mardi 24 décembre 2013

Quoi! Cipollina et on ne m'a rien dit!!!


Ça m'ennuie de réveiller les avis contraires, mais comment ne pas vous raconter l'épisode qui a lieu dans cet endroit où il fait si bon méditer. J'entends encore ma fille s'énerver "Sors de là, Papa, ce n'est pas une bibliothèque"

Je tourne gentiment (ma nature est donc gentil) les pages du bouquin de Manoeuvre et tombe sur Copperhead.

Connais pas. Et démonstration sous mes yeux ébahis : Cipollona encore dans une de ses aventures et je ne le savais point.

J'ai effectivement loupé le post de Eraserhead chez les Paps et l'article sur "Hard&Heavy"

Pas grave, cela fera mon petit bonheur du 24 décembre.

Quoi vous dire, je ne me l'explique pas. Cipollina a un son qui me fait des frissons en haut et en bas. Il y a des guitaristes plus mélodique, d'autres plus technique et même davantage puissant, pas difficile.
Il y a comme un vibrato qui rentre en résonance avec mes propres vibrations. Ça roule cool Man.

Et puis il se trouve que je découvre un album touchant et bien construit. C'est carré et rock. Ce piano qui fait monter la sauce Rolling Stones ("A Little Hand").
Il y a des titres qui scotchent directement : "Kamikaze" et ce démarrage qui me rappelle un autre titre qui ne revient pas de suite. Reste que le solo est tout ce que je demande en sus de la carritude de l'écriture. Vas y mon Cippo.Yeaaapppp

Et puis il y a ce monstre qui porte bien son nom.

Vous voulez savoir ? Absolument à ranger auprès des premiers Blue Oyster Cult. Un enregistrement qui oblige à monter le son de la sono, car cela n'a pas été gonflé inutilement en studio. Il faut le jouer fort, le tout est sec comme de la trique.

Bon, pas coutume une fois. En FLAC et en MP3

Ha au fait pour les fan, si il y en a, les chutes de studio. J'aurai aimé vous dire que ce sont des bons prolongements de l'album. Pas vraiment. Comment de ces séances le disque a pu sortir, reste encore un mystère.
Mais
a) Comme c'était déjà fait avant que je ne l'écoute
b) Et puis il y a Brazil, le titre que je fredonne à vie.

Bon, je sens que j'oublie de vous fêter un truc ?




001. Copperhead - Copperhead -  They're Making A Monster.mp3
http://www51.zippyshare.com/v/50947017/file.html
002. Copperhead - Copperhead -  Kamikaze.mp3
http://www51.zippyshare.com/v/55799722/file.html
003. Copperhead - Copperhead -  A Little Hand.mp3
http://www51.zippyshare.com/v/6828248/file.html
004. Copperhead - Copperhead -  Roller Derby Star.mp3
http://www51.zippyshare.com/v/33468086/file.html







005. Copperhead - 1970-73- Studio Demos Cd 02 -  Making A Monster.mp3
http://www51.zippyshare.com/v/8612411/file.html
006. Copperhead - 1970-73- Studio Demos Cd 01 -  Brazil.mp3
http://www51.zippyshare.com/v/10227954/file.html


8 commentaires:

  1. Manœuvre n'a pas attendu d'écrire un bouquin pour vanter les mérites de cet album, il le fait chaque fois qu'il en a l'occasion depuis des lustres (il lui arrive même de créer les occasions!).
    Bonnes fêtes à toi & ceux que tu aimes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci et je te retourne le souhait, je veux dire que je le duplique pour que tu en bénéficies aussi, vive la duplication!!!

      Supprimer
  2. Merci,
    Cipollina est un de mes guitariste préféré; suis tombé dans sa musique dans les années 68/69 avec les deux premiers QMS et j'y reviens toujours avec bonheur que ce soit avec ce premier groupe ou avec Copperhead ou les différentes sessions avec d'autres musicos de la côte ouest.
    Beau cadeau de Noël
    Bonnes Fêtes de fin d"année

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme toi, même si je ne me comprends pas dans cette attirance. Il y a quelque chose de magique qui tient à la musique: je ne sais pas à quoi il ressemble, ces solo, même les longs, ne sont pas épiques comme peuvent l'être celle de Young, pas poseur... Je ne sais pas?

      Supprimer
  3. Oui tu as raison, magique est le mot juste.
    Ce que je sais aussi c'est que , pour moi, le jeu de Young représente queque chose de très terrien, les grands espaces, les prairies du nord des USA et du Canada, la rudesse du climat alors que le jeu de Cipollina c'est l'eau , la fluidité, le cours des rivières et fleuves allant se jeter dans l'océan......
    Un autre Grand guitariste, trop méconnu , c'était Duane Allman ( un beau coffret de 7cd qui reprend toute sa production vient de lui rendre un bel hommage)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "trop méconnu" Avec le temps va tout s'en va. Je ne m'en étais pas rendu compte. Car pour moi (et ma génération): Rien que Fillmore ou Derek et le voilà entré dans la légende.

      Supprimer
  4. Bien d'accord pour les gens de ta génération......et de la mienne qui est encore plus ancienne........mais les jeunes qui nous lisent, connaissent t'ils vraiment ses solos légendaires ???
    Je viens de voir que Lyc ( laspikedeLycmusic ) vient de poster le coffret 7cd.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. .. coffrets, encore des coffrets ha ha ha J'ai du mal à suivre. Bon j'y go

      Supprimer