lundi 2 septembre 2013

La traque de la Sound sans Track continue: Réflexions d'étape (C'est que c'est du sérieux tout ça)

Pas fini, et d'ailleurs une fin ne sera pas définitive, mais continuer à chercher m'a permis de plonger avec une autre oreille dans la musique.

En vrac:

Chez les papillons noirs, me sont remontés des chansons fortes en thèmes: comme
Gilbert Bécaud - Le pianiste de Varsovie
Brel - Ces gens là
Chedid - Hold Up

Mais ma réaction a été de dire que ces chansons sont tellement imagées qu'elles ne permettent pas de mettre des images dessus. Ou bien des images moins concrètes, mais dans ce cas c'est le film qui accompagnent la chanson dont le texte suffit.

J'ai et nous avons résisté à chercher des musiques  instrumentales de groupes planants, New Age ou de Prog rock.
C'est une facilité que je me garde pour fermer la compilation

Idem côté classique et Jazz
Je me suis réservé un Wagner  souvent exploité par sa force de tension: "Siegfried et sa marche triste"
Et bien entendu Miles Davis... Non, pas "ascenseur ", mais le son de sa trompette est tellement évocateur, que dès qu'elle résonne...

Par contre, il y a l'usage de plus en plus courant de placer une chanson sur une fin d'histoire, on coupe le son d'ambiance et les dialogues au profit de la chanson seule. Les séries abusent de ce procédé.
N'empêche que dans ma compilation il y aura "Wicked Game" de Chris Isaak, car ce titre m'a été révélé lors d'un épisode d'une série que j'ai oublié. Mais il me reste l'émotion de l'histoire, couplée avec la chanson, la chimie fonctionne encore. Et comme je ne comprends pas le texte, la voix n'est qu'un instrument de plus.

Donc pour l'instant j'ai comme source

Des instrumentaux aux rythmes suffisamment évocateurs pour plaquer une scène stéréotypée: Course poursuite, plans paysages, plans nocturnes ... WesterN;
A propos de Western, tout titre de Country semble forcément sortir d'une scène de Bar.

Des albums de BO pour films imaginaires ou revendiquant un héritage: Zorn le pratique, Big Chief pour la Blaxploitation.

Le Trip-Hop et ses influences Jazz et Ennio.

Des détournements de BO assumés: Jay Jau Johanson, Pet Shop Boys ont pris chez Nymann de quoi se ressourcer.

Et quelques échantillons de Classique, Country et Jazz assez proche de ce que je veux mettre dans cette compilation.



En parlant d'instrumentaux, j'ai failli passer à côté d'un Pink Floyd qui ferait bien l'affaire dans un James Bond... tellement évident.
c'est le fameux truc à la guitare....

01. Pink Floyd - The Piper At The Gates Of Dawn - Astronomy Domine
http://www55.zippyshare.com/v/25515759/file.html

11 commentaires:

  1. En parlant de trip-hop, même si le groupe est classé techno, que penses-tu de :
    Prodigy - 3 Kilos
    http://www.youtube.com/watch?v=1oJ5XhCHQ2k

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien vu, je connais cet album mais ma mémoire n'a gardé que les premiers titres.
      Tu as raison, la couleur Blax y est présente à bonne dose. Adopté

      Supprimer
  2. Fiou, c'est chaud ton truc, va falloir se creuser un peu...

    RépondreSupprimer
  3. Tiens, ça m'est revenu et je me dis que ça serait pas mal :
    Thin Lizzy "Call the Police"
    http://www.youtube.com/watch?v=PLz3RlT-hkg

    Et je vais arrêter là sinon on va finir avec une compilation Zornophagienne ! ^_^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Autre morceau à considérer, Alone Again Or de Love. Ou alors dans la version Damned.

      Supprimer
    2. Je me suis tourné plutôt vers "Johnny" et son départ suspense...

      Supprimer
    3. Love? He bien oui, tu as raison, j'en suis le premier surpris car j'hésite à intégrer des "chansons", et par association d'dée j'ai ajouté le "Comin' Back to Me" de Jefferson Airplane

      Supprimer
  4. Merci Zorno, j'ai maintenant pas mal à dépiler...

    RépondreSupprimer
  5. L'autre fois j'ai pensé à Jan Garbarek, par exemple dans l'album Dansere...
    Il y a aussi "the pump" de jeff beck...
    Les albums de John Surman, toujours très très évocateurs et chargés d'images...
    Le rock qui me fait voyager grands espaces, c'est le Boss et par ex sa reprise de Waits Jersey Girl...
    Le Amazing Grace version Lanois chanté par A Neville, tu décolles...
    Je suis en ce moment sur les Children's songs de Corea, petites pièces illustratives...
    Dans l'album d'Abercrombie que j'ai chroniqué il y a peu le titre Still...
    Puis il y a une artiste qui fait voyager, c'est Stina Nordenstamm, ou encore certains Elysian Fields.
    ...
    Bon, tu t'en sors ?...
    Et la suite pour petit ensemble de l'opéra de 4 sous de Weill...
    Là, tu as tout ce qu'il faut.
    Et puis la version de inner city blues de gaye par le groupe working week, très polar... une peu comme une résurgence de shaft...
    courage...

    RépondreSupprimer
  6. Tout est dans "ta" question "Tu t'en sors?"
    J'ai un tiers d'écoute de retard sans compter tes derniers conseils et ceux de Zorno.
    Mais j'y prends un vrai plaisir et je dois en retour préparer un résultat, je ne sais pas si je vous le dois, mais je vous le dois bien.
    Sans oublier le retard de lectures des blog amis: Un Hall & Oates, que je suis impatient, quelques autres ...
    Mais j'ai un boulot et en plus je suis dans une phase excitante.
    Conclusion: Les journées trop courtes et impossible pour moi de dormir moins de 6 heures par nuit ... Haaarrgghhhh

    RépondreSupprimer