dimanche 6 août 2017

The Saints - King Of Sun ... Monsieur Chris Bailey


Hello regard inconnu collé à son écran, bouge pas.
Laisse moi mal te présenter ce grand.

Je n'ai rien prémédité, dans mes cartons il y a toujours mon Parsifal qui patiente, une hésitation sur Giuffre et Garner qui attend. quelques sortilèges et un autre grand decouvarteur musicale.

Attends, attends... Ne te jette pas sur le morceau

Il y avait bien longtemps que je n'avais pas fait de descente à la médiathèque rue Mouffetard, dans cette partie du 5eme arrondissement qui me sert encoeur le corps.
Une longue liste en retard, des disques que je m'étais mis de côté, des disques uniquement encore chez Arkoun. À croire que sous son nom les belles lumières se sont données rendez-vous. (Je fais l'érudit, mais sans wiki...)

Tout à mon voyage en préparation, valise des grandes occasions bouche ouverte au sol, occasion de retrouver ma douce, ma mie. Je passe un disque en shuffle




001. The Saints - Songs From The Stash - Ghost Ships






Illico, je me dresse, j'abandonne le shuffle, je métaphore en plaçant mon diamant virtuel sur le premier bit du fichier (pour la poésie...)




001. The Saints - King Of The Sun - King Of The Sun





Comment. Comment j'ai pu shufflé comme ça un Chris? La faute à la valise qui m'a détourné d'une nouvelle occasion d'hommage, dommage mais pas trop tard.

C'est que le monsieur fait parti de mes rendez-vous manqués.
En 77, je ne devais frissonner qu'au gros son, SON j'ai dit!! Sex Pistols, Jam.

The Saints étaient trop ... Plutôt pas assez... En tout cas je n'ai pas compris.




001. The Saints - (I'm) Stranded - (I'm) Stranded






002. The Saints - (I'm) Stranded - No Time





Avec le recul, je ne me comprends pas, accro au Stooges, attentif(fe) aux Ramones. Je n'ai pas entendu, pas senti venir un grand de l'écriture. Plus simple et plus rock que Costello. 




001. The Saints - Songs From The Stash - Just Like Fire Would






002. Bruce Springsteen - High Hopes - Just Like Fire Would







Mais depuis je me suis rattrapé, et dès que j'ai l'occasion je pousse le Chris dans vos bras.
Et ce disque, inespéré, 2013, pour ainsi dire le truc improbable pour les parieurs de 1977.

Bailey a sillonné sur de chouettes courants musicaux. Même assagi il a réussi là où j’espérais davantage côté Franck Black. Faut croire que je fais un piètre découvreur de talents.

Quarante ans de grands moments, un sauvetage in extremis venu d'une Nouvelle Rose française, et je sais, j'espère que jamais plus je ne me laisserai détourner du frisson musicale par une valise, quand bien même elle aurait quatre roues amovibles (super pratique, ceci dit)

Voilà, cadeau pour mes abonnés Drop&Box.
Pour les autres, quand même, des perles du premier CD, des titres originaux:



001. The Saints - King Of The Sun - A Million Miles Away






002. The Saints - King Of The Sun - Sweet Chariot






003. The Saints - King Of The Sun - Turn








Et pour une fois que le disque bonus, ne triche pas. Il fallait juste aller les chercher



001. The Saints - Songs From The Stash - Last And Laughing Mile






002. The Saints - Songs From The Stash - Photograph






003. The Saints - Songs From The Stash - Shipwreck








Je ne dirais jamais assez... Si passe par ici un inconditionnel lucide ou non d'un, par exemple, Nick Cave, alors forcément, je ne lui dirais jamais assez... Qu'il faut s'attarder




001. The Saints - King Of The Sun - Road To Oblivion Part 2






002. The Saints - King Of The Sun - Craters On The Moon





- Bonne vacances Antoine
- Merci

8 commentaires:

  1. Bah rien à ajouter, en plus tu fais les questions et les réponses !
    Enfin si, 2-3 trucs quand même : marrant le Boss qui reprend les Saints ... que j'ai vus en concert en 80 à la sortie du disque au nom le plus cool de l'Histoire, "Paralytic Tonight, Dublin Tomorrow".
    Toujours été fan de Bailey par la suite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon problème, le mystère c'est comment ajouter un amateur avec ces chroniques appels du pied? (Parlez moins de moi peut-être? ha ha, jamais!!) Comment faire aimer quand on a peu de temps pour convaincre si l'artiste n'a pas la fulgurance d'un ou deux titres pour accrocher. C'est plus facile de démontrer notre admiration que d'y faire adhérer. Je pensais au discours de Ranx chez Charlu sur Graham Parker que je pense reprendre à mon compte, c'est tellement convaincant et j'étais tellement peu d'accord... Mais cette même démonstration irait bien sur Chris, que du bon, de la quantité et une qualité au dessus de la moyenne, mais à peine au dessus... ça peut faire mal comme présentation. Pas facile d'expliquer pourquoi c'est autre chose. Plus proche de l'os... à suivre

      Supprimer
  2. Comme je l'ai souvent dit, pour ma part, les Saints sont Bailey ET Kuepper, donc j'ai plus suivi la carrière de Kuepper qui me touche que la suite des Saints. On va dire que j'ai suivi très en pointillé. Donc je suis ravie de découvrir les 2 disques.

    Tu parles des Nick Cave, pour la petite histoire, Ed Kuepper a joué avec lui dans les Bad Seeds il y a quelques années.

    Bon soleil à toi si je comprends bien...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comment oublier =>
      http://les-bruits-magiques.blogspot.fr/2014/10/ed-kuepper-electrical-storm-1985-serene.html
      Que j'ai copié collé dans les deux disques que tu avais envoyés. Tiens je vais petit déjeuner avec l'un deux pour me souvenir que je n'y étais pas beaucoup revenu, Chris restant fort dans mes écoutes, ça ne se pousse pas comme ça pour faire de la place

      Supprimer
  3. Qq années que je ne suis pas allé dévaliser la bibli Mouffetard. Surement entre temps, j'aurai approfondi The Saints que j'ai découvert très jeune à la bibli de Chartres. Evidemment ça ne m'avait pas percuté à l'époque. Reusment qu't'est là ;D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. avec ma dame, vu de tes tableaux. Elle a beaucoup aimé et intriguée. La tour? C'est ta vision ou elle est vraiment comme ça, un pied bien étroit?
      Sinon, Mouffetard et son quartier, un truc à aller boire son coup sur la petite place en feuilletant les lvres empreintés

      Supprimer
    2. Elle est comme ça, vue de tous les côtés, en ruine depuis 1421.. salauds d'anglais ;D Tt le château était posé sur de l'argile, sauf la moitié de la tour sur un rocher qui a permis de garder ce qu'il reste.. s'ont pas voulu la finir au burin Le pied est large, épais de 4m, elle s'affine en montant pour d'élargir vers le haut..ce qui lui donne la forme d'une épaule de mouton. D'où son nom, l'épaule de Gallardon.

      Mais oui, la mousse à Contrescarpe.. un bail que j'ai pas fait ça.

      Supprimer
  4. Faut que je creuse tout ça, j'adore les Saints, "(I'm) Stranded" évidemment, mais surtout le 2e album, une tuerie !
    Thanks

    RépondreSupprimer