vendredi 30 mai 2014

Than It Takes To Drink A Beer Part II (pour beugler)



Voilà en étant aidé de droite et de gauche, et même un peu au centre, j'ai un résultat qui ne demande qu'à se mouiller et même à se faire mousser.

On n'y trouve quelques plaisirs qui devraient être honteux mais que j'assume d'autant plus facilement que je ne sais pas comment finir cette phrase pourtant pleine de promesses...

Revenons à ces plaisirs:
Le truc du Groupe Europe qui a finalement davantage martelé un thème pompeux, encore plus fort que Van Hallen ou les Motors.
Pas oublier le Bill Conti, titre regonflant pour moi et gonflant pour les auditeurs de RTL.
Quelques titres à larmoyer, pas trop, pour ne pas faire concurrence aux compil "à pleurer dans sa bière, même qu'elle ne reviendra pas et que je ne retrouve plus mon 33T de Costello et son autographe de Presley qui avait bien une cataracte": Le Sam Cooke est imparable.

Je veux finir sur une curiosité: ce principe de jumeler deux titres pour en faire un troisième. Dans le cas du Marvin Gaye et de Hall & Oates est bluffant d'oreille musicale.
Je vous laisse juge, alors que je me demande quand je vais faire ma chronique dithyrambique de ces fameux Hall & Oates. De la soul blanche qui sied si bien à la soul orchestré de Marvin




01. Louis Prima - Buona Sera
02. Chuck Berry - Johnny B. Goode
03. Nino Ferrer - Je Veux Être Noir
04. Sam Cooke - A Change Is Gonna Come
05. Eric Burdon And The Animals - See See Rider
06. Sam And Dave - Mustang Sally
07. The Doors - Alabama Song (Whisky Bar)
08. The Supremes - Baby Love
09. Free - All Right Now
10. Norman Greenbaum - Spirit In The Sky
11. The Osmonds - Crazy Horses
12. Ray Charles - I Don't Need No Doctor
13. Bill Conti - Gonna Fly Now
14. Kiss - I Was Made For Lovin You
15. Queen - We Will Rock You
16. Boney M - Rivers Of Babylon
17. Blondie - Call Me
18. Robert Palmer - Every Kinda People
19. The Motors - Airport
20. The Weather Girls - It's Raining Men
21. Robert Palmer - Bad Case Of Loving You (Doctor, Doctor)
22. Joan Jett & The Blackhearts - I Love Rock 'n Roll
23. Marvin Gaye vs. Hall & Oates - 01 I Can't Go For Sexual Healing (DJ Spider Mix)


24. Men At Work - Who Can It Be Now
25. The Clash - Should I Stay Or Should I Go
26. The B-52's - Private Idaho
27. Survivor - Eye Of The Tiger
28. Talking Heads - Psycho Killer (Live Version)
29. Dexy's Midnight Runners - Come On Eileen
30. Van Halen - Panama
31. Van Halen - Jump
32. Europe - The Final Countdown
33. Kim Wilde - Kids In America
34. Opus - Live Is Life
35. Berlin - Take My Breath Away
36. Simple Minds - Alive And Kicking
37. Indochine - L'aventurier
38. Katrina & The Waves - Walking On Sunshine
39. Les Rita Mitsouko - C’est Comme Ça
40. Midnight Oil - Beds Are Burning
41. Lio - Le Banana Split
42. Tammy Wynette - Stand By Your Man
43. Pixies - Rock Music
44. Moon Martin - Bad News
45. The Presidents Of The United States Of America - Lump
46. Katerine - Louxor J'adore

dimanche 25 mai 2014

Than It Takes To Drink A Beer Part I


Donc, ce serait la version rock de "C'est à boire qu'il nous faut", merci à vous, le résultat m'a bien plu, même (provisoirement) sans boisson.
Pour ceusse qu'une simple lecture ne suffirait pas à étancher leur soif, je peux penser le truc, vous savez le machin. Total allusion au rugby d'un côté et aux chevaux de l'autre, si vous le désirez nous pouvons en parler sur ma boite mail. lusdevant chez yahoo point fr.

Pourquoi Part1, parce que je vais voir si chez les Paps il y a d'autres idées à y ajouter.

Bon, tout n'est pas évident pour moi, quelques titres que je n'aurait pas eu l'idée de mettre, heureusement d'ailleurs, sinon quel intérêt.

Quel surprise d'entendre la voix sur "Long Time Gone", j'ai cru reconnaître Tim Buckley. Bon, pas certains que les Poivrot Sisters reprendront en coeur. Pas bien grave, le morceau offre une superbe pause. Les CSN en version limite soul, je continue à ne pas en revenir.

Pareil pour le Byrds, je découvre que je ne connaissais pas leur premier album. Et c'était avant qu'ils ne se tintinnabulent en arpèges. Bel ensemble avec les CSN

Autres chose? Oui, Le Mutantes (ou bien Os Mutantes?) là aussi joli break à mes connaissances. Et si tout va bien, le "El Justicierossss Tcha tcha tcha..." devrait entrer dans les bonnes moeurs

Et pour conclure cette part1, voilà que le "Les Espagnols" (à moins que cela ne soient les "Les Espagnols") m'ont proposé un chouette glam bien musclé...


Bon, hep! Garçon!... Non, plus d'alcool pour l'instant, j'ai juste un peu soif.
Amenez moi plutôt...

ONE BEER.......

Bon, au moins la track list:

01. The Kinks - All Day And All Of The Night
02. The Rolling Stones - Satisfaction
03. Jefferson Airplane - The Last Wall Of The Casrle
04. Small Faces - All Or Nothing
05. James Brown - I Got You (I Feel Good)
06. The Doors - Back Door Man
07. Spencer Davis Group - I'm A Man
08. Big Brother And The Holding Company - Piece Of My Heart
09. The Beatles - Come Together
10. Creedence Clearwater Revival - Born On The Bayou
11. Big Brother & The Holding Company - Ball And Chain
12. Crosby, Stills & Nash - Long Time Gone
13. The Byrds - Lover Of The Bayou
14. Steppenwolf - Born To Be Wild
15. Jethro Tull - Locomotive Breath
16. Os Mutantes - El Justiciero
17. Led Zeppelin - Black Dog
18. The Who - Won't Get Fooled Again
19. Temptations - Papa Was A Rollin' Stone
20. Deep Purple - Smoke On The Water

21. David Bowie - Five Years
22. Zz Top - La Grange
23. Slade - Mama Weer All Crazee Now
24. Bad Company - Can't Get Enough
25. David Bowie - Rebel Rebel
26. Patti Smith - Gloria
27. Parliament - Star Child (Mothership Connection)
28. Johnny Thunders & The Heartbreakers - Born To Lose
29. Parliament - Swing Down, Sweet Chariot
30. Ian Dury - Sex And Drugs And Rock And Roll
31. Stranglers - No More Heroes
32. The Who - Who Are You
33. Ac Dc - Highway To Hell
34. Police - So Lonely
35. Bette Midler - When A Man Loves A Woman
36. Pink Floyd - Another Brick In The Wall (Part 2)
37. Joe Cocker - Unchain My Heart [90's Version]
38. U2 - New Year's Day
39. Bruce Springsteen - Born In The U.s.a.
40. Loquillo Y Los Trogloditas - Feo, Fuerte Y Formal

dimanche 18 mai 2014

Je regrette, mais il ne faut jamais regretter, à moins que... un coup de main.... Vous allez m'aider peut-être?



Je vous raconte...
C'était il y a une semaine, un anniversaire chez un ami, bien arrosé, bien musical.
Il est entouré de petit jeune (enfin petit....mais jeune)
Beaucoup de musique, très orienté Amérique du Sud, Cuba, Espagne.
Ce fut très chouette.
Vraiment.

Mais il y avait en moi comme une frustration qui ne trouvait pas son nom. Une envie insatisfaite.

Et c'est seulement maintenant que je pige.

... Quelques années plus tôt:

Kaserio se lance dans une série de disque des années 60, fin des années 60. Il me fait découvrir un titre qui m'était peut-être familier, je ne sais pas. En tout cas je ne le connaissais pas de nom.
Et je suis de suite tombé "amoureux" de ce titre.

Il y a quelque chose qui tient de l'hymne rock & roll. Le truc qui demande pour être apprécié soit un bon taux d'alcoolémie soit le souvenir de ce taux et de l'état qui va avec.
La chanson qui fait lever son verre ... de bière of course ... pour entonner le refrain, facile le refrain, entraînant, lourd, pesant, houbloneux.

.... Aujourd'hui

Voilà, c'est ça. LOURD.
Il a manqué une séquence de rock & roll qui fait mal danser mais sauter et hurler, des refrains jusqu'à casser sa voix.
Bon c'est vrai que la soirée a tourné autour du champagne (Pas moins pour ces dames) et au rouge et au blanc bourgogne et voilà pourquoi l'idée sur le moment ne m'est pas venu de placer à un moment bien opportun:
SMALL FACES ALL or NOTHING


Voilà, vous m'avez peut-être compris.
Vous ne voyez pas.
Je reprends: Vous montez le son, vous prenez une bouteille de Bière, même vide, c'est pour l'exemple, et vous écoutez un bras, celui de la bière, prêt à agir....
Et losrque "Alll ooor Nothiiing ... yeah yeah.. c'mon..."

Allez tous ensemble

AAAALLLL OOORR NOOOTHHHINNNGGGG

Maintenant il faut m'aider à ce que je ne foire pas la prochaine occasion, donc, vous devez m'aidez

Nous allons chercher des titres de pub, de mousse, pas des qui se danse avec grâce, pas des rock & roll fougueux mais du qui fait encore mieux que les stages d’entreprises pour souder les équipes, de la chorale de Poivrot'n Roll

A vous de me faire des propositions

Encore deux exemples pour aider.
AC/DC
STONES

Je résume: Du Lourd, du Hymne, du Connu, pas faire les malins avec un truc génial mais obscure, c'est pas pour l'écoute et la découverte c'est pour faire ...
.. Tiens ça me rappelle les boites en Bavière quand j'étais ado. Il y avait cette version de Jethro Tull dont ils avaient coupé la partie piano, à l'époque ils m'avaient compris, mais je ne pouvais pas la savoir, un genre de déchirement temporelle arrosé de physique quantique. Mais ça vous dépasserai, cherchez moi donc des idées

Je coupe les liens, mais...



.. Mais, il n'y a pas de mais.
J'ai reçu un avertissement et je vais m'y conformer, tout simplement. Je continue à écrire mais je ne donnerai plus de lien.
Quoique? Hum non... Bien entendu, il y a toujours ces trucs, vous savez, cela à voir avec la boxe sans oeufs, et même la corde, ROPE en Anglais sans Oeufs encore mais avec un Dé, pas à en découdre.
Donc si ce rébus débile vous évoque, il ne me reste plus qu'à créer un doc partagé, bon, faut que je me renseigne. Pour le reste... j'ai encore quelques sujets à traiter.


samedi 10 mai 2014

Le S entre deux voyelles se prononce Z. Deux oeufs ne font pas du Riz... Et pourtant... 1974, tout était possible










C'est reparti sur cette fameuse année à moi: 1974.
Rappel, c'est un numéro de R&F qui m'avait donné l'idée de ce fil, une occasion de Nostalgie assumée associée à ce thème d'une grande modernité qui est: Pourquoi celui là et pas l'autre.

Pourquoi que j'ai usé assez tôt (1975?) et longtemps les live de Lou Reed et pourquoi je n'ai pas vu arriver le Van Morrison?

Le Van est associé au moins à un souvenir, je déambulais dans l'appartement d'un copain, dans la chambre de son grand frêre (j'ai quatorze ans, son frère la vingtaine) je découvre l'album de Van Morrison.
Tiens? Le frère de Jim Morrison? C'est que moi et la culture rock à l'époque ça faisait nombreux.

C'est ce jour là que j'ai eu ce flash: Un seul S et pourquoi on ne dit pas Morrizone? Hélas, cette question qui aurait du orienter tout mon avenir du futur n'a pas été suivi de réponse. Je retournai à mon verre de Coca, je louchai sur la bouteille de Whiskey des parents, j'étais jeune et beau et je connaissais Lou Reed.

Haaa ces deux Lou, ce que nous pouvons les avoir joués. Je sais maintenant à quel point notre Reed aime en dire du mal. Ce mariage de guitar heros et de notre baladin urbain, sombre et méfiant, ne pouvait qu'émulsifier. Et pour la platine et son auditeur, avec du bon gros volume, ça le faisait, n'en déplaise à notre poète bitumé.
Oui, bon, son TAKE NO PRISONNERS était davantage son truc. Mais merde quoi, l'intro de Sweet Jane - je me la refais - et sa couleur à mi chemin de la prog blues de Wishbone Ash. J'en reveux.

Haaaa la la, OK c'est Pompier, c'est déjà le Hard des 70's, c'est un peu glam... mais monsieur Lou qui fuyait la reconnaissance universelle, ce que signe les Stones, vous n'y pouvez rien.
Ce sont des disques de légende.

Et Van la dedans?

Lui, je n'étais pas prêt, donc pas de regret. Il y a dans son oeuvre, trop. Trop de générosité, trop de genre, trop de sonorité... Trop quand on a quatorze ans et que l'on souhaite piller des postures pour se faire son image, Morrison Van pas le Jim, était déjà ailleurs.

Mais maintenant, comme dirait Franckie, que je suis à la fin de l'été de ma vie, ou bien au milieu de mon automne, faudra refaire les calculs.
Maintenant que la musique fait parti de mon ADN, un artiste aussi complet que Van Morrison allait trouver une place forte dans mon coeur.

Jazz, Blues, Rock, Soul ... quoi dire, une des plus belles voix, une section de cuivre flamboyante, des chœurs féminins qui vous assassinent, rien que dans ce disque vous explorez le rock de Gloria jusqu'à Cyprus Avenue.

Oui, rien que celui là "Cyprus Avenue" tiré de son Astral Weeks. La palette du bonheur au complet, piano jazzy et dialogue public, rythmique et cuivre pour changer de braquet, violon pour décoller et changer d'air et

Que vous dire: Quand on a sa vie plein avancée, quand ses valeurs se sont bien installées: Amour, Amitié. Quand on a tourné le dos au Whiskey Coca, que les vins nous mettent en joie, que vos enfants deviennent parents, que marcher dans la rue et que lever les yeux est un moment de bonheur inexpliqué...

On est prêt à recevoir le Morrison. Raconté comme ça, cela fait un peu mystique mais veuillez croire en ma sincérité.
Si ce disque devait être le début à chercher Morrison dans ses créations, j'en serai heureux. Mais attention, j'ai dit chercher pas prendre, tout n'est pas toujours à ... Mais à quoi bon..........;

Too Late To Stop Now


01 Lou Reed - Lou Reed Live - Oh, Jim
02 Lou Reed - Rock And Roll Animal - Intro - Sweet Jane (Live)
03 Lou Reed - Rock And Roll Animal - Heroin (Live)
04 Lou Reed - Rock And Roll Animal - Lady Day (Live)
05 Van Morrison - It's Too Late To Stop Now Disc 1 - I Believe To My Soul
06 Van Morrison - It's Too Late To Stop Now Disc 1 -  I've Been Working
07 Van Morrison - It's Too Late To Stop Now Disc 1 - Help Me
08 Van Morrison - It's Too Late To Stop Now Disc 2 - Gloria
09 Van Morrison - It's Too Late To Stop Now Disc 2 - Cyprus Avenue


dimanche 4 mai 2014

Mick YellowVille Massacre - Auf Haben (2012 320k) (Oui, bon, il y a comme une astuce à tiroirs)

C'est que si je me permets de massacrer le nom du groupe ce n'est pas seulement pour répondre à leur tendance aussi aux jeux de mots mais aussi pour éviter une censure vu qu'ils sont tout de même dans l'actualité 2014, ce qui explique d'ailleurs pourquoi... Mais n'anticipons pas mon propos



Rappel: Musicalement, je suis branché, je suis in, je suis à la page mais en retard, toujours, en tout cas souvent ... volontairement. En suivant le fil du mensuel MAGIC je me décale de deux ans, être trop dans l'actualité c'est avoir des difficultés à attraper les albums en médiathèque...

Et qui est en couverture du numéro de mai 20014?



Or dans le numéro de Mai 2012, il y avait aussi un album de ce Brillant.

Je découvre ici le pouvoir de la musique et des humeurs. C'est bien simple, quand j'ai beaucoup écouté de musique, la tête bien pleine, c'est mon humeur qui me dirige vers la musique.
Le matin, bien frais, c'est la musique qui va façonner mon humeur, moment idéal pour tenter des découvertes non acquises à mes goûts.

Avec le Brian, c'était couru d'avance. Le nom du groupe m'avait induit en erreur. Je m'attendais à un truc Blues Rock bien déjanté: perceuses et tronçonneuses avec des break à la scie sauteuse.
Au lieu de ça.... Psyché sans pop.
Or moi le psyché sans pop (Voir les Stones) ne me plaisait pas trop. En fait, je ne le savais même pas, tellement persuadé que je pouvais tout aimer (Zimmermann pour plus tard) que je n'avais même pas remarqué que j'évitais ce genre musicale.
Trop désinvolte, flottant, fumerolles, peu de prises ....

C'est donc le matin, je prends l'article sur le monsieur, article qui m'oriente de suite vers les bonnes pistes: Pink Floyd plutôt Syd, Stones Satanic... Bowie Eno....

Ça marche gentiment, je ne tombe pas sous le choc, mais j'y prends goût... un peu, pas mal.. beaucoup.

Alléluia

Cela n'a pas l'air comme ça. Soudain, maintenant, un voile se déchire et je sais qu'il y a ici et là des disques qui m'attendent, des disques que j'avais survolés sans bien comprendre, sans bien saisir. Je pense à "Pills 'n' Thrills And Bellyaches" des Happy. D'autres "Massacre"s maintenant que le quiproquo est tombé alors que je ramassais la clé d'écoute.

Et ça marche.
Ma révélation date de Vendredi
Aujourd'hui je vous écris cette bafouille, en ce Dimanche j'entends à la radio des extraits d'un disque Rio-Paris avec Natalie Dessay, Agnès Jaoui, Helena Noguerra, Liat Cohen.
Un bel Hommage à la musique de ce pays continent qu'est le Brésil.

Ni une ni deux, je me jette sur ma discographie et me balance dans les oreilles (fraiches): João Gilberto, Joao Bosco, Edu Lobo, Astrud Gilberto, Nara Leao, Sergio Mendes & Brasil '66, Tom Jobim etc...

Oui, mais je pensais faire cette bafouille donc, et quand je l'écris je dois me mettre en musique ce pourquoi j'écris (Bizarre?) j'allais abandonner un plaisir annoncé, est ce que le souvenir assez frais de mon écoute d'il y a deux jours tiendrait? Est ce que au contraire je vais le refouler et perdre des envies à venir... 

"Panic In Babylon" ... se place d'emblée si bien que .... non.

Intact.

Voilà, fin, je signe et peux retourner à mon Brésil.... ha non, zut, j'allais oublier.

Dans ce numéro de MAGIC (Mai 2012 je rappelle) il y a une chronique que j'aime bien: SELECTORAMA, et mon Jones-town qui s'y colle. L'artiste choisi et commente des titres qu'il juge importants.
Une fois de plus, cette volonté de se dévoiler à travers ses écoutes fonctionne bien avec lui. Un portrait au plus près: Folk Protest Song, Du récent proche de sa musique hypnotique, un artiste Turc, une chanteuse Iranienne, notre bon Manset et pour finir une chanson - Fly - qui m'a de suite fait penser à  ...Al Kooper

Voici la track list

01. Chris Lucey - There's A War Going On
02. Magic Castles - Ballad Of The Golden Bird
03. Dead Skeletons - Dead Mantra
04. Cate Le Bon - Fold The Cloth
05. My Bloody Valentine - Off Your Face
06. Baris Manco - Olum Allahin Emri
07. The Network - Ears Of St
08. Gérard Manset - Animal On Est Mal
09. Shusha - The Rain
10. J.k. And Co. - Fly
11. Al Kooper - I Stand Alone

Donc je vous propose deux liens et cette fois ci je peux aller au Brazil....

Bon Dimanche et autres bonnes journées


01. Mick YellowVille Massacre - Auf Haben - Panic In Babylon
02. Mick YellowVille Massacre - Auf Haben - Seven Kinds Of Wonderful
03. Mick YellowVille Massacre - Auf Haben - Waking Up To Hand Grenades