dimanche 20 avril 2014

Roddy Frame - The North Star & Morrissey - Vauxhall And I, quand Blog et Rock Critic se combinent



Dans ces moments, il ne faut pas hésiter à remercier, donc merci à Vincent et sa musique à papa:

Aztec Camera - Oblivious (1983)


Il commence par son papier à réveiller un souvenir, celui que j'avais de Aztec Camera, et du suivi que j'en avais fait plus récemment avec "High Land..."
A l'évocation du talent oublié de Roddy Frame, je jette un oeil sur l'article consacré à Aztec Camera dans la dernière édition du Dico du Rock dirigé par Assayas.
Et voici que c'est Michka  Assayas qui annonce l'existence d'un album en ces termes:

The North Star, beaucoup ont salué cet album, estimant qu'il marquait le véritable retour de l'auteur de High Land, High Rain
Je tilte, évidemment, mais pour le besoin de croiser l'information alléchante, je me lance sur AMG,
qui confirme mais surtout qui fait preuve d'une oreille particulièrement subtile en expliquant qu'un titre comme "Sister Shadow" .....

 "Sister Shadow" sounds as if it has been produced by Phil Spector at the peak of his skills
Subtil, car Spector aurait adopté d'autres arrangements, mais par contre pour mélodie et rythmique, jugez vous même:

Étant particulièrement sensible à ce genre de mélodie, je m'écoute l'album une fois ... pour ensuite me jeter dessus toute la semaine. Non seulement j'ai été enthousiasmé par l'écriture mais j'ai eu une furieuse envie de partager et même de pousser l'évocation vers les artistes qui me revenaient en mémoire:

Roddy Frame. Comme si il avait quitté son Écosse avec en bagage l'élégance héritée des Smiths, des Squeeze, Crowded House, pour écouter aux USA ce que le rock a laissé comme trace dans les titres au tempo moyen mais énergisant

Prenez "Back To The One". Avant de vous écrire, j'ai pu me passer ce titre dans le salon, bien fort. et je les voyais bien les tit gars coincés sur la scène du bar à Cow-boy. En adoptant les clichés des séries Américaines quand elles mettent en avant un groupe plus ou moins fictif, en pleine captation de l'attention des clients, comme un moment magique de cinéma.
Imaginez. Les bruits des conversations et des verres. Faites vous le film. Le groupe monte sur scène. Quelques accords de guitare acoustique, quelques notes électriques et on embarque dans ce titre à mi chemin des Squeeze et de Springsteen. Un jeu de scène ramassé, collé derrière le micro, la guitare de côté, un air viril mais modeste. derrière ça assure, pas plus, surtout pas plus.... Et tous les clients complètement happés par l'ambiance qui s'en dégage: Chaleureuse, un retour aux affaires musicales.

Et du coup, comme un souvenir, comme un mille feuilles de sensations. Morrissey et ses Smiths.
Dans les années 80, les SMITHS, je n’aimais pas trop. Je commençais à moins écouter de musique. celles qui avaient laissé des traces étaient extrémistes quelques soient les domaines: Sombres, agressives, lyriques... Chez les SMITHS je n'entendais qu'une grisaille brouillardeuse. Fin de non entendoir.

Beaucoup plus tard, me voici empruntant "Vauxhall And I" et je devais tomber sur ce titre qui devait tout déclencher, l'effet domino. J'allais enfin devenir sensible à la subtilité du monsieur.


Et découvrir les SMITHS dans la foulée. ce que j'avais cru être de la grisaille, mon aveuglement, c'était tout un jeu de couleurs sentimentales non appuyées. Il fallait juste s'approcher, écouter, écouter ne serait ce que ce que la guitare de Johnny Marr tissait autour du chant si délicat mais pas sans force de Morrissey.

Il m'aura fallu ces quelques années (une bonne vingtaine) pour être capable d'écouter des chansons dont l'attrait n'était pas dans la virtuosité des artistes, ni dans les excès. L'expression de sentiments que je pouvais maintenant ressentir et partager.
Il m'aura fallu ce temps là.

Voilà, l'exemple de deux artistes ayant quitté le groupe en ayant emporté avec eux l'âme musicale intacte.


001. Roddy Frame - The North Star -  Back To The One
http://www28.zippyshare.com/v/19285986/file.html
002. Roddy Frame - The North Star -  Reason For Living
http://www28.zippyshare.com/v/42089315/file.html
003. Roddy Frame - The North Star -  Sister Shadow
http://www28.zippyshare.com/v/10030585/file.html
004. Roddy Frame - The North Star -  River Of Brightness
http://www28.zippyshare.com/v/10086638/file.html


001. Morrissey - Vauxhall And I -  Now My Heart Is Full
http://www60.zippyshare.com/v/56246690/file.html
002. Morrissey - Vauxhall And I -  The More You Ignore Me, The Closer I Get
http://www60.zippyshare.com/v/96480683/file.html
003. Morrissey - Vauxhall And I -  Why Don't You Find Out For Yourself
http://www60.zippyshare.com/v/79324786/file.html
004. Morrissey - Vauxhall And I -  Speedway
http://www60.zippyshare.com/v/52634510/file.html

7 commentaires:

  1. Oh là là, j'écoute le 1er titre de Roddy Frame et je me retrouve propulsée 15-20 ans en arrière lorsque j'écoutais cette pop-là...Morrissey bien sûr (fans des Smiths également...)...et donc, je ne connaissais pas Roddy Frame...merci pour cette découverte!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une machine à remonter le temps... Et Aztec Camera? Tu l'écoutais?

      Supprimer
    2. Eh bien non, connaissais pas ou alors que de nom (vaguement)...

      Supprimer
  2. J'ai pris le Roddy Frame car je ne le connais qu'avec Aztec Camera. Je dois encore avoir un vinyle de ceux-là, mais pas écouté depuis une éternité; j'en garde le souvenir d'une pop pluvieuse, pas désagréable, mais un peu légère en bouche... Par contre, j'adore ce Morrissey, je crois même que je le préfère aux albums des Smiths. Je n'ai rien compris à ce qu'il est devenu, lui, tellement british, parti vivre en Californie et s'étant mis à la gym: très étrange...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne savais pas. Comme pour gommer des excès et tourner la page qui y fait référence?
      Sinon, j'ai eu le même sentiment que toi, Morrissey avant Smith puis soudain un titre des Smith suivi de.... Mais c'est une autre histoire

      Supprimer
  3. Pas ce que j'écoutais à l'époque mais je me suis rattrapé depuis... ^_^
    Merci aussi pour la "nouveauté". Le revivalisme bien fait est toujours le bienvenu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, mais un revivalisme sans se parodier, le temps qui a passé se retrouve dans la musique. Un bonne position comme sait la tenir par exemple un Paul Weller dans un genre voisin je trouve

      Supprimer