chaîne musicale qui passait surtout de la musique du cru.

(* Veuillez préciser la chaîne ... ta gueule Wiki)

mercredi 26 juillet 2017

Coming Soon, The Replacements!! Il n'y a pas que Paul. A venir dès que j'ai le temps: Bash & Pop



En attendant de venir placer mes bafouilles, ça se bouscule dans ma tête/ Zappa et ses Mothers? Wagner? Ravel? Garner? Nicole Atkins? Retour au Brésil????

Mais voilà l'été, pourri ou grosse chaleur.

Vivement








samedi 22 juillet 2017

Clien d'oeil à la bande en attendant que je repasse vous voir..... Nicole Atkins again


J'ai toujours aimé la série de drôles de dames, surtout quand elles cry comme ici...

Je ne suis pas chez moi, et j'écoute sur des enceintes d'ordinateur portable.
Comme au "old good time" où j'écoutais sur un radio K7, même pas stéréo, même pas mixed mono.
Mais quand un titre me bouleversait, je ne pouvais pas soupçonner les arrangements où de quelconques astuces de séduction autres que le charme et le talent du titre...

Pas que je cours après ce temps là, faut pas déconner quand même... mais en parlant de charme:

.. et de talent



this song for you





samedi 8 juillet 2017

Mark Eitzel .... Pas chez moi ... Un petit coucou pour encore partager



Tout est calme autour de moi
Ma dame douce dort
Et en pensant au moment vécu, je voulais revenir sur mon coup de coeur, déclenché en grande partie par ce post:


https://leschroniquesdecharlu.blogspot.fr/2017/01/mark-eitzel-2017.html

Et une fois de plus pas en trop de retomber dans la magie de cette pop que j'adule:



samedi 1 juillet 2017

Un peu de Fenouil....



Pourquoi je l'aime mon IpMix, bien plus surprenant que la fonction RADIO de SPOTIFY..

Tout commence par ce titre de Roy (ceux du cercle savent pourquoi ce titre aujourd'hui)
Oui, bon, ben, une version demo, qui a la pêche ... démopêche... !! ?? laissez tomber.

001. Roy Orbison - Mystery Girl [deluxe Edition, 2014] - In The Real World (Studio Demo)

Coup de coeur: Counting Crowes, Chris Stapleton. AKA J'arrête les calembours pourris (ou pas)




Sur arrêt sur image je me suis regardé (j'ai regardé serait tellement plus simple, mon cher Antoine, l'hémisphère Gauche s'adresse au Nord) une émission consacrée au mauvais goût, à la discrimination, à l'homophobie, au sexisme dans le cadre de l'émission "touche pas à mon poste".

dimanche 25 juin 2017

#633, Best For wearing a Kaftan ( a quoi?)


Bon, maintenant je sais ce qu'est un Caftan... et à la suite de ce titre...



001. Love - Forever Changes - Alone Again Or





Le clin d'oeil fin des années 60, pas encore 68? Liberté et psychédélisme pour tous!


samedi 24 juin 2017

Ravel Daphnis Et Chloe (Mon Ego Attendra)


Non, non, ce n'est pas ce que j'avais en tête, et je me le garde.

Je viens de recevoir un numéro de l'avant scène Opéra qui traite de Ravel et "l'Enfant et les sortilèges"
Le matin (nous sommes le 24 Juin, 8h du matin, il fait printanierement frais). Café, Pain beurré.

mardi 20 juin 2017

#001, Best SONG ever? (à quoi ça sert)


J'aime.
Ben oui, j'adore... mais pas que.
J'aime aussi
É NOR MÉ ME NT
ça

dimanche 18 juin 2017

#635, Best For Bringing Out Your Inner Bairn


L'été approche et me revient l'envie de ces petites vignettes musicales. Et puis un peu de vocabulaire en Anglais ne fera pas de mal.

Et cerise sur le gâteau, cerise que l'on aura extirpée d'un bocal, plongée dans l'alcool qu'elle était depuis plusieurs années, cerise rescapée de notre envie de la déguster avant de la poser, donc cerise sur le gâteau: le thème

dimanche 11 juin 2017

One French Hit Wonder Why? Procol Harum & 10CC


Bientôt la fin de Parsifal... En attendant, un truc qui me tenait à coeur depuis un moment.
Mieux connaître deux curiosités musicales et aborder un peu le thème de l'écoute.

Curiosité musicale pour avoir été et être encore un groupe bien connu dans son pays, ayant cartonné - vraiment - en France avec un titre pour se voir ensuite ignoré chez nous.

mardi 30 mai 2017

Le Roi Arthur, d'accord, mais la suite? La voici







Mais oui, mais oui, pas de panique, il y a bien une suite à la légende du roi Arthur et de ses chevaliers de la table ronde.

Et sorti de la salle de cinéma, vous imaginant en pleine détresse, mais d'espoir aussi puisque le film serait une trilogie.

Mais moi je sais que la suite de la suite, si il n'y avait pas eu Monsieur Wagner pour la raconter, jamais vous n'auriez entendu ce que le Graal devint (Deux vins... Il n'y a pas de hasard!!)

dimanche 28 mai 2017

Emily Barker - "The Aussie-born Soul Queen in Memphis", ça c'est de l'accroche



Numéro de Juin de Uncut et ce petit encart et cette accroche (relisez le titre, je vais pas me refaire le copié/collé)
Soul, Sun Studio, Memphis, Country.



001. Emily Barker - Sweet Kind Of Blue Cd1 - Sweet Kind Of Blue




002. Emily Barker - Sweet Kind Of Blue Cd1 - Sister Goodbye




vendredi 19 mai 2017

Don Bryant, besoin de se faire du bien après un grand Systema Solar


Bon, revenu hier d'un grand Systema Solar, au Cabaret Sauvage. Organisé par "Musique and Co. Productions"
Si vous avez le goût pour la musique d'Amériques Latines sans tomber dans le formaté, je vous conseille de suivre les événements qu'ils organisent.
Ça m'embête que cela soit tenu par des amis, car du coup vous allez penser que je le dis parce que (pourquoi finir cette phrase, hein?)

Pour les suivre, cliquetons sur l'image





Bon, avant de se faire un bond dans le passé de maintenant, encore un petit coup?






001. Systema Solar - La Revancha Del Burro - Yo Voy Ganao



Un jour, un jour vous aurez le droit à entendre nos Radio Palenke à nous, mais ça... et on m'a promis, alors.


Une fois que l'on sort de ce genre de concert, la même musique que vous venez (peut-être) d'écouter, me donne l'envie de faire plaisir et de profiter d'un article dans le dernier Magic (Mai 2017 sur une Soul de Memphis, plus particulièrement sur M. Bryant)

Un bond en arrière, où les consoles (p'tain d'efficacité!!) n'étaient pas encore là pour remplacer des musiciens.
Et même si on parle de nostalgie...
écoutez moi ces deux titres séparés par pratiquement cinquante ans: 50!!



001. Don Bryant - Don't Give Up On Love - A Nickel And A Nail




002. Don Bryant - Precious Soul - She's Looking Good





dimanche 7 mai 2017

Systema Solar & Radio Palenke - Viendez beaucoup, je vous attends... Pour me retrouver, facile....


Je vous raconte, et si je raconte bien et que la géographie, les distances, les occupations ne sont pas les obstacles ... je vous donne rendez-vous...

Mais racontons.

Non, écoutons....



001. Systema Solar - La Revancha Del Burro - Yo Voy Ganao




Bon, maintenant, racontons... Hein, ok, ok... encore? On écoute...



001. Systema Solar - Systema Solar - Malpalpitando










Bon je peux y aller?
J'ai un ami, j'ai mon ami ... chaque année il s'énergise, il s'explose... J'ai une amie, mon amie ... chaque année elle se démène, elle se dépense.

Pour organiser des concerts, mais attention!! Sérieux. Non, pas sérieux. Ça rigole pas, en fait si, ça rigole aussi.

J'explique la confusion que je suis en train de créer. Pour nous offrir un grand moment de bonheur, de joie de danse (et de Mojito..) ces deux passionnés de musiques se lancent dans une aventure où nous, moi n'avons qu'à pousser la porte et tel une pile rechargeable se fournir en énergie bio pour tenir le reste de l'année jusqu'à revenir ... Le cycle de la vie comme je l'aime.

Vous avez noté? 18 Mai 2017 au Cabaret Sauvage, Paris 19eme.
Venez me retrouver de ma part... mot de passe "De Ma Part"

Et surtaussi Radio Palenke. En première partie.
Une autre histoire pleines d'émotions, mais il ne faut pas que ma subjectivité entame la réelle qualité des ces feux d'artifices!!

Parce que pour mes amis, la première partie, ça ne peut pas être prétexte à valoriser la suite. Un concert ici c'est la fête dès qu'on approche de la porte d'entrée.. Et même dès qu'on y pense.
Alors forcément, les petits jeunes qui ouvrent auraient plutôt l'habitude de nucléariser la salle. Donnez leur un petit espace bistrot, donnez leur Carnegie (un jour?) c'est tout pareil. Au bout de cinq minutes.. non secondes ... non nanosecondes... la piste est pleine, même le bar ne peut plus rien y faire!!


Pas encore de disque... ça ne serait tarder me souffle-t-on à l'oreille?

Mais comme ça, un petit extrait... tellement en dessous de la vérité



Voilà, vous avez tout compris ...

Et puis, même si je n'ai pas la setlist du 18 mai, je sais qu'ils sont tous capable de nous laisser respirer un peu pour avoir le temps de se jeter un verre ou ... un autre et d'écouter, parfois même davantage. Se laisser porter



001. Systema Solar - Systema Solar - Oye


dimanche 30 avril 2017

Deathstars, Rianne... Ou comment j'ai défendu ma virilité en musique


Rianne I. La mienne
Elle dort profondément. Ils est Huit heure du matin en ce dimanche, une lumière bleue naturelle éclaire son visage endormie. Un ange.
Elle est si belle.

En cette phase amoureuse où les corps et les esprits s'accordent, il y a parmi les sujets à traiter la musique.

Un peu plus tôt cette face d'ange et de douceur me proposait de remplacer mon Caetono Veloso, ma pop Italienne, mon folk mélancolique et mes envolées lyriques par...



001. Deathstars - The Perfect Cult - All The Devil's Toys



002. Deathstars - The Perfect Cult - The Perfect Cult



... Rianne m'avait déjà accroché avec d'autres lascars.

- Tu connais?

vendredi 21 avril 2017

Imelda, Sharleen ... C'est le printemps... Tolérance Un Milliard


I'm in a mood for love. J'ai rencontré, je rencontre, je vais retrouver celle qui chasse mes fantômes.
Bien entendu ce genre d'introduction se réserve pour un journal intime.

J'y ai pensé, mais sur un journal intime on ne peut pas placer de la musique, sinon je ne vous embêterai pas avec ça.

J'entends une voix qui me dit que de toute façon, sur un journal intime, qui viendrait écouter la musique à part toi? Personne!



Mais voix, p'tain tu as raison, mille fois raisons, comment que je n'y ai pas pensé, t'es génial, viens dans mes bras.
Tu t'appelles comment? Hein? Moi, toi c'est moi... extraordinaire, embrassons nous.

Vous l'avez compris, the mood, le printemps.. dans ces moments convergents j'atteins la tolérance un milliard si ce n'est davantage.

Dans ces cas là... Parfois le hasard, plutôt le petit génie me place dans les pattes ce qu'il me faut pour ces moments comme était Halley

Imelda May! Vous vous souvenez de son look Rockabirlandaise?


Nous la revoilà avec son nouveau disque, AMG (c'est lui le petit génie), tout à mon bonheur me propose cette dame déchirée qui relève la tête et se transforme en...



Imelda May - Life Love Flesh Blood (Deluxe) - 001 . Leave Me Lonely





Imelda May - Life Love Flesh Blood (Deluxe) - 002 . The Girl I Used To Be





Imelda May - Life Love Flesh Blood (Deluxe) - 003 . Black Tears (feat. Jeff Beck)





Je suis complètement fondu, l'humeur, ma mood y est pour beaucoup. C'est pourquoi je serai prêt à entendre toute les négatives et m'en royalement l'ignorasser (Pas certains de l'orthographe).
Dans ces moments je les trouve toute belles, le monde est beau... la musique me transporte...



Un peu de lucidité que diable, les extraits que je vous ai choisis c'est aussi pour démontrer la palette étendue qu'elle adopte. Belle phrase de critique qui a toute sa tête sur terre, les pieds pas trop loin.

lundi 17 avril 2017

Jellyfish ... MAGIC ... quement QUEEN


J'ai des talents, mais pour les accroches il me faudrait quelques progrès. Comment mettre Jellyfish - le sujet - MAGIC le journal et Queen dans un même titre?

dimanche 9 avril 2017

2017 doit être MAGIC, pour une fois que je me branche sur l'année: Timber Timbre & co-nadien


C'est que la disparition de MAGIC et son retour en Janvier 2017, ont un peu bouleversé mes habitudes de chébran - deux ans (On ne dit plus Chébran?)

Du coup j'écoute ce qui sort maintenant, faut que je me reprenne, j'ai quand même un trou de presque deux ans à combler.

En attendant le numéro de MAGIC sur Mars/Avril se penche sur nos amis? Cousins? Lointains? Canadien de Montréal

Et de fil en aiguille....


Avant l'aiguille, le fil.
Timber Timbre.
Je décroche mais difficilement, et je me suis entiché de la fin et du coup j'inverse mon écoute. Du dernier titre au premier.
Au passage, avec un vinyle, hein! Bonjour la crampe. Surtout si on est droitier, on a besoin de son bras, pour ce coup je suis en plein désaccord avec le pape. Les papes!

dimanche 2 avril 2017

Wagner, Par Ici Parsifal!! Un début ...

Comment peut-on se permettre un calembour odieux et laborieux? Devant une oeuvre aussi dense, quelle honte.
Je ne sais pas bien ce qui m'a pris? J'étais resté bloqué sur Persil & Faille. Perce Val était déjà pris.

Il faut me comprendre, la musique de Wagner est envoûtante, une fois dans ses filets vous voilà entraîné dans une rêverie ... dangereuse?



Un début de chronique sur une oeuvre qui me transporte, surtout la version, cette version de Kna...
Zut
Je reviens
De Knappertsbusch.

dimanche 19 mars 2017

La tétralogie de L'automne Brésilien. Part4 Milton Nascimento (La Valse)


01. Milton Nascimento - Milton Nascimento (Emi) -  Sentinela


Et voici mon chouri, mon chéchou... l'artiste Brésilien que l'on aime adorer. Une séduction moins évidente de prime abord ( à bord? Au bord?) ... mais c'est que c'est pour la vie, alors il faut que le désir dure et chez M. Nascimento il y a une étrange glissade sur les mélodies qui semblent fondre.

La tétralogie de L'automne Brésilien. Part3 Jorge Ben (Le Soleil)





Tout ces post, c'est un peu lui et beaucoup mon fil retrouvé sur le Brésil.

Moi je veux bien vous parler de ce sous-continent qu'est le Brésil, mais sous-continent ça sonne un peu comme sous-homme, sous-terrain alors que le Brésil...

La tétralogie de L'automne Brésilien. Part2 Antônio Adolfo (La Chandelle)


01. Antônio Adolfo - Antônio Adolfo -  Por Que E Que Voce Se Esconde


02. Antônio Adolfo - Antônio Adolfo -  Nao Se Vive De Passado

La tétralogie de L'automne Brésilien. Part1 Aldemaro Romero, un Vénézuelien


En quoi ce titre pourrait influencer mon vote aux présidentielles 2017 France, hein?

01. Aldemaro Romero - Aldemaro Romero And His Onda Nueva -  It's Impossible

dimanche 12 mars 2017

The Who - Tommy ... Quand la métaphore déprécie la musique


Avant d'aller à mon propos, sachez, sachons qu'il y a encore peu j'ai écouté "Tommy" EN ENTIER. Que "Tommy" fait parti de ces albums que j'ai souvent écouté en entier. 2*33T ou 2 LP comme vous voulez.
J'ai même les faces dépareillées pour être écoutées sur un phonographe qui acceptait les vinyles en enfilade.

Bon, avant de parler musique, affranchissons nous de suite de l'allégorie.
Tommy, un des premiers Opéra Rock, en gros Tommy raconte une histoire.