dimanche 27 avril 2014

La Megalopil, tombe poil pile, le top 50 des titres de Devantf depuis 7 ans, une année par nain.



Pas d'envie particulière, pas d'idée, écoute tardive du très bon Damon Albarn (J'ai peu écouté, oreilles encore fraîches et je bois chacune de ses chansons, "Hollow Ponds" est sublime)

Et si je me regardais dans ma glace sonore. LastFm, LastFM, dis moi qui sont les plus belles. Cela fait sept ans que LastFM m'observe écouter et enregistre, histoire de me proposer des artistes similaires ou me mettre en contact avec etc...
LastFM ne connait pas ma dimension mégalomane. Ce que j'aime dans lastFM, c'est regarder ce que j'écoute. Un narcissisme que j'assume. J'aime tout ce qui me fait plaisir.

Alors? Voici donc le classement des cinquante premiers titres ...

Quelques fidélités à ma jeunesse: Rory Galagher, Rolling Stones même si ".. My Baby.." n'est qu'une de mes récentes découvertes, lors d'un fameux "This is..", Elvis Costello juste à temps tellement à écouter. Lynyrd, Nirvana, Motorhead, U2

Pour canaliser mes chagrins ou mes mélancolies: Barbara, Guichard, Christophe, Salvadore, Brassens

Des Français quand ils font les braves face à la pop britannique: Daho, Biolay, Dalcan, Bashung, Polnareff, Christophe

En parlant de Pop: Beatles ou Beach Boys? Vous plaisantez, et la tendresse!!

Le grand live de Jerry Lewis, un live qui en enfonce tellement dans l'énergie débridée

De la soul, genre que je découvre sur le tard: Marvin Gaye, Sam Cooke, Al Green, Hayes

Et Laura, un de mes premiers frissons jazzeux.

Je sais écouter ceux qui se font du cinéma comme Barry, Ennio

Des coups de coeurs récents et qui durent: Madness, Gary Allan.

Je suis content de retrouver un Pierre Akendengué, ma réflexion a ceci de schizophrène que je me réjouis de voir dans ce classement la musique que j'aime voir que je l'aime...
Pareil pour Caetano Veloso qui sait arrêter les battements de mon coeur, juste le temps de me reprendre et me dire que la vie vaut vraiment...

Dédoublement temporaire, on se rassure.

En sandwich des titres qui m'éclatent: Cette pop electro dance disco que savent nous faire les Pet Shop & les Datft (Il a raison sur un point quand même Jimmy... non pas sur le disco, mais pourquoi PUNK??!!)

En extraits ceux sur qui je n'ai rien su dire... et pourtant.

Au fait, pas un pet de d'Opéra? Bon, il va me falloir faire le top 50  des artistes ... obligés



001. 10cc - The Original Soundtrack -  I'm Not In Love
001. Barry Ryan - Singing The Songs Of Paul Ryan 1968-1969 -  Eloise
001. Keith West - A Trip To Toytown From 001 To 024 -  Excerpt From A Teenage Opera


Titre Part1

01. Pet Shop Boys - The Sodom And Gomorrah Show
02. Benjamin Biolay - Night Shop
03. Isaac Hayes - Theme From 'shaft' (Vocal)
04. Sam Cooke - A Change Is Gonna Come
05. Rolling Stones - Gimme Shelter
06. Alain Bashung - La Nuit Je Mens
07. Lorraine Ellison - Stay With Me (Baby)
08. Creedence Clearwater Revival - I Put A Spell On You
09. Étienne Daho - La Baie
10. Gary Allan - Smoke Rings In The Dark
11. Daniel Guichard - Mon Vieux
12. Nino Ferrer - Le Sud
13. Léo Ferré - Les Musiciens
14. John Barry - Out Of Africa Theme (I Had A Farm In Africa)
15. Dominique Dalcan - Brian
16. Madness - Never Knew Your Name
17. Jerry Lee Lewis - High School Confidential
18. Adele - Skyfall
19. Barry Ryan - Eloise
20. Keith West - Excerpt From A Teenage Opera
21. The Beach Boys - A Day In The Life Of A Tree
22. Ennio Morricone - With Best Wishes
23. Don Byas - Laura
24. Elvis Presley - An American Trilogy
25. Charlie Parker - Laura
26. Elvis Costello With Burt Bacharach - This House Is Empty Now
27. Georges Brassens - Les Copains D'abord
28. Caetano Veloso - Lamento Borincano


Titre Part2

29. Roy Orbison And Friends - It's Over
30. Jerry Lee Lewis - Money (That's What I Want)
31. Michael Nyman - The Draughtsman's Contract, Chasing Sheep Is Best Left To Shepherds
32. Michel Polnareff - Le Bal Des Laze
33. Rory Gallagher - Tattoo'd Lady
34. Barbara - Nantes
35. Nirvana - Smells Like Teen Spirit
36. Al Green - Let's Stay Together
37. Michel Polnareff - Ça N'arrive Qu'aux Autres
38. Nino Ferrer - La Maison Près De La Fontaine
39. 10cc - I'm Not In Love
40. Gordon Haskell - How Wonderful You Are
41. U2 - One
42. Lynyrd Skynyrd - That Smell
43. Christophe - Les Mots Bleus
44. Marvin Gaye - Pretty Little Baby
45. Henri Salvador - Syracuse
46. Pierre Akendengué - Afrika Obota
47. Marvin Gaye - What's Going On
48. Motörhead - Ace Of Spades
49. Jerry Lee Lewis - Great Balls Of Fire
50. Metallica - Enter Sandman
51. Ben E. King - Stand By Me
52. The Rolling Stones - Anybody Seen My Baby
53. Richard Thompson - The Way That It Shows
54. Milva - D'amore Si Muore
55. Daft Punk - Get Lucky (feat. Pharrell Williams)

17 commentaires:

  1. !! Et Léo. Et Richard Et Presley !! C'est bien la peine de se dédoubler si c'est pour en oublier...

    RépondreSupprimer
  2. Ehhhh.. tu fera ton 100ene prochainement, car là c'est top... et Akendengué qui se pointe, ça me va total, pas loin de "ça n'arrive qu'aux autres".

    RépondreSupprimer
  3. Eh ben, joli travail ! Beaucoup de points commun avec une éventuelle tentative personnelle (j'aurais dans le même exercice tout à fait pu mettre le Biolay, le Bashung, le Polnareff, le Christophe, le Gaye, Jerry Lee Lewis, Motörhead, etc, etc etc...). Bravo pour tes choix personnels originaux (la sélection du titre des Beach Boys), et anti-snobs (le Daft Punk/Rodgers/Williams)

    RépondreSupprimer
  4. J'aime bien ces compil, pas très utiles à télécharger (ou pour un titre ou deux) mais tellement ouvertes à la discussion ;-)

    RépondreSupprimer
  5. L'exercice est difficile. Je peux changer de choix tellement souvent que je ne m'y risque pas. Sur ma compile du cinquantenaire j'avais une règle précise (un titre par année) ça me faisait un cadre sinon j'aurais pas pu.

    Du coup j'admire ceux qui y arrivent. Je te suis sur à peu près la moitié des titres, c'est pas mal non ? Sur le reste y a beaucoup de titres qui me laissent indifférent et quelques-uns que je détestent vraiment, mais c'est pas le sujet.

    Le nouveau Damon Albarn. J'en parlais chez El Norton, j'aime beaucoup Albarn mais pour l'instant je ne m'éclate pas vraiment avec ce disque. Bon mais pas excellent. C'est mon avis et je le partage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    2. ici mon choix été facile, LastFM a compté mes écoutes depuis 7 ans et ce TOP 50 est arithmétique et imparable, il arrive à me surprendre moi même!!
      Le Damon colle bien avec mes écoutes, ce genre de songwriting mid-tempo qui varie sur des détails: intonation, instruments, air familier etc... Et puis j'ai dit, j'aime sa voix et pour moi c'est compte triple

      Supprimer
    3. Sur ce point que tu évoques régulièrement, je te suis complètement Devant. Quand on aime un artiste, une voix, une sensibilité (ça peut valoir pour un jeu de guitare, de claviers, de basse de batterie...), on peut être embarqués dans toute une discographie, et ça comprend les hauts comme les bas.

      Je ne pourrais jamais considérer mineur ou complètement inutile un morceau dans lequel chantent des types comme Partridge, Eno, McCartney, Brian Wilson, Byrne, Hendrix, Willie Dixon, Elvis, Little Richard, Marvin Gaye, Curtis Mayfield, Stevie Wonder, Christopher Owens, Andrew VanWyngarden (la liste peut continuer longtemps...)

      Supprimer
    4. ... Elvis (Prestello) Bowie Peter Hamill ...

      Supprimer
    5. Costello, Hamill et surtout Bowie sont aussi sur la liste. Roy Wood, Bryan Ferry, Daltrey, Otis Redding, Billie, Nina Simone....

      Enfin bref, on se comprend !

      Supprimer
    6. Moi aussi j'aime bien la voix d'Albarn et son univers en général. C'est ce qui fait que j'aime ce nouvel album. Mais il m'a habitué à plus d’innovations, de fantaisies, d'expérimentations, plus de diversités rythmiques sur un même disque, c'est ce qui fait que je le trouve bon mais pas fulgurant.

      Mais il s'agit d'une réaction à chaud, peut-être que dans quelques mois il restera comme un des meilleurs disques de l'année. Peut-être que dans quelques années je trouverai que c'est un jalon important dans sa discographie.

      J'ai un "vrai" souci cette année. Trois artistes que j'apprécie particulièrement (Beck, Eels et Albarn) ont sortit de façon très rapprochée des albums où règne, disons une sorte de monotonie pour faire simple, alors que j'aime chez eux leur diversité. 2014 année de l'introspection ?

      Supprimer
    7. Clairement, pour moi BECK a été une déception, plus il se diversifiait, moins sa personnalité marquait ses compositions. Eels je connais mal, le peu que j'ai entendu a été apprécié ... donc j'ai apprécié le peu que j'ai entendu (moi et l'ordre des phrases, je te jure) et j'ai entrevu justement un empreinte.

      Supprimer
  6. C'est très foutraque, mais ça peut accompagner une belle virée...

    RépondreSupprimer
  7. 7 ans de top titre, attends de voit le top artist... ça va être pire!!

    RépondreSupprimer
  8. à Devant : si ça t'intéresse, l'origine du nom des Daft PUNK remonte à leurs débuts.

    Ils ont d'abord formé le trio rock Darlin', avec le futur guitariste de Phoenix. Cette formation a sorti (à ma connaissance, je n'ai pas vérifié) uniquement un single "Cindy, So Loud" http://www.youtube.com/watch?v=ldoBjhQ5isQ&feature=kp et en face B "Darlin' " http://www.youtube.com/watch?v=qigHynjUAyM . Un peu shoegaze / rock indé issu en droite ligne de la new wave à guitare, version amateur. Plutôt mineur mais assez attachant finalement.

    A la suite de cette première sortie discographique, un journaliste anglais (NME ?) ayant chroniqué (négativement) ce "45tours", a qualifié la musique de "a kind of daft punk" ("un genre de punk débile", en bon françois). Le guitariste part fonder Phoenix, les deux restant s'orientent vers une musique plus house, et changent de nom pour Daft Punk, dans une espèce de vengeance concernant la chronique, et parce que la formule leur a paru tapageuse, facile à retenir, bref un nom parfait d'un point de vue marketing.
    S'ensuit le 1er EP (The New Wave http://www.youtube.com/watch?v=4PAVP6irtNI ), cette fois-ci encensé par la presse anglaise, et la suite on la connaît.

    Voilà, pour l'origine du PUNK dans le nom, et l'origine du nom du duo de façon plus générale. C'était l'anecdote du jour ;) Pour une fois que c'est le jeunot qui a ce privilège !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haaa ce Marketing qui emporte tout sur son passage. Merci pour l'explication

      Supprimer