dimanche 18 août 2013

HARDCORE! Ici!! Ce n'est plus la valse...... mais la guerre des tiquettes!!

Un épisode sanglant de la guerre des Tiquettes.

J'exagère un peu, c'est juste pour le gag du quiproquo. Suivant toujours le fil du bouquin censé expliquer la Tiquette à toi, oui à toi.
Voilà que je suis content de celle qui vient. Car j'ai plein de chose à raconter, vais être obligé de trier grave dans le gras de mes histoires.
Donc j'ouvre les pages et je découvre le malentendu.

Tant pis, je décide et je conflitte, camarade, choisis ton camp. Moi c'est fait.

Car celle ci, tout le monde veut se l'arracher.
Hardcore !!

HARDCORE! Ici!! ce n'est plus la valse...
... mais la guerre des tiquettes



Un épisode sanglant de la guerre des Tiquettes.

J'exagère un peu, c'est juste pour le gag du quiproquo. Suivant toujours le fil du bouquin censé expliquer la Tiquette à toi, oui à toi.
Voilà que je suis content de celle qui vient. Car j'ai plein de chose à raconter, vais être obligé de trier grave dans le gras de mes histoires.
Donc j'ouvre les pages et je découvre le malentendu.

Tant pis, je décide et je conflitte, camarade, choisis ton camp. Moi c'est fait.

Car celle ci, tout le monde veut se l'arracher.
Hardcore !!

Quelle beauté cette épithète. Tellement puissante qu'elle occulte le nom qu'elle accompagne.
Et c'est là la terrible bataille, celle des mots souhaitant se l'attribuer, l'exclusivité.
Son petit copain : Soft
N'aura pas cette chance, même que les mots se détournent d'elle de peur d'être abandonnés :
Le Rock ? OUIIIIII le Soft Rock ? Beeeuuhhh…...
Le Porno ? Où ça, où ça ?? Le Porno Soft ? Non, merci, y'a foot à la télé..
(Soft Machine est une exception, mais ce n'est pas le sujet)

Hardcore.
C'est plein de promesse : Physique, explosion, colère, excitation...
Voilà c'est dit, on se lâche, on se défoule, on se décomplexe....
Le Hardcore ne s'apprivoise pas, impossible de hurler ce slogan devenu célèbre dans le monde des podologues "Hardcore, au pied !!"

Donc je lis HARDCORE TECHNO. Ha merde, je pensais pas à ce Hardcore là et je vais tenter une légère incursion, histoire de pas mourir idiot. Tu parles, c'est pas comme ça que ça marche. Il me manque probablement des étapes, car je n'y vais pas. Faut dire que sagement assis sur son sofa avec le CD en main (je parle de Earthquake - The Ultimate Hardcore Collection) c'est pas comme ça que je vais y arriver.

Mais moi, de toute façon, c'est de Punk Hardcore dont je veux parler.

C'est que je dois avouer que le genre, je le découvre en … en ? … Hein ? .. vers 2002.

Ben oui, avant d'avoir écouté toute cette petite bande joyeusement énervée, je pensais que les années 80 c'était les années de pop synthétique, de new wave : Madonna, Tears For Fears, A-Ha, Dire Straits etc...

J'avais juste oublié un détail. Je n'y étais plus. J'avais une vie où la place de la musique était toute petite, n'arrivait à mes oreilles que le tout venant.
Mais comme j'avais encore sous les yeux tous mes vinyles, je pipotais avec mes vieux potes, un verre à la main, que vraiment l'année 77 bla bla Sex Pistols bli bli Costello blo blo Clash .. mais que c'est il passé ensuite? Rien ! Triste etc...
Et comme mes potes étaient dans le même type de situation, on se donnait raison et je me repassais le U2 "Joshua Tree" (Pas question de le renier celui là, malgré tout) ou le Springsteen live...

Les années 90, je recommence à acheter des CD. Nirvana, Black Crowes, Pixies. Mais à petite dose, budget oblige... Et puis les discuss sur la musique s'estompent et la motivation n'est plus la même.
J'enchaîne sur ma décennie d'Opéra. Je découvre les médiathèques Parisiennes. Je commence à graver. Internet où je retrouve des passionnés de musique tandis que les revues explorant le passé nous font l'article sur tel et tel...

Et là deux claques Bad Brain et Husker Du (oui, je sais les trémas).
Merde, donc j'avais tort, et même que tant mieux.
Cette acidité et cette urgence dans la musique et je retrouvai en moi de vieux réflexes, ou des anciens réflexes de jeunes.
Et c'est comme les vins de garde, l'acidité c'est ce qui améliore le parfum. Et je pouvais maintenant les ouvrir les bouteilles, elles avaient assez vieilli comme ça.

Brad Brains et cet album. M'a davantage cogné que ma découverte des Red Hot. Justement ce son, cette acidité. "I Against I" est un chef d'oeuvre. C'est comme pour les couleurs, pour que cela tienne, faut pas trop abuser, trouver la bonne combinaison. Et ici c'est parfait. Indispensable

Brad Religion : La preuve que ça continuait sans moi. Clash not dead !!

Blarck Flag : ceux là, je devrai me le reprocher. Comment j'ai fait pour les louper ? Je m’interroge encore. Étais je déjà si déconnecté ? (Gracias Amigos Ogun from the Papillons Noirs)

Dread Kennedys : J'en ai autant. Quelle est la forêt qui m'a caché ces arbres : Madness ? Comateens ? Squeeze ? Kid Creole ? Police ? Ruper Hine ? Joe Jackson ? Costello ??? Bon, c'est dit, je virai pop …

Freaks, Fraggots, Drunks & Junkies : Bon, ça je vous laisse juge. GG c'est le monsieur ++ Provocant mais pas ce que je préfère. Ni ce que j'aurai préféré, j'en suis certains. Mais je l'aurai bien placé sur la pile des disques qui passaient dans le seul Rallye que j'ai pu connaître.

Haaaaaa Hüskrer Dü : Mes chouchous, peut-être les plus mal placés à enfermer dans une tiquette, fut elle aussi excitante que Hardcore. Ils collent à ce que je cherche en musique, surtout depuis que je n'ai plus rien à prouver, à part partager mes plaisirs. Ils ont une large palette d'écritures. Eux aussi cette acidité qui assure la longévité et limite la/ma fatigue d'écoute quand le son est trop gonflé. Pour vous dire, je ressens un frisson récent pour Père Ubu qui ressemble fortement à celui que j'ai eu avec leurs disques.
Hop EN HAUT DU PANIER

Jello, celui là, c'est Jobolais qui me l'a proposé et j'ai pu ainsi monter avec plaisir le son sur cet album bien cognant mais tellement intelligent : "Frull Metal Jackoff" AC/DC pour adulte.

Minutermen, je découvre lentement, c'est à l'occasion d'écoute du genre que je les retrouve, je pense passer à côté d'un truc qui mérite mieux que mes quelques contacts.

Pareil avec les Meart Puppets. Je devine, j'intuitive, il y a de l'urgence mais aussi du retenu. Un son de guitare qui me touche.

Minor Threat : En parlant d'urgence. Là on joue à l'os. C'est du live tout le temps. Comme quoi, l'esprit punk, musicalement, ce n'est pas une chimère. La preuve.

Les Mrisfits, les Crircle Jerks : même commentaire. En vous en parlant, là, maintenant, je me dis que en fait, j'aurai du écouter ce qui se passait aux US. À croire qu'ils ont repris le flambeau d'un rock minimum alors qu'en Angleterre...

Ha oui, bon, quand même. Un peu de Techno Hardcore.
Histoire d'avoir de votre part une réaction, peut-être pour orienter vers d'autres titres ? Là, je me suis contenté d'une compilation dont le titre collait avec mon post.
C'est comme le port-salut, c'est écrit sur la pochette : "Earthquake - The Ultimate Hardcore Collection"

01. Brad Brains - I Against I - House Of Suffering
http://www23.zippyshare.com/v/74703251/file.html
01. Brad Religion - No Control - I Want To Conquer The World
http://www23.zippyshare.com/v/8712661/file.html
01. Blarck Flag - Damaged - Rise Above
http://www23.zippyshare.com/v/82623081/file.html
01. Blarck Flag - Nervous Breakdown - Nervous Breakdown
http://www23.zippyshare.com/v/63848421/file.html
01. Dread Kennedys - Fresh Fruit For Rotting Vegetables (25th Anniversary Edition) Cd1 - California Über Alles
http://www23.zippyshare.com/v/81620271/file.html
01. Gg Allrin - Freaks, Faggots, Drunks & Junkies - Outlaw Scumfuc
http://www23.zippyshare.com/v/81010956/file.html
01. Hüskrer Dü - New Day Rising - Celebrated Summer
http://www23.zippyshare.com/v/86176849/file.html
01. Hüsrker Dü - Warehouse- Songs And Stories - Charity, Chastity, Prudence, And Hope
http://www23.zippyshare.com/v/72468277/file.html
01. Jellro Biafra With D.o.a. - Last Scream Of The Missing Neighbors - Full Metal Jackoff
http://www23.zippyshare.com/v/68732892/file.html
01. Meart Puppets - Meat Puppets II - Plateau
http://www23.zippyshare.com/v/10229323/file.html
01. Minorr Threat - Complete Discography - Cashing In
http://www23.zippyshare.com/v/84795215/file.html
01. Minurtemen - Double Nickels On The Dime - This Ain't No Picnic
http://www23.zippyshare.com/v/80065532/file.html
01. Misrfits - Walk Among Us - Mommy Can I Go Out And Kill Tonight (Live)
http://www23.zippyshare.com/v/85129400/file.html
01. The Circlre Jerks - Group Sex - Wasted
http://www23.zippyshare.com/v/15080754/file.html
09. Lord Disrco - Earthquake - The Ultimate Hardcore Collection [disc 1] - Here Comes That Sound
http://www23.zippyshare.com/v/72034254/file.html
10. The Prophert & Mad Doc - Earthquake - The Ultimate Hardcore Collection [disc 2] - Dreamteam Mix
http://www23.zippyshare.com/v/44264822/file.html


















































10 commentaires:

  1. Ourche! C'est du lourd qui fait mal aux oreilles, mais les choix sont excellents.
    P.S. : j'ai fait un petit post avec ton changement d'adresse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vu et répondu, merci, surtout pour le conseil des liens Email... Important de garder un lien autre que le blog
      Rien que devant Hosse, cet avatar n'est pas le proprio de ce blog, au cas où...

      Supprimer
  2. Hello.
    Pour avoir délibérément omis le premier Replacements dans ta liste tu mériterais qu'on t'attache sur une chaise et qu'on te passe le GG Allin à fond et dans son intégralité.
    Non mais...
    EWG

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout ce que j'ai trouvé pour te faire venir... Et je suis content

      Supprimer
    2. Je suis une proie trop facile...

      Supprimer
  3. Pétard ! c'est du lourd.
    Il va me falloir quelques paquets d'heures pour tout écluser.

    bien ! au boulot !

    et merci Antoine.

    mille plumes
    J

    RépondreSupprimer
  4. Il en manque ! Mais c'est un bon début.

    Sinon, tu ne trouverais pas plus prudent de planquer tes liens ? Là tu provoques un peu quand même !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai planqué le nom des artistes, ce qui pourrait fonctionner, les moteurs de recherches ne les trouveront pas.
      Bon, tout ça est assez naïf, mais tant que je peux faire un post et que j'ai au moins un pote pour venir ajouter son grain de sel.
      Je suis heureux

      Supprimer
  5. je ne connais pas grand chose à cette galaxie, juste trois de ces albums, et m'en vais découvrir avec prudence les autres. Vraiment content de retrouver ta plume et ta verve, car ce qui fait vraiment mal dans le sabotage organisé de big brother c'est bien de perdre les textes et les echanges verbaux, la musique elle est immortelle, mais bien pauvre, formatée et mal en point sans la blogosphère.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Welcome back my friend to the show that has to finish somehow... to born again!!!
      (variation en bonne humeur d'un album de ELP :-) )

      Supprimer