vendredi 22 juillet 2016

De bonne humeur ...


Cela commence ici (Faut que je pense à lui laisser un commentaire, ben oui, c'est du temps réel cette chronique)

http://ranxzevox.blogspot.fr/2016/07/rick-james.html

Avant la chronique de Hugo, je n'aurai pas eu l'idée de me faire une tournée Rick James, je ne supportais pas le "Super Freak", la faute à? MC Hammer, Catherine passait sont temps à passer "U can't touch this" de machin (Un autre Michel Marteau) du coup quand j'ai entendu "Super Freak", la source d'inspiration, c'était trop tard.



Rick James. Out.

Puis, pour une raison qui ne se dégage qu'aujourd'hui, je m'étais pris une bonne partie de sa discographie. Tel un ogre musical qui espérait qu'un jour...

Le Hugo qui sait si bien nous raconter.
Je décide de suivre en partie sa "playlist" racontée.

Come Get It! You And I
Come Get It! Hollywood
Bustin' Out Of L Seven 1 Bustin' Out (On Funk)
Garden Of Love Big Time
Garden Of Love Mary-Go-Round
Street Songs   Fire And Desire (Duet With Teena ...
Street Songs   Give It To Me Baby
Throwin' Down   Standing On The Top
Cold Blooded Ebony Eyes

Oui, même ce Garden Of Love qu'il sévérise avec impartialité mais moi je découvre, que je suis de bonne humeur et que la musique passe par une oreille, s'éparpille dans mon cérébral, me bonheurise et s'échappe par l'autre oreille pour rejoindre la suite et ainsi, exponentialise mon envie de musique.


Soudain, je me surprends à l'étonnement. Je ne peux pas laisser l'histoire se terminer comme ça.
Une intuition associée à de la bonne humeur qu'il faut apprendre à arroser (avec un petit blanc que je conseille: Gaillac Perlé, pas chère, fruitée, pas de mal de crâne même après avoir désobéi à l'injonction sur l'abus... Vous avez noté?)

Et si... et si... un peu comme ZZ TOP.

J'explique: ZZ TOP, fait son truc, puis il fait un truc qui cartonne... du coup il s'oblige à cartonner, cela donne AFTER BURNER... puis, ZZ TOP se souvient de l'époque où il ne cartonnait pas, pense ne plus cartonner et/ou avoir besoin de cartonner.

Alors ils se sont remis à faire un truc. Et c'est bien. (Pas good, je passe du singulier au pluriel... Pas good)



Je propose cette fin de l'histoire.

Rick James a enregistré un truc. C'est tränquille (avé l'assent), quelques titres qui démarrent avec un parlé voix grave... comme? Oui, exact, comme. Mais ensuite cela devient un genre de funk moite, 

Bon, ma théorie ZZ TOP, en prend un coup, car le truc de Rick c'est ou Funk ou Funk & Roll. Alors que là, cela tourne au Funk & Pop. Quelques soupçons  de Was Not Was (j'avais mis relents, mais bon)
Les années 2000 n'attendent rien de ce truc. Mais j'ai demandé au professeur Choron de ce qu'il pensait de ceux qui n'attendent rien de ce truc?
".. qu'ils crèvent..."
Merci prof

Je vous fais la visite sélective.

LE titre qui me remplit de zonheur. Une reprise de ... Grosby!!!

001. Rick James - Deeper Still -  Guinnevere

Rien que pour cette mélopée. Et sa voix qu'il place comme un Terry Callier.

Et puis merde quoi, quand on est mort en 2004 et que l'on sort un disque en 2007, on peut se permettre toutes les comparaisons avec ses héritiers.

001. Rick James - Deeper Still -  Sapphire




Et moi qui fantasme sur (pratiquement) toutes les langues du monde, quand j'entends ce chuintement spanish ... je fonds, 

... mon idée, enfin est de finir l'histoire de Rick avec une bluette amoureuse, alors que son histoire... Mais, raaaah la la la, cessons. 

001. Rick James - Deeper Still -  Deeper Still




Laisser moi Hollywooder la fin de son histoire.

Rick james, je ne sais pas si quelqu'un décide s'il a pu se racheter.
Rick James si il inspire une histoire, je l'imagine Thriller Sordide avec de la bonne musique.

Alors moi j'invente l'histoire d'un homme usé, qui entre une dernière fois en studio, il sait, il sent son chant du cygne. Il se colle contre le micro... il se remémore et alors demande

STOP IT

001. Rick James - Deeper Still -  Stop It.mp3

... et décide, force de volonté, tel Isolde... il meurt et laisse de sa musique.




001. Rick James - Deeper Still -  Taste
002. Rick James - Deeper Still -  Do You Wanna Play
003. Rick James - Deeper Still -  Maybe
004. Rick James - Deeper Still -  Funk Wit Me



... F I N









6 commentaires:

  1. Quel incorrigible romantique tu fais. Je comprends, c'est vrai que la fin est abrupte alors qu'elle mérite louange. On veut toujours voir Gary Cooper s'évaporer dans un coucher de soleil. Donc, merci pour le Happy end.
    Hugo Spanky

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ... Et puis je me disais que derrière tout ça, après avoir payé sa dette à la société (hum) - Des peines qui me semblent légères rapport à ce qui nous est raconté, à croire que ce qui est raconté est amplifié? - il retourne enregistrer et c'est loin d'être catastrophique ou pathétique, du coup je peux extrapoler et transformer ça en l'histoire d'un talentueux égaré qui finira quand même en musique. Je serai curieux de comprendre l'historie d'un album de 2007 en parution pour un artiste mort en 2004. Il y a forcément une histoire là aussi.

      Supprimer
    2. Hélas non ce n'est pas amplifié. J'ai même minimisé en n'évoquant pas une autre plainte pour des faits similaires déposée par une jeunette peu après sa sortie de prison. Elle a été retirée par la victime après qu'ils aient trouvé un accord.
      Pamela Des Barres l'a interviewé durant sa détention, ce qu'il raconte est surréaliste, il était perché complet.

      Supprimer
    3. Sans être un père la morale... Vu les accusations, le sens de la justice Américaine m'échappe particulièrement... Soit

      Supprimer
  2. Moi ce qui m'intrigue c'est le tatouage sur l'épaule de la jeune fille, c'est quoi ? On dirait sa taille de bonnet ...
    Et pis c'est qui d'ailleurs hein ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec le mot clé "Spanish Charms" je suis tombé sur cette photo
      http://capelino.com/a-famous-spanish-artist-could-not-resist-the-charms-of-elena-galitsyna/
      Et voilà, tu sais tout... Je la trouvai bien avec l'intro très Lhasa.

      Supprimer