dimanche 20 décembre 2015

Tout ces kilomètres parcourus avec Elvis



Tout commence, comme dans mes chroniques tout commence par...

Tout commence par mon heure de vélo, moment passionnant que je pourrai passer des pages et des pages à vous décrire, ce vélo d'appartement qui avale les quelques kilomètres à l'heure tandis que les objets inanimés continuent à ne point bouger alors que les mètres/minutes s'enfilent sur un surplace plein de l'absence de rebondissements que vous n'avez aucune difficulté à imaginer.

Je décide cet album de Costello. Pas le plus aimé, mais moi il me raconte quelque chose qui aurait à voir avec la biscotte de Proust qui est à la madeleine ce que mon vélo est au tour de France.

This is a tragic story... Eddy's Sister.. Ha non, c'est une autre story.

Figurez vous, que vers fin 80, début 81 ma chambre de bonne est cambriolée, que disparaissent enceintes et chaîne stéréo, quelques albums - la majorité rangée n'a pas été touchée - et que même mon Rolling Stones "Tattoo You" restera seul conte le mur. Ils l'avaient déjà peut-être?

Plus possible pendant un temps d'écouter de la musique, en attendant l'argent de l'assurance pour que mes parents me paient un autre appareillage, argent qui ne viendra pas (lire les petites lignes du contrat) ...

Alors?




Il me reste un baladeur cassette. Et un voisin chez qui je vais écouter de la musique et en enregistrer.
C'est ainsi que je découvrirai le Dexy's Midnight Runner et donc "Trust" de Costello.

Du coup, moi déjà ogre musicale, me contentais de quelques heures volées. Je n'aimais pas écouter longtemps la musique au casque, je n'ai pas changé (Bla bla le même).
Mais déjà à l'époque, pour des raisons de santé (p[à]s la votre) je faisais du bicycle sédentaire.

Et ainsi bouclant la boucle 2015 avec la grande de 1981, j'écoute/tais souvent, très souvent, TRUST.

Et bien ( ou bien Hé bien?) croyez moi, je ne m'en lasse pas de cette perfection. Que je serai le seul à reconnaître?


En tout cas il m'a fait pédaler, non pas à grande vitesse, mais avec fierté.

Rien que le premier titre "Clubland"

001 Elvis Costello - Trust (Japanese Lp) - Clubland




La filiation Beatles est évidente (ha ha, surtout pour moi qui les connais moins que MacCa solo) dans le soin  apporté à la mélodie du refrain, une rythmique syncopé sa spécialité. Piano et orgue bien présents. C'est racé, c'est pop, c'est grandiose.

En parlant de rythmique, et celle ci? Histoire de commencer à deviner que cet album sera éclectique, arrangements soignés, soyeux mais puissants (époque diamant Shur)

001 Elvis Costello - Trust (Japanese Lp) - Lovers Walk


Reste qu'il reste pour moi le roi de la pop, je répète refrain aussi travaillé que les mélodies, des ruptures de ton, qui feront que pour danser sur ces chansons... bonjour

001 Elvis Costello - Trust (Japanese Lp) - You'll Never Be A Man




Mais alors, L'Elvis, fait pas de rock? Jamais l'occasion de se faire une petite pointe, de côté, en côte?

Tu rigoles, bon, c'est de l'exercice de staïle... Mais j'adore

001 Elvis Costello - Trust (Japanese Lp) - Luxembourgh


Il fait ce qu'il veut mon Elvis, du country? Oui, monnnsieur du country, il y en a aussi



001 Elvis Costello - Trust (Japanese Lp) - Different Finger

Non mais. C'est qu'il a beaucoup écouté notre Gram Parsons. Sans oublier... la mélodie, mon gars, la mélodie...


Mais, mais... avant tout, et surtout pour que je puisse pédaler à la cool...


C'est quand même lui qui me fera doucement glisser mes écoutes du monde pop & rock vers la grande variété, la grande POP croone!!

001 Elvis Costello - Trust (Japanese Lp) - New Lace Sleeves


002 Elvis Costello - Trust (Japanese Lp) - Big Sister's Clothes




C'est qu'il est pas modeste. Tellement confiance en ses chansons que parfois, l'accompagnement est à minima. Quoique, quand je dis à minima..

001 Elvis Costello - Trust (Japanese Lp) - Shot With His Own Gun





Just (Juste en français) rien à ajouter.

Si, un petit jeu: qui chante en duo avec le Costel? l'Elvis the Big?

001 Elvis Costello - Trust (Japanese Lp) - From A Whisper To A Scream



19 commentaires:

  1. Ah que oui il en fait de la country ce Elvis là aussi, et même tout un album que je me suis régalé de réécouter pas plus tard que dans la semaine. Ce Almost Blue avec une reprise de Gram Parsons qui avait, en son temps, choqué la presse (qui, quoi, un peunk qui fait de la ploucland music? Il a le droit? C'est un traitre?)
    Et Trust aussi je l'aime, d'ailleurs je les aime tous. Même sa voix tant décriée (pourquoi au fait ?) je l'aime.
    Costello c'est celui qui a planté les bas du front au bord de la Tamise et qui s'est barré vivre son rêve américain. Il a eu raison.
    Je te file une gourde fraiche mais tu refiles ta casquette Ricard, ok ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne bois jamais d'eau en public. Sa voix? C'est pour elle qie j'ai fondu. C'est aussi un peu grâce à lui et beaucoup à moi que j'ai séduit ma dame. Au coucher "Elvis" Au réveil "Costello" "OK, je t'épouse mais stop". Merci Elvis!!

      Supprimer
    2. Ha oui, son "Almost Blue" ... avec le Recul et ses démarches avec Diana Krall, avec Anne Sofie Von Otter... Plus rine ne m'étonne.
      Au fait pour Noël, je me paye le coffret DVD de son émission Spectacle. J'ai déjà quelques émissions, un truc pépère mais je pardonne.

      Supprimer
  2. L'éclectisme de Costello est aussi large que l'étendue de son talent: on peut citer une magnifique chanson de lui dans chaque "style" facilement. Alors chapeau bas! merci pour "Trust" que j'avais zappé...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ose pas te renvoyer au commentaire de Jimmy sur "Imperial.." si tu ne connais pas. N'hésite pas.

      Supprimer
  3. Faut que je creuse plus Costello, je me suis arrêté à This Year's Model.
    Certaine chansons que tu proposes se rapprochent pas mal des débuts de XTC je trouve, ça me plait vraiment bien du coup. Et puis quel éclectisme ! Sans que ça ne vire trop exercice de style. Faut juste que je me fasse à sa voix
    Excellent billet ! Merci ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Du coup, en rebondissant sur le commentaire de Jimmy, il y a "Imperial.." dans la même veine, plus maîtrisé.

      Supprimer
  4. Je suppose que pratiquer le biclou d'appartement en musique est moins dangereux que de se lancer à l'extérieur avec un casque sur la tête... Ce "Trust" n'est pas mon favori (pour moi "Imperial Bedroom" demeure intouchable), mais je l'écoute plus souvent que la bande à Bernie - quoique, puisque nous sommes dans les confidences domestiques, j'apprécie "Répression" quand je passe l'aspirateur! Si j'avais un psy, je lui demanderais volontiers ce qu'il en pense...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha ha, pas compris de suite... C'est l'aspirateur qui a fait tilt. Bon, "Imperial Bedroom" dans la même approche semble plus réussi, coup de bol, il est venu après, donc progrès, et j'ai une petite histoire autour de cet album. J'y reviendrai. En résumé, au boulot j'avais un collègue, sympa, qui a fait son chemin côté musique (Daniel Ichbiah, chroniqueur de Téléphone!!??) et grand fan des Beatles (tiens, tiens!) avait lu des très bonnes critiques sur "Imperial.." et était ressorti déçu. Trop tarabiscoté pour être honnête qu'il m'a dit. Je ne sais pas si il a changé d'avis aujourd'hui.

      Supprimer
  5. Je confirme : j'avais déjà Tattoo You !!!!! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haaargh, surtout, surtout, rends moi un disque de Noël où il y avait les SELECTER je crois et les FINE YOUNG CANNIBALS jamais bien retrouvé ce disque. Tu peux garder le reste.

      Supprimer
    2. J'avais pris que le Tino Rossi !!!!!

      Supprimer
    3. Ha mon Tino, le chouchou de mon père (qui n’aimait pas la musique, ceci expliquant cela..)

      Supprimer
  6. Ben ouais il est très bon ce Trust, Imperial Bedroom aussi, tout ce qui a suivi m'a moins intéressé je me souviens plus trop pourquoi.
    Mais les chocs successifs que furent les attentes/découvertes de This Year's/Armed Forces/Get Happy, quand même ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est incroyable comme sur ces sujets je suis resté immature. Ton et vos commentaires me font plaisir alors qu'ils s'adressent à Costello. Bah, je réfléchis trop pour écrire une réponse... mais je le pense...

      Supprimer
    2. Immature ?
      Bah j'espère bien que tu vas le rester, moi j'y travaille au quotidien...

      Supprimer
    3. Tu dis ça, c'est parce que tu ne sais pas ce que c'est que de détenir l'avenir de l'humanité dans ses mains. Moi non plus d'ailleurs.

      Supprimer
    4. Si je paraphrase les écossais qui portent sous leur kilt l'avenir de l'Ecosse je me dis que dans mes mains si-si, ça m'arrive !

      Supprimer
    5. ha ha ha... je te laisse le dernier mot!!!! Grandiose, je saurai la recaser

      Supprimer