dimanche 26 janvier 2014

1974: Psycho1984

Rappel du fil 1974: Un article de R&F liste quelques albums marquants datant de 1974. J'en ignorais la moitié à l'époque et ce n'est que "maintenant" que je les découvre. L'idée c'est de confronter un que j'ai aimé avec un que je ne découvre qu'aujourd'hui.
Prétexte à revisiter, prétexte à regretter, prétexte à disserter.

C'est le Bowie que j'ai dans ma discothèque. Ce n'était pas celui que je préférai. Je sais maintenant pourquoi. Je n'aimais pas la pochette. Je trouvai et je trouve qu'elle ne colle pas avec la musique.
Je n'ai jamais su opérer la symbiose.
Dommage, car à préparer ce billet, vous n'allez pas me croire, je découvre des titres. Vrai. Ce n'est pas que je les avais oublié, c'est que je n'avais JAMAIS mis la face B du disque.

Oublions les rock à la "Rebel Rebel"

Bowie c'est encore et toujours une palette d'écriture augmentée des influences musicales dans l'air.
1973 sort le Berlin de Lou Reed:
1974 écrit et chante "Sweet Thing" comme si sa musique et celle de Lou Reed étaient entrés dans la machine infernale du film "La Mouche" pour sortir à l'autre bout "Sweet Thing"
Sans oublier cet arc-en-ciel vocal.

Et sur l'autre face "1984"
Imaginons que si j'avais écouté et aimé, je me serai penché vers des musiques similaires et alors je suis certains que le Funk aurait pris une autre place dans mes écoutes. Il y a déjà quelques gimmick qui pourraient passer pour des tics Disco.

Allez savoir, au lieu de me pencher sur la prog rock puis de découvrir les punks et mon Costello. Je me serai pailleter, look minet.

1974, Bowie encore et déjà un oeil sur le futur. Il continue à m'étonner le bougre.

Par contre Cockney Rebel....

....me pose déjà un premier souci, je l'avais sur mon disque dur. Mais impossible de savoir pourquoi je l'avais téléchargé. Ben oui, c'est mon angoisse (un tantinet artificielle et forcée) je n'aime pas avoir un album en ignorant la source de sa présence.
Mais disons qu'avec mon fil 1974, je lui donne une raison d'être.
Ce Rebel là ne me semble pas avoir laissé de traces marquantes dans les livres ou revues récapitulant la Pop/Rock.

Attachant et presque davantage.

Il me fait penser à "All The Young Dudes" de Mott, sans l'apport d'un "tube", ce que Bowie a su apporter à Mott.

Donc pas de titre écrasant, mais un bel ensemble qui résume bien ce qu'est une pop Britannique: Les influences du Floyd des débuts (Ritz), les Kinks (Mr. Soft), les nocturnes cabaret et virilité androgyne.

Et l'air de rien cette pop qui se perpétue: Pulp, Suede, Auteurs... Divine Comedy.

Une préciosité qui me touche et qui m'aurait bien touché à l'époque j'en suis certains.
Glam? Oui, mais GLAM POP je dirai

Bon, voilà, content le DEVANTF, sur ce coup 1974 aura été une belle année.

A suivre








001. Cockney Rebel - The Psychomodo -  Mr. Soft
http://www34.zippyshare.com/v/17418970/file.html
002. Cockney Rebel - The Psychomodo -  Sling It!
http://www34.zippyshare.com/v/6949461/file.html
003. Cockney Rebel - The Psychomodo -  Tumbling Down
http://www34.zippyshare.com/v/7015072/file.html
004. David Bowie - Diamond Dogs (Extended) -  Sweet Thing
http://www34.zippyshare.com/v/35602917/file.html
005. David Bowie - Diamond Dogs (Extended) -  Rock 'n Roll With Me
http://www34.zippyshare.com/v/11881240/file.html
006. David Bowie - Diamond Dogs (Extended) -  1984
http://www34.zippyshare.com/v/17026220/file.html


dimanche 19 janvier 2014

Dizzy aux Copains que Gillespie est de retour, mais pas seul...

J'y tenais, avant de voguer vers Tristano, je voulais encore un peu m'attarder avec Gillespie. Comme je l'aime mon Dizzy. Avec Bill Evans un musicien qui m'a offert l'entrée musicale à un genre où je n'arrivai pas à me passer de chanteuse ou chanteur pour apprécier.

Cela m'aura pris du temps aussi, mais c'est un aspect du jazz que j'ai appris à savourer. Les rencontres, les échanges, les duos que mon imagination veut croire amicaux, chacun poussant l'autre avec entrain.
Venant du rock et juste en auditeur j'ai eu moins cette sensation d'un regard échangé entre artiste pour que l'un prenne la main, tandis que l'autre à l'écoute se prépare à répartir.

Quelle énergie, quelle pêche ... mieux, quelle joie en transmission direct vers le coeur et cette envie de vider la pièce où l'on se tient de toute son oxygène. Comme c'est bon.

Émouvante la complicité de Charlie Parker et Dizzy. Une fureur de jeu entre les deux comparses. Birdy un maître d'influence. (J'en connais que l'alto touche moins... quand même!! Charlie!!)

Avec Stan Getz, l'occasion de rappeler que Stan est un grand saxo ténor et pas que dans les collaborations Brésiliennes.

Stuff Smith, violoniste, je le dois à Kaserio des Papillons Noirs. Cette association je ne l'ai trouvé référencée nul part. Je comprends le besoin de sélection, je suis le premier demandeur. Mais le violon est assez rare pour ne pas oublier les quelques artistes qui se sont penchés sur le courant Jazz.
Vous entendrez parfois un jeu à l'unisson troublant, une atmosphère délicate et veloutée.
(Au passage, plein de FLAC chez les Papillons Noirs dont cet album ....
.....   http://papillonsnoirs.org/index.php)

Et il fallait bien deux Sonny pour éclairer le jeu de Dizzy (Joliiiiiiii le Devantf) dans un jeu à la cool comme ce n'est pas permis

Je fini avec un autre maître qui aura beaucoup appris à Dizzy. Roy, album que j'avais déjà proposé pour ma rencontre avec Eldridge. Enfin la rencontre de deux trompettistes.

Et comme je le disais encore, difficile de penser à des combats d'ego. Je pensais opposer Égaux dans une belle tournure de phrase, voilà c'est fait.







Tout les enregistrements sont en VBR apex

001. Dizzy Gillespie feat. Stan Getz - Diz & Getz -  Siboney, Pts. 1 & 2
http://www53.zippyshare.com/v/11908348/file.html
002. Dizzy Gillespie - Dizzy Gillespie And Stuff Smith -  Rio Pakistan
http://www53.zippyshare.com/v/84375449/file.html
003. Charlie Parker & Dizzy Gillespie - Bird And Diz -  Leap Frog
http://www53.zippyshare.com/v/47157182/file.html
004. Roy Eldridge & Dizzy Gillespie - Roy And Diz -  Trumpet Blues
http://www53.zippyshare.com/v/89513152/file.html
005. Dizzy Gillespie · Sonny Rollins · Sonny Stitt - Sonny Side Up -  After Hours
http://www63.zippyshare.com/v/85975897/file.html




samedi 11 janvier 2014

Je suis sur un MOOD Rihanna, Jay-Z & Alicia Keys, Adele, MOOD paresse, MOOD aller voir les Potes sur la Toile...

Bon, pas de projet pour mon blog aujourd'hui, du moins rien d'abouti. Je me lance dans une réhabilitation de Daho aux oreilles d'un ami qui ne jure (presque) que par Bashung. Je dois écouter le Gillespie et ses rencontres. Du Hard qui m'attend, l'année 74. J'ai un opéra que je voudrai installer. Un Costello qui pourrait plaire aux réfractaires (Till, si tu m'entends).

Le "This Is Costello"  cartonne et j'en suis bien content, un peu plus de 150 téléchargements, ça fait plaisir sans oublier vos commentaires.

Mais cette semaine, pas assez d'écoute donc...
Mais un Blog, ça s'arrose (À la tienne Monique), sinon ça meurt lentement et ça se perd à la périphérie lointaine de la toile, pas si éloignée en fait ;-)

Et si je vous faisais le coup d'un IP MIX MOOD. Profitant que mes oreilles sont encore fraîches (J'aime cette image) car non saturées je me refais un truc qui m'éclate bien, placer trois chansons, trois titres qui me bottent bien et demander à mon IP MIX de me faire une playlist... Comme ça, là. Hop.
Donc avec les paramètres: SIMILAR TITLE & HIGH VARIETY

Hier, je retombe sur ce titre chanté par Alicia Keys, ce fameux NEW YOOOOORK, que je découvre lors du Festival de Cannes. Ce mix que le Jamie me lance à la face et ce refrain qui continue à me tenir le ciboulot. Et quand je déniche la version originale, même trip. M'en faut pas davantage.


Voilà pour Alicia.
Rihanna, c'est davantage classique, un seul passage télévisé m'a suffit. Tout les artifices & arômes pour séduire: arrangement intense et gonflé, orchestration pour Block Buster, sensualité, de l'écho dans la voix déshumanisé. Que voulez vous. J'aime...
Et enfin cet incontournable, un titre parfait pour un James Bond efficace. Le Skyfall, je me le passe souvent et ça marche encore.
Rien que ... rien que.... les premières notes.... je vous écrit et je le refais. Tout le montage est fait pour vous enfoncer dans votre fauteuil alors que la lumière s'efface de votre environnement. Quand les choeurs reprendront le refrain en canon avec Adele, vous serez conquis.
Auparavant il y aura eu quelques gimmick familiers aux Bondfan...

Haaaaa oui, le John Legend. Il était en 51 position de cette playlist et je le sentais malheureux. Alors pour remettre une couche de cette nouvelle tradition de duo: Rappeur et chanteur (Notez les interventions des rappeurs quand c'est au chanteur, cette façon de marquer son approbation..)

Voilà bien une compil inutile... mais je vous l'ai dit, I'm in a mood of.... off







001. Rihanna - Unapologetic -  Diamonds
http://www67.zippyshare.com/v/23532104/file.html
002. Jay-Z - No Album -  Empire State Of Mind - Featuring Alicia Keys
http://www67.zippyshare.com/v/78714456/file.html
003. Adele - Skyfall -  Skyfall
http://www67.zippyshare.com/v/18696175/file.html
004. John Legend And The Roots - Itunes Live From Soho -  Wake Up Everybody (Live)
http://www67.zippyshare.com/v/71309037/file.html