vendredi 3 mars 2017

Jim Giuffre Trio, plus cool que ça... tu flottes



Reprise du beau voyage sur le fleuve Jazz. Elle est pas belle ma métaphore, hein? Un petit peu Pompée (le grand) sur le livre de Farmer et son Fleuve éternel.
J'aime cette idée... pas de fin.

Mais avec Jim (l'autre cool) je ne savais pas trop quoi penser. Premières écoutes me barbaient.

Oui, mais.

La vertu que peut avoir un blog, CE blog c'est de s'obstiner. Dehors les arguments "on aime ou on aime pas" ou "Pas obligé de tout aimer"
Vrai, mais je fais confiance aux citoyens (qui ont oublié d'être ..). Jim a ses aficionados et depuis longtemps donc, c'est qu'il y a un accès pour aimer.

Ecoutez, nous avons tous quelque part une zone cérébrale pour le plaisir d'écoute. Mais l'erreur c'est d'oublier le chemin pour l'atteindre.
Il est important, peut-être même davantage.

Il faut stimuler les sentiers peu ou pas parcourus. Sinon on pense ne pas aimer.

Jim Giuffre, le problème c'est l'image du fleuve.

Pas de batterie, pas de piano... Guitare, vents et basse. C'est si frêle que j'ai l'image d'un bateau de papier qui flotterai sur un tout petit ruisseau, peinard, tranquille.

Moi qui me plonge depuis peu mais souvent dans le Parsifal de Wagner ou Tommy des Who, je me trouvais tout perdu par contraste.

Je ne sentais pas de grande émotion, une guitare qui sème gentiment ses notes, une basse en promenade et les souffles de Jim dans mon oreille (j'ai tenté le casque) Bof

Rhaaaaa

Et puis il y a eu ce titre et ses quelques premiers moments de grâce parfois:

01. Jim Giuffre Trio - Jim Giuffre 3 -  Crazy She Calls Me






Ben voilà.

Je vogue, mais lentement, les trois musiciens jouent sur les bords et à la vitesse où j'avance, pas besoin de s'affoler... D'ailleurs, sur mon navire de papier, accolé au haut du chapeau je m’endors, apaisé.
Le plus étonnant quand j'ouvre les yeux, c'est qu'ils sont encore tour prêt de moi. Je ne suis même pas certains de progresser.

01. Jim Giuffre Trio - Jim Giuffre 3 -  That's The Way It Is



Et puis soudain qu'est ce que l'on se sent bien, même si le mot de soudain (je voulais préciser l'adverbe SOUDAIN, histoire d'étaler ma culture en grammaire, mais en fait j'ai dû chercher) donc, même si le terme de soudain ne colle pas au sentiment - enfin un sentiment - qui se dégage de cette nudité, fragilité...

01. Jim Giuffre Trio - Jim Giuffre 3 -  The Green Country (New England Mood)



02. Jim Giuffre Trio - Jim Giuffre 3 -  42nd Street



Tu parles d'une fragilité, tu es dans le solide, dépouillé mais solide. Mais ça demande du temps pour comprendre

OK, je vais tourner encore en rond un peu avec les messieurs. J'ai un western sur le feu et pour finir du free style.

On a pas fini d'être pressé d'attendre.

à suivre

1 commentaire: