dimanche 9 février 2014

Proposition désintéressée: Musique pour "la maison des feuilles" OU comment que je me suis triché

Rappel : "la maison des feuilles" de Mark Z. Danielewski



Souvenez vous
http://gaitapis.blogspot.fr/2013/11/quitte-etre-lourd-autant-sensombrer-la.html
http://gaitapis.blogspot.fr/2013/11/quand-soudain-quand-enfin-sepultura.html

Sous prétexte de parcourir le chemin pris par le Heavy Metal, là où je l'avais abandonné, faute de ce n'est pas de la mienne. Je décidais à travers ces artistes stopper sur ceux qui m'ont profondément impressionné. Metallica (et pas Mettalica) puis Sepultura. J'avais en tête ma destination mais je voulais faire semblant de parcourir d'autres musiciens pour raconter les jalons et enfin aboutir à ...

Donc je m'écoute avec bienveillance à défaut d'une attention poussée: Cradle of Filth, Dimmu Borgir, The Sins Of Thy Beloved, Tristania & Emperor.
Par souci d'honnêteté (qualificatif qui ne conviendra pas je m'en doute aux protecteurs de la propriété intellectuelle) je donne plus bas les liens vers ces albums.

Rien à dire, quand j'avais annoncé il y a peu à mes collègues cette volonté d'explorer ce que devenait aussi - tout est dans le aussi - le Heavy Metal, ces mêmes collègues (deux en fait) m'ont abreuvé de groupes à effets spéciaux sonores spectaculaires: généralement en ayant adapté et même gonflé l'émotion que provoque les choeurs dans certains Opéra, en ajoutant les explosions synthétiques que la prog aime utiliser pour clôturer ses compositions et puis surtout en n'oubliant pas de fracasser le tout à coup de guitares furieuses enrobées d'un chant gutural pour faire un peu peur.
Les pochettes annoncent la couleur: Baroque, Fantasy, Fantastique, Sensuelle.
À d'autres moment je me serai même bien penché plus en avant sur ces musiques finalement bien sympathique et sage en fait.
La sauvagerie, brutale, primitive est ailleurs.
Et ce n'était pas mon propos.

Tant pis, je triche.

Avez vous lu "La maison Aux Feuilles"?

Certes ses différents chemins de lecture peuvent être fatigants. Mais si on se contente, déjà, de l'histoire centrale, j'ose dire que toute l'oeuvre de Lovecraft est transformé en contes pour adolescent.

Je vais mal raconter pour ceusse qui n'ont pas lu:
Imaginez
Une maison de campagne banale, derrière une étagère appuyé contre le MUR de soutien extérieur à la maison, une porte.
Ouverte, elle donne dans un long couloir gris, sans meuble, espace qui défit toute logique. Des portes donnent sur des pièces immenses et le propriétaire découvrant cet endroit constate que cette maison est organique et sa composition évolue tout le temps, après trois pas en se retournant il ne distingue plus le chemin qui l'a entraîné dans une pièce qui se transforme en immense salon dont on ne distingue plus les limites.

Il retrouvera le chemin de sa maison et décidera d'explorer, comme on explore les grottes souterraines, cette étrange demeure.
Maison qui laisse entendre des bruits gris et inquiétants.
Des personnages s'y perdront définitivement
Alors que ....

Mais procurez vous ce chef d'oeuvre de littérature angoissante, approchant au plus près l'indicible.

MUSIQUE

Sunn O)))

J'ai tout simplement été subjugué par ce groupe. Ils ont réussi à ma happer dans cette lenteur, dans ce ralenti qui réussi à courber le temps.
La première fois que j'ai écouté, je pensais avoir saisi le parti pris musical en imaginant que une fois compris je pourrai passer à autre chose, n'étant pas amateur forcené de l’expérimental objet de recherche dont je ne me sentais pas investi. Donc, cela devait être "Vite, un Beach Boys"

Mais de minute en minute, surtout sur ALICE, je poussais l'écoute jusqu'à ne plus me rendre compte que tout s'était inversé, comme si c'était Sunn O))) qui m'écoutait.

Je croyais à une musique de cauchemar, mais en fait non, c'était plus subtil. Comme pour la maison, il y avait ici comme un lieu inexploré dans lequel je me laissais pesamment flotter.

De ces moments, on ne ressort pas agacé, éprouvé ou lessivé... Non, curieusement, en ce qui me concerne, je sortais de l'écoute tout autre et ce n'était pas désagréable.

Alors forcément? Quel rapport avec la tiquette HEAVY METAL que j'étais censé clôturer par ce post?

AUCUN
J'AI TRICHÉ.

Prochaine tiquette? La HOUSE .... Bon, ça me promet des découvertes, de la recherche et qui sait, même, du plaisir?

A suivre, mais en attendant... quittons cette planète où Euclide règne en maître.





001. Sunn O))) - Monoliths & Dimensions -  Alice.mp3
http://www4.zippyshare.com/v/26548037/file.html











Pourquoi ce lien "pochettes de rattrapage"? Car j'ai merdé sans comprendre pourquoi dans la distribution des pochettes des disques qui suivent, donc j'ai regroupé dans ce petit lien les pochettes dans une taille supérieure à l'affichage du post.



13 commentaires:

  1. J'ai lu cette "Maison aux feuilles" et j'avais beaucoup aimé...par contre le Heavy Metal....;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Essaie les amis de Sun O))) qui en fait n'ont pas grand chose à voir avec le Metal, mais j'avoue que c'est moi qui ai créé la confusion.
      ALICE frôle le chef d'oeuvre (ALICE pour ALICE COLTRANE) franchement!!

      Supprimer
    2. J'aime beaucoup Sun O))). À part comme groupe, c'est vrai. Merci Devant.

      Supprimer
    3. Disons qu'ils pourraient être en attente de la couleur qu'ils leur manquent.

      Supprimer
  2. Pas lu "La maison aux feuilles" et aimé aucun des groupes cités dans la chronique !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aurai voulu le faire exprès, mais je te crains trop, parlons de hasard.
      Pour Sun O))) je n'aurai pas juré, mais pour le Metal à tendance symphonique, je ne suis pas trop étonné, je ne te voyais pas dans ce trip.

      Supprimer
  3. Et me voilà ici attiré par la Maison des Feuilles, on en a déjà parlé, tu sais que j'ai adoré ce livre. Tu oublies de dire - mais ça aurait compliqué le résumé je te l'accorde - que l'histoire est en fait imbriquée dans celle du personnage principal (?) qui explore le manuscrit du type qui explore la maison. Et que selon toutes probabilités l'histoire se déroule en fait dans le cerveau d'un des personnages qui n'est pas forcément celui qu'on croit parce que la mère dans son asile hein...Et tu n'auras rien dit du livre si tu n'explique pas à quel point il est labyrinthique dans son fond et dans sa forme, car la forme complètement hallucinante du livre est profondément au service de l'histoire.

    Tout ça pour dire que j'ai jamais associé le métal à la lecture de ce livre. En même temps je n'associe jamais le métal à quoi que ce soit, il doit y avoir un lien.

    Sun O))) vraiment ? Bon j'essaie alors et je relis la Maison des Feuilles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison: c'est pourquoi j'ai le parti pris de me concentrer sur le coeur du livre et la musique de SUN O))) qui n'a rien à voir avec le HEAVY METAL DEAD TRASH pourrait en partie coller.
      C'est INDICIBLE.... Pas forcément TERRORISANT
      Merci du passage...
      PS: Tu as lu la version en "couleur"?

      Supprimer
    2. Oui version en couleur et avec les additifs, notamment les lettres de Pelafina (qu'il a édité séparément depuis) muy importantes.

      PS (hey moi aussi je fais des PS y a pas de raison) : j'ai écouté Sun o))), effectivement c'est pas vraiment du metal mais j'ai quand même eu un mal fou à finir le morceau. L'ai-je fini d'ailleurs ?

      Supprimer
    3. Ah ah ah le captcha spécial St Valentin.

      Supprimer
    4. Ante Scriptum
      Ne pas savoir si tu as fini le morceau c'est déjà la preuve qu'il irait bien pour le bouquin

      Supprimer
    5. Devant : one point !
      Oui vu comme ça bien joué.

      Supprimer