dimanche 7 février 2016

Mozart, Brückner, mon Polype et moi face à la Mafia, ça va chier...


J'ai mis toute la fantaisie dans le titre, le reste c'est que du sérieux, du vécu. Pas passionnant quand on y pense, d'où ma rédaction un dimanche.
Un dimanche je ne pense pas.

Ça pourrait tout de même illustrer le rôle de la mémoire et de ses associations d'idées. Car maintenant, à jamais ...

... Je commence.

C'est un peu comme ma première surprise partie. La semaine que je raconte fut ma première coloscopie. Pleine de surprises et de parties ... musicales.

Déjà elle commence dans un grand restaurant Milanais où pour la première fois de ma vie je devais boire de l'eau.
J'y pense encore, mais dans cette partie il n'y a pas de musique.

Jeudi matin intervention.

Mercredi soir quatre litres de laxatif à boire en trois heures.
Mercredi soir j'ai un concert à la salle "Philharmonie de Paris"





Encore une première pour moi. La semaine des premières.
Jamais été voir un concert et donc question à mon futur anesthésiste: La purge? avant ou après le concert? Après, qu'il me conseille, histoire de ne pas être malheureux.
OK, un concert qui fini vers minuit.

Donc Mozart attaque la première partie, un concerto que j'avais bien "révisé" pour ne pas être trop perdu.
La version que je propose en Drop, une version toute ronde, nettement moins "verticale" que celle de Gould.


001 Wolfgang Amadeus Mozart - Piano Concerto No.24 In C Minor K491 (Robert Casadesus) - Iii Allegretto


Pas très bien placé, mais comme toute les premières fois, c'était magique. Magique de regarder, même de dos, le pianiste (Lars Vogt) se  presque jeter de son siège pour donner la main à l’orchestre, tout de noir habillé, reprendre le thème, le contourner et même parfois l'anticiper.
Et la pantomime du chef, comme une poupée mécanique branchée sur la musique...

Applaudissement.

Parfait.

J'oublie ce qui m'attend.


002 Anton Bruckner - Symphony No. 5 In B-Flat (Jochum) - III. Scherzo. Molto Vivace, Schnell


Des estrades surgissent du sol, des instruments nouveaux s'invitent.

À mes côtés la discussion s'anime sur les dames, une en particulier: Alors? Tu crois? Des Louboutin? oui? Non?
Moi?
De quoi que c'est..
J'écoute une histoire de chaussures réputées, de semelles rouges, de procès pour imitation...

Mais le chef fait un signe.

Brückner et sa réputation, pas arrivées à mes oreilles. Juste lues.
Lourd, tonitruant parfois.

C'est la première fois - oui encore - que je juge une interprétation grand orchestre sans voix. Que je me forge un avis.

Pour aussi réviser, je me suis trouvé la production de Jochum, justement réputée pour avoir su ne pas bousculer l'ensemble.
Alors que ce soir là, les critiques que j'avais lues prennent du sens. Soit on fait "péter" l'orchestre, soit on la joue viennoise. Ce qui donne des contrastes et des violences ... lassantes.
Seulement, je connais bien cette symphonie, et c'est ma première... je suis heureux d'être content.
J'en oublie presque l'heure et la suite...



MINUIT


Comment maintenant je vais je faire? Trois heures à boire quatre litres.  Et j'entends encore mon médecin me mettre en garde. Ne t'éloigne pas des toilettes, même un mètre, c'est un mètre de trop.

Alors?

Alors, le PC Portable dans les chiottes, des épisodes des Sopranos, une batterie qui peut tenir quatre heures.

Quelle série. Me voici à rattraper seize ans plus tard une série qui me fera presque oublier ce pourquoi je suis là.
Certes, je ne suis pas totalement dans l'ambiance, je n'ai pas un verre de whisky à la main, avec deux poupées qui n'ont d'yeux que pour moi.
Ni de ligne blanche à dépasser.
Certes ça purge... mais franchement, chaque épisode et son ouverture, son titre et ses choix musicaux... j'ai atteint mes trois heures du matin sans y penser.

Maintenant je suis complètement accroché. J'y retrouve tout ce que j'aime dans le cinéma Américain urbain noir, OUI le cinéma. Quelques stéréotypes des Parrains de Coppola, juste ce qu'il faut. Des moments de folies des films de Ferrara avec Christopher Walken, des tranches de vie à la Scorcese et des inspirations originales comme les séances de psy ... des acteurs, tous parfaits, dans leur registre, toujours plusieurs facettes pour épaissir les situations.

De la violence? Oui, pas trop, mais oui...
Du sexe? Oui, pas trop, ben non...
Des Pasta? OUIIII
Du scénario solide? Ho oui
Quelques sorties pour se démarquer? Oui, plein: Des psychanalystes, un prêtre gourmand, des cuisiniers...

Le guitariste Steve Van Zandt de Springsteen, que je redécouvre à rebours, déjà époustouflant dans  la série "Lilyhammer"

Je remercie au passage a bande de Ranxzevox, incontournable...

Un petit Clic pour dire merci






Voilà, 3h30 du matin, une petite appréhension avant d'aller se coucher ... Forcément. Réfléchissez.

Sinon? Jeudi? Aucun souvenir. On m'a endormi.




J'oubliais la musique, du moins la sélection de titres plus ou moins connus.
Comme la série.

Un sans faute (Normal Deux Costello)

Le titre d'Alabama 3 est une tuerie.
Springsteen se prend pour Suicide
Un Little Steven (Oui, le même) qui finira pas me faire vraiment apprécier Tom Pettyn, va savoir.

Et les Costello..... Ce "High Fidelity" que j'adule...

Allez, musique un peu ici, beaucoup pour les abonnés DroxBop...


003 Alabama 3 - The Sopranos - Woke Up This Morning (Chosen One Mix)


004 Little Steven & The Disciples Of Soul - The Sopranos - Inside Of Me


005 Bruce Springsteen - The Sopranos - State Trooper


006 Elvis Costello & The Attractions - The Sopranos, Peppers And Eggs - Music From The Hbo Series (Disc 2) - High Fidelity


007 Cecilia Bartoli - The Sopranos, Peppers And Eggs - Music From The Hbo Series (Disc 2) - Vivaldi, Sposa Son Disprezzata


008 Tindersticks - The Sopranos, Peppers And Eggs - Music From The Hbo Series (Disc 2) - Tiny Tears


009 Dominic Chianese - The Sopranos, Peppers And Eggs - Music From The Hbo Series (Disc 2) - Core 'ngrato



001 Bob Dylan - The Sopranos, Peppers And Eggs - Music From The Hbo Series (Disc 2) - Return To Me


002 Jovanotti - The Sopranos, Peppers And Eggs - Music From The Hbo Series (Disc 2) - Piove


003 The Pretenders - The Sopranos, Peppers And Eggs - Music From The Hbo Series (Disc 2) - Space Invader


004 Dialogue - The Sopranos, Peppers And Eggs - Music From The Hbo Series (Disc 2) - Bonus Track


8 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  2. Content que tu as accroché, les Soprano c'est la quintessence de la série. Comme tu le dis, c'est qualité grand Cinéma.
    James Gandolfini nous a quitté bien trop tôt. Il faut voir et revoir Romance and Cigarettes de John Turturro, il est impérial dedans.
    Merci pour le lien, y a aussi un libellé à son nom sur Ranx, pour ceux qui veulent des pistes à suivre pour se délecter de cet immense acteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'y manquerai pas, maintenant que je me suis attaché au bonhomme ... et en fermant les yeux sur la fin de carrière de De Niro (mama mia)

      Supprimer
  3. Bienvenu a club Tonio, celui des dépucelés du canal ;D
    Comme tu dis c'est bien de dormir, y'a juste le 3l à s'emmancher et l'angoisse d'aller au lit.
    Pour le symphonique je suis ignare total.. mais ça donne des idées..genre apocalypse now in water closet :DD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 3 litres? espèce de privilégié, j'ai été obligé de faire quatre litres... C'était Walter Noé Closed!! Ou mieux, GazPart Noé... (J'ai fait deux années dans l'école CHORON)

      Supprimer
  4. Ah si tous mes malades pensaient ainsi en musique (et pas qu'en requiem) ce serai sympa...
    Sinon, tu aurais aussi pu placer le dicton auquel on pense la veille de l'examen : Trop polype pour être honnête.
    PS : A savoir pour le prochain contrôle, pour les séries avec plusieurs saisons, il existe un protocole de préparation sur deux jours, l'un à 2 litres et le suivant à deux ou trois suivant le résultat.

    RépondreSupprimer
  5. ...je n'ai toujours pas vu Les Soprano, pourtant la série m'attend dans mon DD... j'espère que ça va mieux maintenant!! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, oui... C'est du passé que j'aime raconter... Suivant les interlocuteurs j'appuie soit sur Mozart soit sur...

      Supprimer