dimanche 9 avril 2017

2017 doit être MAGIC, pour une fois que je me branche sur l'année: Timber Timbre & co-nadien


C'est que la disparition de MAGIC et son retour en Janvier 2017, ont un peu bouleversé mes habitudes de chébran - deux ans (On ne dit plus Chébran?)

Du coup j'écoute ce qui sort maintenant, faut que je me reprenne, j'ai quand même un trou de presque deux ans à combler.

En attendant le numéro de MAGIC sur Mars/Avril se penche sur nos amis? Cousins? Lointains? Canadien de Montréal

Et de fil en aiguille....


Avant l'aiguille, le fil.
Timber Timbre.
Je décroche mais difficilement, et je me suis entiché de la fin et du coup j'inverse mon écoute. Du dernier titre au premier.
Au passage, avec un vinyle, hein! Bonjour la crampe. Surtout si on est droitier, on a besoin de son bras, pour ce coup je suis en plein désaccord avec le pape. Les papes!



Donc

01. Timber Timbre - Sincerely, Future Pollution -  Floating Cathedral



Et ici, cette voix, ce chant... de caractère mais posé.
Dès le début s'amorce ce jeu terrible: à quoi me fait penser le gimmick de guitare qui nous vient de loin? Et cette voix? Presque crooner, presque.

Mais on n'a pas fini, ici un générique de série d'un autre temps, encore, il ne reste plus qu'à l'inventer:

http://www1.zippyshare.com/v/vRteCn4I/file.html



01. Timber Timbre - Sincerely, Future Pollution -  Sincerely, Future Pollution



Merde, nous sortir l'album en plein printemps, pas très marketing tout ça, cette musique nocturne (un peu Prog, mais je ne m'en plaindrai pas) est faite pour fréquenter les bars de Ushuaïa et fêter la nuit la plus longue... Schéma de danse au ralenti:

01. Timber Timbre - Sincerely, Future Pollution -  Sewer Blues






Et en parcourant l'article sur la scène Montréal- Alien, qui d'ailleurs nous vient d'ailleurs, je découvre cette voix, la chance, elle offre une respiration différente

01. Leif Vollebekk - Twin Solitude -  Vancouver Time



Cette petite mélancolie, timbre pleurnichard et attachant. Un peu Anohni.

01. Leif Vollebekk - Twin Solitude -  Elegy


01. Leif Vollebekk - Twin Solitude -  Into The Ether




Et puis... le fil se tendant, voici le jeune home qui nous parle faire des reprises, des covers hein! Des reprises de ...


... Kendrick Lamar

La star du RAP d'aujourd'hui de maintenant. L'avenir du futur!

Moi, c'est fait, depuis Mos Def je suis devenu amateur de cet enrobage musical, pour un phrasé que j'écoute comme un instrument, une rythmique.

Et l'idée que Leif puisse reprendre des chansons de Kendrick.
Je vote pour ... être étonné!

01. Kendrick Lamar - To Pimp A Butterfly -  These Walls (feat. Bilal, Anna Wise & Thundercat)



02. Kendrick Lamar - To Pimp A Butterfly -  I



03. Kendrick Lamar - To Pimp A Butterfly -  Mortal Man



Tiens, je lis Thundercat sur un titre et justement dans le MAGIC ... mais c'est une autre histoire.


6 commentaires:

  1. On nous met des noms de groupes qui sonnent art contemporain mais la musique... excusez moi Benoit, mais le 1er Timber Timbre c'est Les Beatles, puis deux morceaux plus loin, c'est Alan Vega, alors bon...
    Côté Leif Vollebekk c'est pareil, ces voix plaintives -même si ça reste de jolis morceaux-, on entend que ça depuis 10 ans. C'est pas toi qui doit te mettre à la page, mais bien ce magazine ;(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est que MAGIC est dans sa niche, une niche qui me convient, un genre de POP qui fait de moins en moins de vente car trop en retromania. Je suis bien d'accord sur la suite de ton commentaire, de belle chanson et cette mélancolie qui trouve sa place pour clôturer n'importe quel épisode de série américaine, depuis 10 ans probablement ;-) MAGIC c'est un peu les INROCK mensuel en fait, opération survie, car j'ai l'impression que le nombre de lecteurs baisse, ceci expliquant cela. Merci de ton passage et tu me rappelles que je voulais te parler de Paul Young... mais chez toi

      Supprimer
  2. Ouai le timber timbre une grosse tuerie. La voix énigmatique de Taylor Kirk y est pour beaucoup (je n'y avait jamais pensé mais effectivement elle conviendrait bien à du prog' !). Et To Pimp A Butterfly, ce monument, cette 8ème merveille du monde ! Malgré sa sortie en toute fin d'année 2015 on avait osé le mettre à al première place de notre top annuel !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ... Moi et mon retard, ce n'est que maintenant que je plonge dans ce Butterfly.

      Supprimer
  3. Le Timber timbre, tu m'as poussé a bien l'écouter, je suis conquis. Entre synthpop, Suicide et un côté crooner presque Hawley.
    Leif, moins convaincu.
    Content que le Lamar te plaise, excellent disque !
    Chez nous on a adoré Homeshake - Fresh Air, le King Gizzard aussi, le Lips, le Foxygen, le Ty Segall (tous chroniqués) et Damaged Bug et Thundercat (chroniques dans les jours qui viennent) si tu veux faire du rattrapage 2017 ;)
    Et d'autres surprises à venir ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 2017!! Oui, oui .. mais je suis tour de même retourner voir 2015... tout ça pour replonger dans les années 90 pour des musiciens nostalgiques des années 70... etc...

      Supprimer