mardi 10 mars 2015

Souvenirs, Musique, Amour, Chagrin (SMAC #02) ... Graham Parker en attendant son "This is..." 12 Haunted Episodes


L'amour, toujours, l'amour.

Vous allez penser, lecteur courageux, que je suis dans l'état idéal pour tout ressentir à l'aune de mon amour disparu.
Tentant, pas complètement faux, mais il y a quelque chose dans cet album qui m'avait déjà touché.

Faisons un peu de people. Il semblerait d'après des lectures glanées ici ou là que "mon" Graham est dans une période amoureuse.
Sur l'artiste je reviendrai bientôt. Un autre chronique.

Mais ce disque, son ton, sa chaleur. Pas comme ses autres albums.

Avant même que "ma" Catherine ne vive son dernier départ....

- Je l'ai fait exprès, d'utiliser VIVRE. Je l'ai fait exprès de dire MA, elle n'aimait pas ce possessif. J'y tiens pourtant à tout ça. -

... j'ai ressenti avec évidence  le sentiment qui domine cette musique.

L'amour est l'exhausteur d'écoute, c'est dans le climat des chansons. Comme une douce fièvre provoquée par le compact des sons graves sur lequel les mélodies se détachent et se posent comme des plumes légères.
Déjà, avant, cela me caressait le coeur. Maintenant cela le serrerait mais le baume fonctionne.

Une technique musical, c'est possible? Graham l'explique dans le bouquin que lui consacre Éric Naulleau. Ça peut éclairer ceux qui musiquent couramment:

Chacune des chansons de cet album, ou presque, a été composé en accord ouvert (Open Tuning) ... comme Bert Jansch qui composaient en OPEN G TUNING, mais je n'étais pas sûr de savoir le faire correctement...
À peine avais-je opté pour l'OPEN G TUNING, que les chansons ont pris forme, ... s'est mise à couler de source, combinant le thème du souvenir d'un amour lointain
, l'expression d'un regret lancinant et solitaire, avec un tourbillon d'images que l'on pourrait qualifier de mystiques.
Je ne sais pas Graham. Peut-être que ce que tu vivais t'obligeait à quitter un peu ce ton acide souvent utilisé, comment faire apaisé sans perdre de force? De l'ardeur dans une passion de velours!

Flagrant sur les titres "Partner For Life" ou "Haunted Episodes"

Merci. Merci à tous ces artistes qui offrent ces vases où je peux déposer aujourd'hui mon chagrin comme j'ai pu autrefois déposer mes joies. Une fois scellées je peux relever la tête, approcher ceux que j'aime ...

Merci à tous ces artistes qui accompagnent ma douleur. Car aujourd'hui le seul moment, la seule panique qui me hante, serait de ne plus souffrir.

Mais pourtant... Je répète et me répète souvent:

"Souris, et le monde te sourira. Pleure et tu pleureras seul" ... Et pleurer seul ne me dérange pas.

Catherine... Ce que tu me manques.

001 Graham Parker - 12 Haunted Episodes - Partner For Life




002 Graham Parker - 12 Haunted Episodes - Disney's America




003 Graham Parker - 12 Haunted Episodes - Haunted Episodes




004 Graham Parker - 12 Haunted Episodes - Honest Work




005 Graham Parker - 12 Haunted Episodes - Loverman


10 commentaires:

  1. Réponses
    1. Ça mériterait une réponse groupierrr. Mais pour l'instant je constate que le courage n'est pas le plus difficile. Je n'ai pas UN mot pour expliquer la recherche de l'équilibre entre continuer à y penser (et écrire) et reprendre une vie Les deux me sont nécessaires mais pas forcément compatibles. Alors le blog. Pourquoi pas?
      Merci

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Salut Patouf et maman Patouf.... Comme je le dis si bien plus haut, le courage ne fait rien à l'affaire. La question est: aimer un souvenir, alimenter ce souvenir, maintenir une braise...Est ce masochiste? Est ce risqué?

      Supprimer
  3. Moi, je pense à ma maman tous les jours et j'avoue que j'aimerai y penser un tout petit peu moins... La musique et les mots nous font du bien et il faut en profiter... Je me suis replonger dans l'oeuvre du Graham après des articles de Naulleau, vraiment fameux dans un beau rôle de fan. Bientôt, j'évoquerai Elliott Murphy, un autre qui aurait éventuellement pu devenir le Boss à la place de Springsteen...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand, comme moi, on ne croit pas à une vie dans un au delà, il reste le souvenir. Ce que cela vaut? Je ne sais pas trop. Mon rêve? Que le souvenir s'éternise. Mais même ça, je ne sais pas trop

      Supprimer
  4. Prenez le temps qui vous sera nécessaire ; un mois, un an et peut-être jusqu'à votre dernier souffle pour revivre la joie des moments d'Amours partagés avec Catherine.
    Lorsque l'autre disparaît son amour reste éternel et quel exemple pour Eléanor de voir que cet amour existe et pas seulement dans les contes.
    Quel bonheur d'avoir pu recevoir et donner même si cela semble trop court.
    Pensez peut-être à aller dans la nature exploser votre colère pour la recycler en sérénité.
    Amicalement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci. Et je ne ressens aucune colère. Non. juste en plus du chagrin une peur. J'ai devant moi un vide, si je lui tourne le dos je ressens moins d'émotion, tourner le dos c'est choisir des décors où Catherine était absente. Et c'est dans ces moments là que j'ai vraiment peur. Et j'espère profiter de l'élasticité du temps, justement.

      Supprimer