dimanche 3 mai 2015

Robbie Williams, Un 'tain d'Album Pop, Part II


En fait, il n'y a pas que les commentaires échangés avec Chris qui m'a rebranché sur M. Williams.

Il y a le retour de The Lilac Time. Je les avais oubliés, ça c'est pas nouveau, ça arrive ... ra encore.

1ere étape, 
je me replonge dans l'album que j'avais adoré et ses chansons si douces et cotonneuses. Fragiles comme un flocon de neige? Bon, de coton, pour garder un peu de cohérence dans les métaphores.

Remember



001 The Lilac Time - Looking For A Day In The Night - Salvation Song




002 The Lilac Time - Looking For A Day In The Night - The Nursery Walls





2eme étape, 
Une oreille sur leur dernier petit pour cette impression que le temps s'est arrêté chez M. Duffy, la pendule qui donne toujours la même heure, la Lilac Time.

001 The Lilac Time - No Sad Songs - The First Song Of Spring



Et enfin, en ouvrant les pages Lilac Time du Dico Assayas, nous renvoyant à celles consacrées à Stephen Duffy. Le plus grand malchanceux de la Pop (par le Guardian), j'apprends qu'il s'associe avec Robin Williams pour un album ...


... fabuleux, quand on aime cette pop toute Britannique. Enfin le ronronnant Duffy rencontre le moteur en fusion que veut être Robbie. Quand un maudit de la pop rencontre une étoile de cette même constellation, cela donne un album qui cartonne quoiqu'en pense AMG qui reflète peut-être le un peu le désintérêt US?

OK, carton fait mercantile, disons que chaque chanson est brillantissime. Je craque pour toute.

Le ton Stephen Duffy n'est pas étouffé, il donne un belle dose de noblesse à cet album, l'abattage de Robbie est intacte.

Pour comparer, c'est pas bien, mais bon. Si vous vous souvenez de cette chanson de Richard Ashcroft "A Song for the Lovers", elle provoque un agréable frisson mélodique que je n'ai pas trouvé au même niveau dans le reste de l'album de Richard.
Dommage.

Dans "Intensive Care" INTENSITÉ intacte tout le long.

Dès Ghost, le ton est posé, comme Freddy Mercury ou Morrissey ou Bono, nous écoutons un CHANTEUR qui a poussé le délicat Duffy à muscler son talent pour que la voix pousse, s'élève... L'incantation est superbe!

001 Robbie Williams - Intensive Care - Ghosts




Et quand je parle de pousser la voix... Ici, Duffy pris au jeu, au challenge, quitte l'auguste pour une chanson à tiroir, couplet prenant, refrain surprenant, obsédant ... un vrai sparadrap Haddockien.

001 Robbie Williams - Intensive Care - Tripping




Puisqu'on parle de U2, moi en tout cas, en voilà une qui donne cette couleur pour se transformer en diamant à la Elton John (Oui, je l'aime mon tonton John, encore un sacré compositeur, m*rde quoi!! Oui, j'ai parfois des pud*ur) La chanson à dodeliner de la tête. Heureux.

001 Robbie Williams - Intensive Care - Advertising Space




Celle ci, m'a planté un couteau dans le dos, mais pouvait-elle savoir que une phrase comme "If You Die, Before I Leave", même simplette, fait echo... Pourtant je la joue jusqu'au bout

And if you die before I leave
What on earth becomes of me
Look around there's no one here
To love me and hold me

001 Robbie Williams - Intensive Care - Please Don`t Die




Bon, UK, c'est aussi New Order, Pet Shop Boys ... ces sons Night Spot Club, avec le refrain à lever son verre. Le cric en pleine puissance, remontage du moral...

001 Robbie Williams - Intensive Care - Sin Sin Sin




De la Pop, cherchez pas plus loin, vous êtes arrivé!!!!


Merci les Duffy Robbie, passer un bon moment n'a jamais fait de mal ... mais intense, c'est encore mieux.

001 Robbie Williams - Intensive Care - Your Gay Friend




4 commentaires:

  1. J'avais oublié mais sur cet album, il y a une chanson que j'avais adoré à l'époque, c'est "Tripping", et que je trouve toujours aussi réussie, assurément la meilleure de l'album, pour moi...
    Ce Mr. Williams a toujours été défendu par Magic, et avec cette caution indie-pop en plus...!!
    Je ne serai pas aussi enthousiaste que toi mais je reconnais (eh oui!) que l'album est pas mal, dans le genre mainstream british (ça c'est pour t'embêter un peu!!), d'ailleurs c'est bien la 1ère fois que la voix de Robbie résonne à la maison, et Mr Petite Boîte aime aussi alors ça va être difficile de résister....;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais quoi? Je t'embrasse!! Mais ce court commentaire est là pour te dire que je t'ai tout lu... et que je n'en espérai pas tant. Donc tu as oreille et le goût susceptible de changer; Tu as réussi à faire évoluer ton avis, comme tu as su le faire en ce qui me concerne. Content je suis car c'est mon grand plaisir!! Un avis qui bouge, comme à l'époque de ma jeunesse où l'on tentait (souvent vainement) faire changer d'avis. Bon, le commentaire s'est allongé. Reste que. Je t'embrasse. Antoine

      Supprimer
    2. Eh bien, je ne suis pas psychorigide, et plutôt ouverte en matière de musique je pense donc .... je sais reconnaître "mes erreurs"!! :)

      Supprimer
    3. Je n'en doutais pas, mais ça m'a fait plaisir de te dire que ça m'avait fait plaisir.

      Supprimer