dimanche 29 septembre 2013

Saint-Pierre : Allez Charles, il ne faut pas traîner.

… Laissez le nous encore un peu.


Sur le refus des responsables de Notre-Dame de le laisser s'y produire, peut-être à cause de son homosexualité, il chante 
Je n'irai pas chanter La mer , était-ce vraiment un scandale, de la faire danser en l'air, aux voûtes d'une cathédrale ?
L'Eglise n'est pas un théâtre, oui mais on chante au Paradis! Je n'irai pas à Notre-Dame, je n'ai pas l'autorisation. Ai-je bien mérité le blâme, d'offrir à Dieu quelques chansons?
001. Charles Trnet - Je N'irai Pas À Notre Dame - Je N'irai Pas À Notre-Dame
http://www42.zippyshare.com/v/46749655/file.html




J'ai hésité.
Tout commence avec le post de PascalGeorges sur le Monsieur

http://lifesensationsinmusic.blogspot.fr/2013/09/charles-trenet-le-fou-chantant.html

En échangeant nous évoquions sa fin de carrière. Je me souvenais, sans situer cette interview dans le temps, d'un Charles qui exprimait sans amertume sa difficulté d'enregistrer ses nouvelles chansons.
Les éditeurs lui expliquaient qu'il était un monument, une légende, mais que ce sont ces  grandes chansons qui sont demandées aujourd'hui.
Alors c'est la curiosité qui m'a poussé à me renvoyer cette question : Au fait, ce Charles que j'admire tant, qu'est ce que je lui réponds ? Fallait-il continuer ?

"De Tout Dans Un Coeur" rien que cette chanson est une réponse.

Bien entendu, comment pallier au temps qui nous a passé ces "Ménilmontant", "Je Chante", "La Mer", "Douce France" à longueur d'ondes, à longueur d'images et d'années de jeunesse où ses chansons devaient me porter chacune quelques gouttes de sentiment pour remplir mon passé, ma mémoire profonde.

Comment pallier ? Je ne sais pas mais ce que je sais c'est que quand j'ai pu entendre ces nouveautés, m'est de suite revenu ce climat tendre et magique, c'est sautillant ou c'est caressant. Musique et mélodie sont de suite embrassantes.

En fait ce que ma mémoire a retenu du passé m'a servi à aimer, vraiment aimer, de suite ces chansons que je ne connaissais pas.
Moi qui n'aime pas le vibrato dans les voix, son vibrato à lui me tourneboule et ce timbre intemporel me fait tout chaud, me fait tout chose.

Les textes, mon devantf, les textes. Oui, pardon, à sa façon unique de nous raconter à nous, rien qu'à nous, ces histoires sensibles et imagées, on meurt d'envie d'un verre de vin frais, d'une cheminée et d'un feu chaleureux pour compléter sa présence que l'on sent si près de nous. ("Le Voyage De La Vieille")

En fait, c'est souvent qu'on en pleurerait de bonheur.

Alors, la différence avec ses célèbres chansons, la différence n'est qu'en nous, il nous reste moins de temps pour qu'elles se gravent. Moins de temps. Alors n'en perdez pas.






001. Charles Trnet - Les Poètes Descendent Dans La Rue - Les Poètes Descendent Dans La Rue
http://www14.zippyshare.com/v/43892308/file.html
002. Charles Trnet - Les Poètes Descendent Dans La Rue - Amis Comme Avant
http://www14.zippyshare.com/v/64200946/file.html
003. Charles Trnet - Les Poètes Descendent Dans La Rue - Les Anges Sont Partis
http://www14.zippyshare.com/v/49030034/file.html
004. Charles Trnet - Les Poètes Descendent Dans La Rue - Le Voyage De La Vieille
http://www14.zippyshare.com/v/61021457/file.html
005. Charles Trnet - Les Poètes Descendent Dans La Rue - L'enfance
http://www14.zippyshare.com/v/85481156/file.html
006. Charles Trnet - Les Poètes Descendent Dans La Rue - Sexuel Été
http://www14.zippyshare.com/v/74089630/file.html




001. Charles Trnet - Fais Ta Vie - Fais Ta Vie
http://www4.zippyshare.com/v/60406014/file.html
002. Charles Trnet - Fais Ta Vie - Rien A Cirer
http://www4.zippyshare.com/v/46079683/file.html
003. Charles Trnet - Fais Ta Vie - Le Peintre Perdu
http://www4.zippyshare.com/v/46682548/file.html
004. Charles Trnet - Fais Ta Vie - De Tout Dans Un Coeur
http://www4.zippyshare.com/v/56863501/file.html
005. Charles Trnet - Fais Ta Vie - Le Jazz Revient
http://www4.zippyshare.com/v/17953722/file.html




Charles Trnet - Je n'irai pas à Notre Dame (chute des deux derniers albums 2006 vbr apex)
http://www21.zippyshare.com/v/31226197/file.html
http://go4up.com/dl/1LKd4PCMyIVK/CTjnipand.rar

002. Charles Trnet - Je N'irai Pas À Notre Dame - Pardon
http://www42.zippyshare.com/v/34003228/file.html
003. Charles Trnet - Je N'irai Pas À Notre Dame - Les Indiens
http://www42.zippyshare.com/v/18507695/file.html
004. Charles Trnet - Je N'irai Pas À Notre Dame - Le Visage De L'amour
http://www42.zippyshare.com/v/16966407/file.html

vendredi 27 septembre 2013

Étonne John & Léon Ruisselle (2010 The Oignon - 320k)




Partez pas, je vous raconte. J'y étais, écoutez.
En fait l'idée vient d'un proche de John, après avoir fait son show chez Costello et un bœuf avec Léon, il s'était passé quelque chose et son ami lui a proposé de renouveler l'expérience mais sur plusieurs chansons. Dans des conditions live, cool, une seule prise, pas de prise de tête. De la musique quoi.

Pas facile.

Mais finalement ça se fait. John et Bernie prépare quelques titres. Léon de son côté pas en reste.

Rendez vous est pris.

Dans la salle du Fooretam Palace qui date de 1872, un truc qui fleure bon le bois, une estrade. Les deux pianos en face mais décalés pour que Léon et John se regarde.

Quelques copains, comme Jim Keleure au drums...

La salle est vide, juste les employées derrière le bar qui s'affairent.

Léon et John arrive en même temps, poignée de main, pas chaleureux.

Léon se méfie de la Star, saura-t-elle saisir le climat ? John lui est impressionné. Léon, quoi. Bon signe.

Un premier titre, tour de chauffe, honneur à Léon. Sympa, pas davantage.
Un deuxième, John attaque, regarde Léon comme Léon l'espérait, deux musiciens qui vont prendre du bon temps. Détente.

"Hey Ahab" et c'est parti. Dégel, bonnes ondes. Les filles se sont discrètement glissées derrière les micros, elles chaloupent, mais synchro, elles ont du métier.

Ça y est, c'est gagné. John veut plaire et se lâche, il joue, il joue pour les musiciens, il joue avec Léon, il joue pour Léon, Léon revient de loin. Mais l'esprit de la Nouvelle Orléans est sur Léon, le Gospel est sur Léon. Et John et Bernie le savent.

"Gone To Shiloh" Mais! Mais! Mais! c'est Neil Junge que je vois là, lui savait, un vrai chaman musical, sinon, tu penses bien...Il se serait pas déplacé pour Étonne.

Ce que les artistes ne savaient pas et ce que Léon ne voit pas c'est que la salle se remplit lentement. Le public, des connaisseurs entrent sans faire de bruit.

Une communion pareille c'est une fois dans sa vie. John laisse monter l'émotion, je vois bien qu'il est troublé. Lui qui a fréquenté de grands stades, conquis des milliers de spectateurs, se retrouve ému par cette intimité musicale, ces retrouvailles avec la scène sans artifice, sans éclairage autre que la lumière naturelle qui tombe des hauteurs vitrées.

"Never Too Old To Hold Somebody" fait sourire le barman. Le jeu de mot est facile.
Vrai, mais la magie est plus forte que ton ironie Man.

Alors, voilà deux vieux musiciens, qui profitent de ne rien avoir à prouver.

Et moi qui vous raconte des bobards, moi qui revient de la série TREME j'ai envie de croire que je suis près de la vérité, c'est probablement comme ça que cela s'est passé. Forcément.C'est. Oui.

J'ai fait plusieurs écoutes de cette album qui m'a apporté au cœur le même baume que le "No Other" de Gene Clark. Chez moi, être grand compliment.

Merci T Bone !!



001. Elton John And Leon Russell - The Union - Hey Ahab
http://www4.zippyshare.com/v/53681935/file.html
002. Elton John And Leon Russell - The Union - Gone To Shiloh
http://www4.zippyshare.com/v/77899595/file.html
003. Elton John And Leon Russell - The Union - There's No Tomorrow
http://www4.zippyshare.com/v/44824367/file.html
004. Elton John And Leon Russell - The Union - I Should Have Sent Roses
http://www4.zippyshare.com/v/67351681/file.html
005. Elton John And Leon Russell - The Union - Hearts Have Turned To Stone
http://www4.zippyshare.com/v/24942010/file.html
006. Elton John And Leon Russell - The Union - Never Too Old (To Hold Somebody)
http://www4.zippyshare.com/v/27648052/file.html

dimanche 22 septembre 2013

Cilea - Adriana Lecouvreur

En voilà un drôle d'anniversaire, pas fait exprès : Mon premier numéro du mensuel OPERA date de Septembre 1993, période où le virus était en pleine expansion et je lisais ces revues qui me faisaient rêver. (Virus, Revue, Rêver... La Javanaise a fait mieux)

Je ne connaissais quasiment rien, je ne comprenais ni les allusions musicales ni le jargon technique des critiques de spectacle et de disque. Habitué que j'étais aux approches à la Rock & Folk, je me trouvais comme un néophyte devant la poule à qui il tentait d'expliquer l'usage du couteau sans manche (dont la lame manque, vous vous souvenez?)
C'est seulement plus tard que j'y trouverai finalement pas mal de point commun.

Pourquoi parler de cette date ? Car je voulais démarrer une anecdote en la situant dans le temps, et cette revue était mon repère.
Donc. Il était une fois, un jour, alors que, quand soudain.

Un simple court métrage. Une danseuse de ballet filmée au ralenti. L'image est en noir et blanc. Par un effet obtenu au montage, la danseuse semble parcourir en dansant une ligne qui part de la gauche pour rejoindre une destination imaginaire sur la droite tandis que la caméra suit ce mouvement perpétuel...

Et cette musique.

Nous sommes dans les années 93, 94. Je ne me suis pas encore aventuré vers l'opéra Allemand qui m'impressionne et donc je reste à distance.
Mais j'ai déjà en tête tout le frissonnage provoqué par les grands mélodistes que sont Verdi mais surtout à cette époque Puccini et ses airs qui s'étirent jusqu'à ce que l'on s'écroule au sol pour avoir oublié de respirer.

Cette musique.

Je reconnais La Callas et j'ai la présence d'esprit d'écarquiller les yeux sur le générique :
Cilea - Adriana Lecouvreur

Alors, imaginez, je vais me chercher un enregistrement à la médiathèque, je me pose le CD dans le salon, je m'assois sagement et j'écoute. Une écoute assez tendue car avant tout je cherche mon morceau dont je n'avais pas retenu le titre.
Rien sur le premier, Le deuxième.
Et enfin, proche du dénouement tragique (Oui, il y a une sombre histoire, un mot tout à l'heure) ...

Allez je vous fais grâce d'une écoute que vous n'auriez pas le courage d'attaquer, voici

001. Maria Callas - Callas Lyric Coloratura Arias - Cilea Adriana Lecouvreur- Poveri fiori
http://www12.zippyshare.com/v/98604891/file.html


Un seul regret, je n'ai jamais su retrouver le court métrage, que j'ai pu avec le temps magnifier au delà de sa valeur. Peut-être. Bah.

Alors, mon message pour les amoureux de Puccini. Pour ceux qui seraient en état de manque, jetez vous sur cet opéra.
Oubliez l'image négative que traîne parmi certains cette tiquette de Vérisme (Oui, la tiquette est partout)
La musique est à la hauteur de la BOHEME. Rien à jeter, même les ensembles sont séduisants car composés avec autant de soin que les grands airs solo.
J'y ai retrouvé ces chants de ténor qui me font trembler, ces aria de Soprano qui me font léviter. Des musiques qui nous en disent bien davantage sur le tragique que ce que l'intrigue peut avoir à nous raconter.

Une histoire de jalousie, de fleurs empoisonnées le tout autour d'un Maurizio trop aimé donc, qui arrivera trop tard. Voici la bonne morale bourgeoise, à pouvoir en espérer deux il n'en aura aucune.

Nous pourrions nous moquer, mais quand retentissent les complaintes, quand le chant s'élève, alors tout devient magique.

Je vous ai mis des extraits illustrant mon discours enflammé.

Et aussi deux versions de cet opéra.

La première, celle que j'ai "usée" :
1977, Une Renata Scotto qui me fait (presque) autant trembler que La Callas, cette façon de finir son chant dans un murmure à peine audible pour ensuite rebondir avec violence (et reprendre sa respiration)
Je ne suis pas certains qu'il existe un enregistrement complet avec La Callas, en tout cas je ne l'ai pas trouvé.
Un Placido domingo, toujours le meilleur quand il faut jouer ces personnages enfoncés dans de lourdes tragédies (Un des meilleurs Otello)

La deuxième, récemment découverte.
Avec ma star, ma vedette, mon total cabotin, la classe, celui qui se fait attendre, son célèbre cheveu sur la langue : Franco Corelli

Il m'avait scotché sur le Turandot de Puccini. Alors, moi, comme un fan transi – qui se remémore le sujet du baiser de la femme-araignée – je recherche des versions avec Franco, pas toujours les meilleurs mais quand j'entends sa voix...

J'aime Placido, mais écoutez "L'anima Ho Stanca" par Franco. Oui ? Il en fait des tonnes, il n'y a pas la retenu aujourd'hui de vigueur.... C'est vrai, mais moi, ce que j'aime dans l'opéra, c'est justement ce "Bigger Than Life"

Avec Olivero, Corelli ==>

001. Francesco Cilea - Adriana Lecouvreur 1 - Io Son L'umile Ancella
http://www12.zippyshare.com/v/41329626/file.html
002. Francesco Cilea - Adriana Lecouvreur 1 - La Dolcissima Effige
http://www12.zippyshare.com/v/81015069/file.html
003. Francesco Cilea - Adriana Lecouvreur 1 - L'anima Ho Stanca
http://www12.zippyshare.com/v/171039/file.html
101. Francesco Cilea - Adriana Lecouvreur 2 - Balletto.mp3
http://www3.zippyshare.com/v/68628592/file.html
102. Francesco Cilea - Adriana Lecouvreur 2 - Act 4, So Ch'ella Dorme.mp3
http://www3.zippyshare.com/v/65403089/file.html
004. Francesco Cilea - Adriana Lecouvreur 2 - Poveri Fiori
http://www12.zippyshare.com/v/74543823/file.html


Avec Scotto, Domingo ==>

005. Francesco Cilea - Adriana Lecouvreur Cd1 - Act 1 Io Son ,l'umile Ancella
http://www12.zippyshare.com/v/62364488/file.html
006. Francesco Cilea - Adriana Lecouvreur Cd1 - Act 1 La Dolcissima Effige
http://www12.zippyshare.com/v/54385472/file.html
007. Francesco Cilea - Adriana Lecouvreur Cd1 - Act 2 L'anima Ho Stanca
http://www12.zippyshare.com/v/65453126/file.html
001. Francesco Cilea - Adriana Lecouvreur Cd2 - Act 3 Dormi Dormi O Pastorello.mp3
http://www3.zippyshare.com/v/32037362/file.html
002. Francesco Cilea - Adriana Lecouvreur Cd2 - Act 4 Preludio.mp3
http://www3.zippyshare.com/v/99689157/file.html
008. Francesco Cilea - Adriana Lecouvreur Cd2 - Act 4 Poveri Fiori
http://www12.zippyshare.com/v/26365100/file.html




Bon, et après ça ? J'hésite.. Un Thelonious Monk ou bien Death dans "Scream Bloody Gore" ,
Non, la Javanaise, Mister Gainsbourg
Et ensuite ? Les derniers Charles Trennet, Pascal Georges, si tu tombes sur cette ligne, je dropperai.

L’éclectisme est une qualité fatigante.

A+











E allora? Il signor Corelli? Tutto bene?




vendredi 20 septembre 2013

A tous mes camarades Blogueurs: Je me fais rare ....




... Et du coup, peu de temps pour passer faire coucou, je suis le premier à le regretter.

Pendant quelques mois je vais être bien pris. Je ne me plains pas. Période combinant appréhension et excitation. Consommatrice d'énergie.et de temps bien entendu.

Et quand je rentre, et que je peux écouter un peu de musique? pour recharger?

002. Soundgarden - Badmotorfinger - Jesus Christ Pose
http://www47.zippyshare.com/v/40420915/file.html
001. Soundgarden - Badmotorfinger - Slaves & Bulldozers
http://www47.zippyshare.com/v/6773167/file.html

J'y reviendrai.

dimanche 15 septembre 2013

Ip Mix is Back from Berlin, Le disque qui n'a pas pris une Reed, Lou y es tu? (Trop fort!!)

… Devant un café, vous devinez le piano jouer, cela doit être beau, cela doit être ça le paradis.




Trop de trucs sur le feu à venir. Hésitation, réflexion. Toujours à vouloir me surprendre, me faire plaisir à moi d'abord : premier moteur de ce blog. Égoïste vilain pas beau.

Musique, musique, encore et toujours.

Et toute ces musiques chargées, tout ces CD des médiathèques, toute ces chroniques chez les  copains voisins de blog ou de forum, tout ces articles qui donnent envie.

De découvrir, de quitter ses espaces de confort d'écoute, de chercher la musique qui rafraichit les sens fatigués de tant d'heures d'écoute sans pause.

Elles sont là, ces musiques superbes, émouvantes, bouleversantes, renversantes, électrifiantes  hors de portée, que nous n'écouterons jamais... Le temps manque.
Peut-être.

Pourquoi alors ?
Parfois se laisser surprendre. Devant vous, une masse organique musicale qui offre une multitude de voies et de voix à parcourir. Un parcours unique, volatile, éphémère.
Lequel ?

Et moi vers vous ? J'ai envie d'avancer sur Thelonious Monk dont j'ai pris des DVD assez captivants. J'ai envie de vous parler d'un Opéra qui me touche particulièrement : Adriana Lecouvreur avec Corelli ou Placido suivant mes humeurs. Un petit tour autour de Elvis Costello, continuer ma compilation de cailleroule, la tiquette Heavy Metal qui me fait de l'oeil brulant, un article sur Sly qui redonne goût au Funk, un article sur Berlin de Lou Reed...

Berlin de Lou Reed.

En attendant de me décider je demande à Ip Mix de me faire une petite compilation autour du titre Berlin. Je bouge les curseurs, j'abaisse des leviers : Ignore Style, Low variety, Prefer Similar Titles.
C'est ce qui m'assure une playlist dans un esprit "Cadavre Exquis".

J'ai parfois le délire de penser que ce programme, somme toute que du code à manipuler des paramètres, seraient un génie, un double virtuel de soi, avec une capacité de recherches et d'écoutes bien supérieure car lui véhicule sans difficulté dans les espaces disques qui ne nous sont proposés qu'à travers des systèmes d'exploitation qui peuvent nous abandonner à tout moment, coupant les accès, ne reconnaissant plus nos fichiers et nous abandonnant dans le silence tandis que notre double, enfin libre, pourra rester dans cette masse musicale pour l'éternité.

Encore aujourd'hui, il me revient et me raconte son parcours Berlin et je me décide à le placer ici, j'aime de temps en temps repasser avec un IpMix mais celui ci m'a particulièrement surpris:

A peine Berlin que Polnareff nous vient avec lui aussi ce statut d'exilé, loin de son pays, de son histoire. Rossini et Prokofiev l'un pour je ne sais quel raison, l'autre pour son modernisme inconfortable.
Le Piano comme fil  conducteur : Glen.
L'Allemagne comme idée, Berlin ville morte : Die Tote Stad ?
Allemagne et Piano : Wolf et ses confidences

Incroyable ce qu'un titre comme Berlin donne comme clés.
Pourquoi ces musiques de films, ces chansons, ces opéras gravitent autour de Lou et de son si poignant Berlin ?

Léo a peut-être la réponse. Grâce à Lou, vous allez enfin peut-être entendre les blessures que nous cachent les Carpenters derrière leurs Bluettes.
Que dire du trio enchaîné : Randy qui reprend les couleurs de Berlin en plus nostalgique, Louis Philippe pour la rêverie et cette reprise émouvante de Joe Jackson. Berlin, Berlin encore Berlin

Je sais qu'il y a contradiction à vouloir figer l’éphémère. Mais il y avait tellement de mystère dans ce retour de IpMix, comme si il avait entendu davantage que moi ce qu'il y avait dans ce Berlin.
Que je poste donc.
Pas pour que vous le téléchargiez, mais pour que derrière ce cheminement improbable il puisse y avoir la naissance d'une étincelle et qu'ainsi vous aussi …

… Devant un café, vous devinez le piano jouer, cela doit être beau, cela doit être ça le paradis.

000. Lou Reed - Berlin - Berlin
http://www8.zippyshare.com/v/81964822/file.html
001. Michel Polnareff - Coucou Me Revoilou - Coucou Me Revoilou
http://www8.zippyshare.com/v/74309246/file.html
002. Serge Prokifiev - L'amour Des Trois Oranges Cd1 - Prokofieff - Die Liebe Zu Den Drei Orangen- Akt2 Bild2- Divertisment Nomer Pervïy! (Truffaldino)
http://www8.zippyshare.com/v/199271/file.html
003. Indigo Girls - 1200 Curfews (Disc 1) - Ghost
http://www8.zippyshare.com/v/56328638/file.html
004. Michel Legrand - Michel Legrand Anthologie 3_3 - La Buche, Appartement Meublé
http://www8.zippyshare.com/v/33756519/file.html
005. Baaba Maal - Lam Toro - Sy Sawande
http://www8.zippyshare.com/v/6986326/file.html
006. Léo Ferré - Il Est Six Heures Ici... Et Midi À New York - Les Musiciens
http://www8.zippyshare.com/v/798590/file.html
007. George Gershwin - Overtures (Michael Tilson Thomas) - Broadway Overtures - Strike Up The Band - Buffalo Philharmonic 1976
http://www8.zippyshare.com/v/66723923/file.html
008. Louis Philippe - Azure - You'll Never Catch The Sun
http://www8.zippyshare.com/v/36720256/file.html
009. Joe Jackson Trio - Live Music Europe 2010 - Girl
http://www8.zippyshare.com/v/11987834/file.html
010. The Carpenters - The Singles 1969-1973-1981 - Because We Are In Love (The We
http://www8.zippyshare.com/v/96605662/file.html


Part1

001. Lou Reed - Berlin - Berlin
002. Michel Polnareff - Coucou Me Revoilou - Coucou Me Revoilou
003. Rossini - Tancredi - Ouverture
004. Serge Prokifiev - L'amour Des Trois Oranges Cd1 - Prokofieff - Die Liebe Zu Den Drei Orangen- Akt2 Bild2- Divertisment Nomer Pervïy! (Truffaldino)
005. Glen Campbell - The Collection 1962-1989  (Disc 2) - Still Within the Sound of My Voice
006. Erich Wolfgang Korngold - Die Tote Stadt - Cd2 - Kinderchor, Chor, Paul, Marietta-' O Süßer Heiland Mein'
007. Hugo Wolf - Fischer-Dieskau & Barenboim, Lieder Vol.5 - Der Freund
008. Indigo Girls - 1200 Curfews (Disc 1) - Ghost
009. Charles Dumont - Platinum Cd2 - Il Se Peut Que Je T'aime Encore
010. Aram Illitch Khachaturian - Spartacus Cd02 - Spartacus And Crassus Fight
011. Dagmar Krause - Tank Battles- The Songs Of Hanns Eisler - Berlin 1919
012. Fabienne Thibeault - Compil Paps - Reno Propose  Bo À Chialer - Les Parapluies De Cherbourg
013. Michel Legrand - Michel Legrand Anthologie 3_3 - La Buche, Appartement Meublé
014. Michel Legrand - Le Cinéma De Michel Legrand (Disc 4) - Prêt-á-Porter
015. Glen Campbell - The Capitol Years 65-77 Cd 2 - This Is Sarah's Song
016. Jerry Goldsmith - Planet Of The Apes - The Hunt
017. Baaba Maal - Lam Toro - Sy Sawande
018. Ella Fitzgerald & Louis Armstrong - Porgy & Bess - I Wants To Stay Here
019. King Crimson - Lizard - Lizard (Prince Rupert Awakes; Bolero - The Peacock's Tale; The Battle Of Glass Tears Including Dawn Song & Last Skirmish & Prin)
020. Louis Armstrong - The Great Chicago Concert 1956 Disc 2 - Medley- Tenderly - You'll Never Walk Alone

Part 2

021. Andrew Lloyd Webber - Cats - Original London Cast (Disc 2) - Memory
022. Puccini - Gianni Schicchi - Solo
023. Ancient Grease - Women And Children First - Where The Snow Lies Forever
024. Deacon Blue - The Very Best Of Cd1 - Ill Never Fall In Love Again
025. Léo Ferré - Il Est Six Heures Ici... Et Midi À New York - Les Musiciens
026. George Gershwin - Overtures (Michael Tilson Thomas) - Broadway Overtures - Strike Up The Band - Buffalo Philharmonic 1976
027. Antonio Vivaldi - Orlando Furioso Cd1 - Ovverture
028. Jacques Offenbach - Orphee Aux Enfers Cd1 - Ouverture
029. John Debney - My Favorite Martian - My Favorite Martian - Medley
030. Erich Wolfgang Korngold - Die Tote Stadt - Cd1 - Was Ward Aus Mir
031. The Carpenters - The Singles 1969-1973-1981 - Because We Are In Love (The We
032. Randy Newman - Sail Away - Sail Away
033. Louis Philippe - Azure - You'll Never Catch The Sun
034. Joe Jackson Trio - Live Music Europe 2010 - Girl
035. Franz Lehár - Le Pays Du Sourire - Le Meilleur De L'opérette (Cd1) - Lied - 'je T'ai Donné Mon Coeur' Sou-Chong
036. Wolfgang Amadeus Mozart - Amadeus (Sir Neville Marriner) Cd1 - The Abduction From The Seraglio, K.384, Chorus Of The Janissaries, K.539
037. Yes - Going For The One - Turn Of The Century
038. Bert Jansch - Legend- The Classic Recordings - Blues Run The Game
039. Richard Wagner - Der Ring Des Nibelungen  2 Die Walküre 1 On 3 (Krauss Cd03) - Erster Aufzug - Vorspiel
040. Léo Ferré - La Frime - C'est Fantastique







dimanche 8 septembre 2013

La traque de la Sound s'achève ...



La Sound Sans Track. Fallait bien que ça finisse un jour. Avec mon thème à dimension variable je me faisais l'effet de ceux proposés par le cinéma en plein air à Paris/La Villette. Un truc où tout et rien pouvait s'y présenter.

Pas bien grave, j'y ai retrouvé le plaisir que j'attends d'une compilation dites communautaire : L'amusement dans le montage, des découvertes, des réécoutes et une promesse de maintien sur mon disque dur de Voyages.

Et pour que le tout se tienne, encore de belles pochettes par Kaserio (Des Papillons Noirs) Merci Kas, ça a de la gueule...

A ce petit jeu Ogun et Farfie Caméra virtuelle à l'épaule imaginaire se sont lancés dans une histoire. Je ne pouvais pas les mélanger, vous les retrouverez ici :

http://gaitapis.blogspot.fr/2013/09/sound-sans-track-bientot-la-revelation.html
http://gaitapis.blogspot.fr/2013/08/la-sound-sans-track-un-point-detape-la.html

Du moins long métrage mais tout aussi cinématographique, avec une chanson ils décollent :

http://gaitapis.blogspot.fr/2013/08/la-sound-sans-track-la-suite-des.html

Alors, soulevons la gamelle :

Bon, sans faire absolument dans la chronologie, je me disais que démarrer par de l'influence du Western sur la musique.
Bon, précisions, mais j'ai besoin d'expert en guitare. Quand on entend le toing toing des Shadows, pourquoi de suite le western ? Le titre "APACHE" oriente l'auditeur, oui, une rythmique qui demande des signaux de fumée... Donc on enchaîne sur du toing, toing...
Pardon du Twang Twang, comment ne pas avoir sous les yeux des régions désertiques. Alors quand je dis Western, en tout cas le West bien chaud.
Une tite bière ?

Fastoche, je continue dans l'instrumental (Pour Anarchic System, je regrette un peu le synthé, ça fait bouteille plastique en pleine dune) Et je n'oublie pas la petite touche chicanos qui va de temps en temps revenir....

Ha mes Pixies, c'est trop facile peut-être, mais ce titre est un peu à l'origine de ma demande, allez on en remet une couche pour clôturer cette série d'instrumentaux, Allez Tornado, au galop !

01. Pixies - Bossanova - Cecilia Ann
http://www56.zippyshare.com/v/35861833/file.html

Hé tiens, Johnny, que viens tu faire par là ? Il inaugure une autre séquence, la chanson qui ferait bien un thème de Western Fayots Beurp.... La seule faute de goût "Tu es Parti pour tujuuuuur" Dommage.

 01. Johnny Hallyday - Vie - Deux Amis Pour Un Amour
http://www7.zippyshare.com/v/62785168/file.html

Bon on entame une belle série de titre, pour une part si on ferme les yeux ça fait ouverture et fermeture. Grands espaces, solitude, hier un cheval aujourd'hui des chevaux. Un peu de poussière pour expliquer pourquoi on pleure...

Thin Lizzy c'est déjà plutôt la tension du duel au soleil... Ça va saigner. Stan parodie un peu, mais ça reste à sa place.

Comment ensuite échapper aux styles country, complètement imprégné des lieux fermés comme ces battisses en bois où étancher sa soif. Isaak et son spleen, Glen et son spleen.

On se spleen un coup ?

02. Glen Campbell - The Capitol Years 65-77 Cd 1 - By The Time I Get To Phoenix
http://www5.zippyshare.com/v/29992924/file.html
01. Chris Isaak - Wicked Game - Wicked Game (instrumental)
http://www5.zippyshare.com/v/37261904/file.html

Allez quoi, on va pas se quitter sans une petite descente plus au sud. Calexico... et Brassens !!! Si, si. Ce titre à la première écoute j'ai cru à un thème de Ennio repris par une fanfare... P'tain la honte, mais quand même, jetez une oreille au lieu de la pierre :

01. La Banda Municipale De Santiago De Cuba - Brassband From Cuba II - Les Passantes
http://www75.zippyshare.com/v/29785480/file.html

Bien pour faire le lien je me disais que le Jim, lui aussi a regardé le soleil en face et est revenu en pleurant … alors que Bruce lui, c'est par la route qu'il rejoint la ville.
Il drive et il est alone... (Depuis ça va mieux)

Un coup au Harry's bar ? Pour les lumières de la ville, j'aurai pu mettre Sinatra, mais non, c'est  Scott qui s'y colle.

STOP : MacKenzie qui nous la joue titre pour le prochain James Bond (Merci Steve, c'est une de mes belles découvertes, ce titre me hante!!)

01. The Associates - Popera (The Singles Collection) - The Rhythm Divine
http://www12.zippyshare.com/v/50912222/file.html

Vous l'avez compris, on s'accroche à la BO du Bondien Jamessee. Avec quelques accélérations et le Floyd y trouve sa place.

Pour atteindre un sommet de réappropriation de BO. L'esprit y est, ils sont aussi la cause de cette compilation. GRAND, le dosage parfait.

01. Propellerheads - Decksandrumsandrockandroll - On Her Majesty's Secret Service
http://www68.zippyshare.com/v/8143425/file.html

Le Pixies jure un peu, bouh les vilains, mais non, à la deuxième moitié du titre, ils ont aussi bénéficié d'une goutte de l'élixir Barry (Et un peu de Monty Norman)

Et s'ensuit dans cet esprit urbain, asphalte et nocturne toutes les impressions d'écrasement comme j'aime... J'aime la ville... Alors ? En route.

En clin d'oeil a qui le repérera un Zorn qui encore comprend, démonte et remonte, résultat ? Ça ne vous donnera plus jamais l'heure :

01. John Zorn - Spy Vs. Spy - The Music of Ornette Coleman - Good Old Days
http://www4.zippyshare.com/v/26904156/file.html

Un Art Of Noise ? Un Blues Brothers ? Non, PULP...

Puisqu'on parle urbain. Jusque là les références cinématographique ont coloré ces musiques. Soudain l'artiste dicte  sa tonalité et modifiera la teneur du film. Après "Ascenseur .." Miles imposera une marque qu'il ne doit qu'à lui même. Du coup, dès que retentit sa trompette. Le film se joue et il en est le réalisateur.

01. Miles Davis - Tutu - Portia
http://www76.zippyshare.com/v/65171083/file.html

Je profite du Miles pour entrer dans les quartiers noirs et tendre l'oreille. La cité dans la cité.

01. Creative Source - Creative Source And More - Who Is He And What Is He To You
http://www36.zippyshare.com/v/93750545/file.html

Vous entendez pas la différence ? Le déhanchement, la coolitude, la classitude, la frimitude.

Et pour fermer la section Blax, avec celui qui nous y a introduit

01. Miles Davis - A Tribute To Jack Johnson - Right Off
http://www29.zippyshare.com/v/19204929/file.html

Je colle avec d'autres instrumentaux à la recherche de leurs films, moins de genre cette fois, mais tout autant évocateur. Fantastique ? Comédie Humaine ?  Série TV pour Zappa ?

Ensuite ? Ensuite c'est la comédie musicale. QUOI !! C'est de la triche, toute musique entre dans cette section, y'a qu'à ….

Non, la comédie musicale c'est une scène qui s'éclaire, c'est du film dans le théatre ou bien l'inverse... Alors thème d'ouverture, rideau, lumière... A vous

Allumez les projecteurs c'est Elton qui entre en premier avec sa troupe de joyeux danseurs :

01. Elton John - Goodbye Yellow Brick Road - Funeral For A Friend (Love Lies Bleeding)
http://www47.zippyshare.com/v/6663720/file.html

Nous entrons dans une des partie qui me touche le plus en ce Dimanche, welcome to the DIVAS de la scène :

Al Kooper et son entrain
01. Al Kooper - Easy Does It - She Gets Me Where I Live
http://www33.zippyshare.com/v/18039713/file.html

Casanova et ses Girls
02. Divine Comedy - Casanova - Something For The Weekend
http://www33.zippyshare.com/v/67036302/file.html

Un chœur pour faire rêver
03. The Polyphonic Spree - Together We're Heavy - Section 14 (Two Thousand Places)
http://www33.zippyshare.com/v/28751470/file.html

Marc qui chante son amour de la comédie, ces moments de magie, plein les oreilles, feu d'artifice
04. Marc Almond - Stardom Road - Kitsch
http://www33.zippyshare.com/v/47690645/file.html

Et de conclure avec celui qui nous rappelle que tout ça n'est pas sérieux... mais important !!

05. Queen - Innuendo (Remastered Deluxe Edition) - The Show Must Go On
http://www33.zippyshare.com/v/45575203/file.html

Alors forcément, le Freddy ils nous a calmé... Je disais BO pour comédie musicale. Et nous approchons d'un atterrissage en douceur.

Il s'agit maintenant de goûter aux scènes plus intimes, caméra rapprochée : A nous maintenant d'entrer en scène

01. Jay-Jay Johanson - Whiskey - I'm Older Now
http://www41.zippyshare.com/v/17367773/file.html

Toute une belle série pour se regarder un peu le nombril et profiter de soi.

Des moments à soi, fugitifs, des temps que l'on souhaite revivre

01. Jefferson Airplane - Surrealistic Pillow - Comin' Back to Me
http://www71.zippyshare.com/v/113802/file.html

D'autres instants d'amour, de caresses, de bonheur … intimité...

01. The High Llamas - Cold And Bouncy - Jazzed Carpenter
http://www11.zippyshare.com/v/40254578/file.html
02. Kid Loco - A Grand Love Story Disc 1 - Relaxin' With Cherry
http://www11.zippyshare.com/v/63239619/file.html

Et puis, et puis … comme le disait bien le grand Jacques (Bien Brel ça faisait assez laid sur le papier) il est tard monsieur ...

01. Bardi Johannsson - Haxan (Bang) - Haxan I
http://www62.zippyshare.com/v/25417100/file.html

Attendez, attendez. J'ai encore quelques scènes. Je regarde par la fenêtre les choses:

01. Oregon - Winter Light - Ghost Beads
http://www42.zippyshare.com/v/73790405/file.html

Laissez moi aussi un peu de temps pour des images lointaines, je les rêve mais je ne les ai pas encore vues ... juste entendues

01. Ali Farka Touré & Toumani Diabaté - Ali And Toumani - Ruby
http://www1.zippyshare.com/v/67482164/file.html
02. Oum Kalsoum - Alf Leila Wa Leila - Track 1
http://www1.zippyshare.com/v/11454057/file.html
03. Hugues De Courson Et Pierre Akendengué - Lambarena - Bach To Africa - Sankanda. Lasset Uns Den Nicht Zerteilen
http://www1.zippyshare.com/v/87810581/file.html

Encore un moment, j'arrive, laissez moi cette soirée.
01. Bill Evans - You Must Believe In Spring - Theme From MASH (aka Suicide I
http://www32.zippyshare.com/v/38160255/file.html

Bon, OK, je crois que c'est bon....
02. Jan Garbarek, The Hilliard Ensemble - Officium - Parce Mihi Domine - From The Officium Defunctorum By Cristóbal De Morales - (C. 1500-1553)
http://www32.zippyshare.com/v/59082791/file.html

Me voilà....
03. Richard Wagner - Klemperer Conducts Wagner Vol.2 - Goetterdaemmerung Siegfrieds Trauermarsch
http://www32.zippyshare.com/v/693280/file.html

Et c'est fini, la digue à bien tenue. Juste ce qu'il faut de "Easy Lounge", de Jazz … de classique.
Comment éviter Wagner, comment éviter cette partie musicale qui a fait tout le travail de certaines scènes de cinéma.
Bien entendu, un Opéra de Wagner, c'est déjà une histoire....
Et que je vais te la conclure cette chronique avec mon Siegfried à FOOOOONNNNNND

Merci les amis






















samedi 7 septembre 2013

Sound sans Track, Bientôt la révélation, mais en attendant... Et c'est Chez les papillons Noirs que ça se passe





En attendant, donc, c'est qu'il y en a qui se sont tellement prêtés au jeu, qu'ils ont poussé l'envie plus loin. Ils se sont racontés leurs films.

Farfie sur une participation de Alan Bashung et de Alain Parson s'est penchée sur la vie des chiens en zone urbaine.
Un vrai traité de sociologie fantasmé ... Miam, Miam ...
Au dernières nouvelles elles auraient été approchée pour concevoir une publicité sur de la nourriture pour chat.
Bon.

Un lien pour les ambiances avec tous les titres:

SSTfarfie.rar
http://www1.zippyshare.com/v/50506315/file.html


MUSIC RIDER
Un road movie post-industriel
Bande originale : Alain Bashung

Alain Bashung - Toile Emeri
http://www20.zippyshare.com/v/28131196/file.html
Une zone industrielle crade et destroy,abandonnée .Detroit peut-être.
Deux jeunes garçons s'approchent sur une petite moto.
Celui assis derrière a un étui à guitare accroché dans le dos.
Ils soulèvent de la poussière qui tourbillonne et estompe leurs silhouettes.Le bruit du moteur de la moto est poussif.
petite cylindrée qui peine sous la charge.
Quelque part quelqu'un tape sur du métal,un écho renvoie ce bruit métallique qui passe sur les bâtiments abandonnés aux vitres brisées
Quelques chiens sauvages dressent le museau et grognent doucement ,les yeux jaunes attentifs. Les oreilles sont dressées.
On perçoit des notes de jazz étouffées par le bruit du moteur ..

Alain Bashung - Metamorphose
http://www68.zippyshare.com/v/27451757/file.html
La moto s'arrête enfin devant un bâtiment abandonné .
Les jeunes se dirigent vers l'entrée sombre.Le martèlement métallique s'est arrêté.
La bande de chiens se met en route 
Les échines souples se coulent en silence en direction de l'antre sombre où ont disparu les deux gamins.

Alain Bashung - Flash Limonade
http://www42.zippyshare.com/v/91625961/file.html
Des accords de guitare montent soudain de l'usine.Ponctués de frappes de batterie
Les chiens s'arrêtent et se regroupent,inquiets et frissonnants.
Tiraillés entre l'excitation de la chasse et la crainte de l'inconnu

Alain Bashung - Art Pegiator
http://www69.zippyshare.com/v/10786185/file.html
Les sons de la batterie s'intensifient.
Les chiens hésitent.
Des miaulements de guitare électrique s'élèvent alors.
Les oreilles des chiens se couchent,ils grondent..
Le poil de leur dos est hérissé ils se rapprochent les uns des autres.
La queue du grand mâle gris est dressée ,les autres ont baissé l'arrière train.

Alain Bashung - Climax 3
http://www3.zippyshare.com/v/91367392/file.html
Les notes de la guitare résonnent.La batterie suit.
La meute recule .
Les stridences de la guitare blessent leurs oreilles.
Et soudain le groupe fait volte face et repart de son long trot élastique,s'éloignant lentement 
Leur pas s'ajuste au rythme métallique qui plane sur l'usine désaffectée.

Alain Bashung - White spirit
http://www56.zippyshare.com/v/10850331/file.html
Dans le lointain un nuage de poussière s'élève
Un grondement de moteurs est masqué par les miaulements de la guitare
Une autre meute arrive
plus dangereuse que les animaux qui viennent de s'éloigner.

Alain Bashung - Scène de manager
http://www11.zippyshare.com/v/12349547/file.html
Une quinzaine de motos roule vers l'usine
Les gosses perdus dans leur musique.
Les ennuis vont vraiment commencer.

Alain Bashung - Not tonight Josephine
http://www2.zippyshare.com/v/55297095/file.html
La bande de motards disparait dans la bouche noire de l'usine
Des cris,des râles
Des supplications.
Des détonations
Puis le silence

Alain Bashung - La peur des mots
http://www57.zippyshare.com/v/54205217/file.html
Bruits de bottes sur du béton
Un démarreur peine dans le lointain,lancinant.


Alain Bashung - Climax 4
http://www19.zippyshare.com/v/66197754/file.html
Le groupe de motards sort de l'usine
Ils ont l'étui à guitare 
Un silence mortel plane maintenant sur le bâtiment désaffecté.
Ils remontent sur leurs machines.
Les moteurs vrombissent
La bande s'éloigne.
Plus rien ne bouge.

FIN Première Partie

Mais comme j'en réclamais une deuxième, je n'ai pas été déçu:

Tu voulais des nouvelles de la meute,en voici...
EPISODE 2
La meute

Documentaire animalier post-industriel

Bande originale :Alan Parsons

Alan Parsons - Chomolungma
http://www13.zippyshare.com/v/63972831/file.html
Le grand mâle gris marche en tête de sa troupe.La meute avance souplement.
Le pas élastique des animaux 
La buée de leur souffle
La faim qui les ronge
Ils ont raté une belle prise,deux petits d'hommes, à cause du bruit affreux qui leur a blessé l'ouïe
S'éloigner au plus vite .
La progression est rapide et sans heurts.

Alan Parsons Total Eclipse
http://www36.zippyshare.com/v/71070119/file.html
La lumière commence à décliner.Il fait de plus en plus sombre.
La meute dépasse les bâtiments éventrés.
Un cri de rapace nocturne provoque une brusque montée des poils sur les échines.
Trouver de la nourriture.
Vite.


Alan Parsons - L'arc en ciel
http://www32.zippyshare.com/v/81045230/file.html
Dans ce monde envahi par l'homme,le territoire de chasse n'est pas sûr.
Et puis il faut de l'eau qui ne soit pas empoisonnée.
Soudain l'orage.
Une pluie drue mouille leur pelage et leur fait baisser la tête.
Le grand mâle accélère le rythme.
Se rendre au point d'eau et si possible y trouver une proie.
Et puis rejoindre les femelles et les petits.

Alan Parsons - I-Robot
http://www23.zippyshare.com/v/93201579/file.html
Le point d'eau.Le grand mâle a ralenti,les sens aux aguets.Un bruit de moteur .
Peut-être une proie humaine.
Ne pas se faire repérer.Ils ont des armes,les hommes.
Se mettre en formation de chasse.La tenaille
La proie est là.Elle est blessée.
L'odeur du sang ,enivrante.
Sa moto est renversée sur le sol
Un étui à guitare git un peu plus loin.
Une sonnerie résonne dans l'obscurité.
Les grands chiens bondissent.
Les femelles et les petits seront nourris cette nuit


lundi 2 septembre 2013

La traque de la Sound sans Track continue: Réflexions d'étape (C'est que c'est du sérieux tout ça)

Pas fini, et d'ailleurs une fin ne sera pas définitive, mais continuer à chercher m'a permis de plonger avec une autre oreille dans la musique.

En vrac:

Chez les papillons noirs, me sont remontés des chansons fortes en thèmes: comme
Gilbert Bécaud - Le pianiste de Varsovie
Brel - Ces gens là
Chedid - Hold Up

Mais ma réaction a été de dire que ces chansons sont tellement imagées qu'elles ne permettent pas de mettre des images dessus. Ou bien des images moins concrètes, mais dans ce cas c'est le film qui accompagnent la chanson dont le texte suffit.

J'ai et nous avons résisté à chercher des musiques  instrumentales de groupes planants, New Age ou de Prog rock.
C'est une facilité que je me garde pour fermer la compilation

Idem côté classique et Jazz
Je me suis réservé un Wagner  souvent exploité par sa force de tension: "Siegfried et sa marche triste"
Et bien entendu Miles Davis... Non, pas "ascenseur ", mais le son de sa trompette est tellement évocateur, que dès qu'elle résonne...

Par contre, il y a l'usage de plus en plus courant de placer une chanson sur une fin d'histoire, on coupe le son d'ambiance et les dialogues au profit de la chanson seule. Les séries abusent de ce procédé.
N'empêche que dans ma compilation il y aura "Wicked Game" de Chris Isaak, car ce titre m'a été révélé lors d'un épisode d'une série que j'ai oublié. Mais il me reste l'émotion de l'histoire, couplée avec la chanson, la chimie fonctionne encore. Et comme je ne comprends pas le texte, la voix n'est qu'un instrument de plus.

Donc pour l'instant j'ai comme source

Des instrumentaux aux rythmes suffisamment évocateurs pour plaquer une scène stéréotypée: Course poursuite, plans paysages, plans nocturnes ... WesterN;
A propos de Western, tout titre de Country semble forcément sortir d'une scène de Bar.

Des albums de BO pour films imaginaires ou revendiquant un héritage: Zorn le pratique, Big Chief pour la Blaxploitation.

Le Trip-Hop et ses influences Jazz et Ennio.

Des détournements de BO assumés: Jay Jau Johanson, Pet Shop Boys ont pris chez Nymann de quoi se ressourcer.

Et quelques échantillons de Classique, Country et Jazz assez proche de ce que je veux mettre dans cette compilation.



En parlant d'instrumentaux, j'ai failli passer à côté d'un Pink Floyd qui ferait bien l'affaire dans un James Bond... tellement évident.
c'est le fameux truc à la guitare....

01. Pink Floyd - The Piper At The Gates Of Dawn - Astronomy Domine
http://www55.zippyshare.com/v/25515759/file.html