dimanche 24 avril 2016

Prince!! Je lève mon verre à ta ... merde, trop tard.


Je devrai faire court, ou bien je laisse ma plume glisser (plume pour clavier, métaphore)
Non pas que je sois écrasé par le chagrin.

J'ai déjà tenté avec difficulté, problème d'articulation des mâchoires, d'expliquer que j'avais une difficulté à penser Prince comme individu de chair et de sang.
J'ai inconsciemment l'image d'un personnage imaginaire, issu de notre imagination à tous, le premier élément commun de nos rêves partagés.
Unique
Et de temps en temps il daignait descendre vers nous avec une composition.
Du coup sa disparition fait l'effet d'un réveil tardif.

Prince n'est pas mort puisqu'il ne vieillissait pas.

J'ai beaucoup lu les hommages, les souvenirs de chacun.

Le Ranx toujours jamais surpris, Hugo hommage à revenir sur sa partie ignorée de carrière, c'est sa marque.
ICI que c'est là

Alexandre aussi partage cette envie de nous parler de l'immergé
C'est là que c'est ici

L'ami JeePeeDee ce qu'il pense, et celui qui ne réagit pas n'a pas lu, pas possible autrement
Là que c'est là

Et la tendresse alosr? si si, pas si rugueux finalemenyt
Ici que c'est ici





Moi je vais juste vous raconter un album.

dimanche 17 avril 2016

Des airs d'Opéra, avant de passer à l'Opéra. Partie 2.1: L'Opéra Imaginaire


Tiens donc, belle idée. Des animations pour ... animer (dimanche soir, je fatigue les mots) des airs en partie célèbres.
L'Opéra Imaginaire.
Pour les abonnés à "mon" drop, je vous prépare le chargement. ceci dit il se trouve facilement, par extrait, sur Youtube.


Pour commencer,

samedi 16 avril 2016

Des airs d'Opéra, avant de passer à l'Opéra. Partie 1: Mon fiston et moi


Ce que l'on trouve chez les amateurs de musique c'est cette volonté de faire partager, une quête souvent désespérée, comment en une seule écoute accompagnée de commentaires passionnés et ses moulinets du bras, ces gestes amples pour que le pauvre auditeur qui finalement à peu l'occasion d'écouter, s’approprie en quelques secondes ce que l'enflammé a mis plusieurs - peut-être - jours pour aimer.

Les amoureux d'Opéra sont de cette catégorie, en pire peut-être. Pire car ils trouvent rarement une oreille attentive sauf quand il croise un autre amoureux, mais le plaisir est différent. Il cherche à obtenir de nouvelles adhésions.

À moi.

Ma famille, mon petit cercle, n'était pas trop accrochée à l'Opéra, ce n'est pas faute d'en avoir passé dans le salon, mais voilà, le mieux est l'ennemi du bien.

Et pourtant, des exceptions.

Mon fiston en aime trois. Oui... Trois. Un Italien, un Allemand et un Français. Génération Europe.

Mon entrée dans cet univers est passé par les airs, des extraits, il ne faut pas s'interdire cette façon de présenter. Car un Opéra en entier... On en reparlera.

Par exemple:


lundi 11 avril 2016

Si ils avaient pu sortir cet été....

Rappel au lecteur, avec une adresse email envoyé à lusdevant at yahoo point fr je l'abonne à l'envoi des albums entiers sur "sa" Dro pb ox (mais chuut)


J'ai bon espoir, vous me trouverez bien sur 2016 ce qu'il faut, ce qu'il me faut...
Ce qu'il me faut?
Facile,

Un album, des chansons pour transaltérer et suivant l'humeur tourner vers sieste ou bar... Au moins une chanson comme ça

001. High Llamas - Gideon Gaye -  Checking In, Checking Out




dimanche 3 avril 2016

Meurtre dans un Jardin Anglais. Passionnant, Éclairant...


Austère?
Écoutez, un jour on m'a mis cette analyse dans les pattes, j'avais clamé mon admiration pour Peter Greenaway.
Une fois que l'on est dans les explications, accompagnées d'extraits, le film prend une autre tournure. Le sens s'enrichit et on ne décolle pas de la présentation.
Quand l'artiste allie culture, transformation, démarche intellectuelle MAIS ludique.
On se jette sur le reste de ses oeuvres.



"Meurtre dans un jardin anglais" de Peter... par forumdesimages

Et puisque ce blog parle musique (et de moi of course)

Comment ne pas parler de Michael Nyman?

J'ai trouvé le moyen de placer un titre dans le post précédent. Repris par nos amis les PET SHOP BOYS.

Tiens j'en tiens un autre...

001. Michael Nyman - The Essential Michael Nyman Band -  Drowning By Numbers- Fish Beach




Un autre de quoi?

Ça:

001. Jay-Jay Johanson - Whiskey -  I'm Older Now




Bon visionnage... et écoutage.





samedi 2 avril 2016

Un Trip, Des Tics, un voyage de Purcell à mes Pet Shop Boys favoris en passant par...


Peut-être l'ai je déjà fait et que j'aurai oublié?
Bon, je refais, démonstration teintée d'invention et de mauvaise foi bien camouflée

Tout est déclenché par le dernier titres des Pet(s??!!) et que c'est le Alexandre qui me l'a collé dans les pattes, alors un bien raconté pour un compte-rendu...
c'est ici qu'il agit:

ICI j'AI DIT





1691, Monsieur Purcell est plein de génie de trouvailles, mais à l'épqoue il n'y avait pas encore les Pet Shop Boys. Non plus de bon producteur pour expliquer à l'artiste, là, mon petit gars tu tiens un truc.
Mais 23 secondes, heu...Cool il n'y avait pas de disque à vendre, alors une belle idée, 23 secondes...

001. Henry Purcell - King Arthur -  Act 3- Prelude


Patience....
300 ans plus tard, jour pour jour, à quelques semaines près, en voilà un premier malin, qui se dit: 23 secondes, je vais tenter l'impossible: accélérer et faire plus long.
Résultat, hors contexte de ce superbe film, un morceau de bonheur, bien plus fort que l'ami RICORÉ (Marc, déposez, là)