Translate

samedi 12 janvier 2019

Tout Simplement?


Ça faisait un moment que je cherchais sans trouver.
Et puis finalement j'ai laissé tomber l'approche ludique, cohérente, intelligente. Cela aurait été bon pour mon image, je me rattraperai.
De quoi parle je?

J'ai dans ma tête des tas de musiques, dont certaines m'apportent un genre d'énergie.
Ça vous arrive, n'importe où, de cesser soudain ce que vous êtes en train de faire ou ne de pas faire? (cesser ce que l'on ne fait pas? Méditons!)
Et de respirer un grand coup en pensant, je suis vivant et houaaaaa!!!!

En associant titre, souvenir et auto-persuasion, je peux faire appel à ces chansons, dans ma tête ou en réel pour retrouver cette émotion ainsi gravée.

En voici quelques unes, dans un ordre...absent


Tiens, les MOTORS et souvenez vous de ce gros tube "Airport". Catherine, elle avait le 33t suivant. Et je me souviens avoir été scotché par ce "Love.." Lourd, même lourdingue on penserait. Mais je ne sais pas trop vous dire. Combinaison sans dentelle batterie et orgue, gimmick guitare et ce vocal rocailleux.
Pechu et joyeux. je ne m'en lasse pas..., je ne m'en lasserai plus jamais.

01. Motors - Greatest Hits - Love And Loneliness



Bon, je n'ai pas toute la mélodie en tête, j'ai retenu les hou hou hou pleins de chaleur. Le pont musical pour changer de braquet. Et de me proposer ce petit goût d'enfance à l'écoute du Big Bazar. Et pour arriver au milieu du titre en fanfare et cette montée d'adrénaline, cette drogue.

02. The Polyphonic Spree - Together We're Heavy - Section 17 (Suitcase Calling)



À l'opposé, celle ci rythme souvent ma marche dans la rue, dans le métro. Je me surprends à la chantonner, je le réalise aux regards curieux? Moqueurs? Attendris? Que je perçois au croisement d'un autre piéton.
L'attaque du refrain à la trompette est un summum de joie.

03. Roger Nichols & The Small Circle Of Friends - The Complete  Roger Nicols & The Small Circle Of Friends Cd1 - Don`t Take Your Time



Évidemment. C'est direct, message non subliminal. Autre rythme, rythme que l'on voudrait ne jamais voir (voir?) cesser. Je passe mon permis de conduite, j'espère qu'en voiture je n'aurai pas le bête réflexe d'y croire et de me jeter en ligne droite, ignorant le tournant en me persuadant qu'avec ma chance... Portières ouvertes pour planer jusqu'au poste essence que je devine au loin.


04. The Divine Comedy - Promenade - Tonight We Fly



Vous connaissez ces installations luxueuses pour vélo d'appartement? Entouré d'écrans pour apporter l'illusion d'un parcours en extérieur?
Moi? Pas besoin, une chanson comme celle ci et j'y suis. Je pédale plus fort, je ferme les yeux peut-être, les oreilles bien ouvertes ... jamais plus je ne me moquerais du prénom Paulette.


05. Yves Montand - Collection  Cd1 - La Bicyclette



Coup de foudre. Dès que je l'ai entendu j'avais envie d'être ailleurs, une terrasse ensoleillée, avec ceux que j'aime. Un silence entre deux conversations, un verre de vin blanc et les lunettes de soleil qui me protègent mais me laissent apprécier la jeunesse souriante qui chaloupe sur le trottoir d'en face.

06. Terry Callier - Free Soul The Classic Of Terry Callier - Ordinary Joe



Je sais, je sais, plein de rock chez Elvis. Seulement c'est ce titre qui me tourneboule. C'est ce rythme nonchalant  mais bourré de vitamines. Une véritable cure pour avoir envie. Envie? De Quoi? De tout, envie de tout.


07. Elvis Presley - Greatest Jukebox Hits - Viva Las Vegas



Tom Jones, avant je connaissais probablement. Et puis il y a eu "Mars Attack" de Tim Burton. Bond sur mon siège de cinéma. Typiquement la chanson qui fait penser: comment j'ai pu vivre sans la connaître. Et sa version paranoïaque: y a-t-il d'autres chansons comme celle ci à découvrir?


08. Tom Jones - The Definitive 1964-2002 Cd1 - It's Not Unusual



Encore au cinéma. "Voyage Au Bout De L'Enfer" Finalement avec le temps, la scène du billard, des copains, la bière, de ce titre qui finalement s'impose dans le jeu des acteurs. C'est ma scène préférée. Monsieur Cimino, avec moi, vous économisiez les dépenses des tournages en extérieur.
Hein? C'est pas cette version dans le film!! Je sais, mais j'ai mis celle que je préfère. L'essentiel c'est d'en saisir l'esprit.

09. Boys Town Gang - Les 100 Plus Grands Tubes Disco Vol. 1 - Can't Take My Eyes Off You



Nat King Cole, plein de chansons qui m'enveloppent de douceur, celle ci c'est ma toute première, ma chouchoute, bien avant, avant "Mona Lisa" "Unforgettable"... Ce timbre de voix si onctueux me guérit au moins pour un moment d'écoute de mes doutes.


10. Nat King Cole - This Is Nat King Cole - To The Ends Of The Earth



Comme pour Nat King Cole, il y a les incontournables et pour moi il y a cette anti-prière religieuse. Se tourner vers sa croyance non pas pour prier mais juste remercier, Remercier d'en être. Gospel cuivré, mélodie qui s'imprime bien dans nos synapses, sans oublier l'intervention du soliste au milieu du titre qui renforce ce sentiment de plénitude.


11. The 5th Dimension - The Complete Soul City,bell Singles 1966-1975 Cd3 - Light Sings



Encore un cas où la chouchoute s'éloigne - un peu - des incontournables. Mais c'était mon premier contact avec ce velours musicale. Toutes les lignes se confondent dans un liquide où j'aimerai apprendre à respirer. Comme une libération quand on pensait étouffer. Se souvenir de la scène de "Abyss".


12. Al Green - Don't Look Back - Best Love



J'allais me gêner, tiens. VINCEEEEEEEEEEEEEEROOOOO. Comment ne pas grimper au rideau, percer le plafond, passer d'étage en étage pour pousser son cri sur le toit de l'immeuble? La physique? Un Obstacle? Je la vaincrais!!
(Note, j'ai laissé un peu du reste de l'histoire? Cadeau?)


13. Giacomo Puccini - Turandot (Zubin Mehta) Cd2 - Nessun Dorma!



En deux temps. Un premier pour apprécier. Un deuxième, un jour de l'an bien arrosé. Je ne suis pas un bon DJ (Non, pire même) mais sur ce titre nous avions, je ne sais pas pourquoi, décidé d'attaquer la piste improvisée en tentant d'être les plus cool du monde. chaloupe, claquement de doigts. Ça devait être beau, mais c'est pour moi resté un grand moment, mon quart d'heure de gloire peut-être laissé à cette soirée. Mais j'en bonheur encore.
(Note: fin du titre plutôt violent)


14. Van Morrison - A Night In San Francisco Cd1 - Did Ye Get Healed



5 commentaires:

  1. Un très bon florilège...
    Genre la playlist qui permet de te révéler ?
    Même Pavarotti se glisse là.
    Je pense que je vais mettre ces titres en playlist, pour la voiture, justement.
    à +

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour ma partie la moins et torturée ou énervée ou etc (j'espère), ce qui ferait d'autres playlist...

      Supprimer
  2. En effet belle playlist !
    J'avais beaucoup beaucoup accroché aux Motors à une époque... un 45 tours de mon papa je crois bien et puis quelques morceaux sur youtube. Faut que je me remette ça d'urgence !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'album - best Of - est sur SPOTIFY, j'avoue ne jamais être sorti du titre choisi "Love &..." et bien entendu "Airport" et son gimmick synthé. MOTORS le groupe du "Two Hits Wonders".

      Supprimer
    2. Mais oui bien sûr Airport c'est ce titre !!!
      Je l'associe avec le très XTC des débuts "Turning Japanese" de The Vapors sans savoir pourquoi, sans doute le côté presque power pop, The Beat du truc

      Supprimer