dimanche 2 octobre 2016

БИ-2 Qui n'en veut? La réponse Kitch Pop à Hard Keith...


Pas tout à fait vrai... Mais puisque le Keith parle de RussieHard et que j'avais prévu depuis quelques jours déjà de les chroniquer.
Donc à la proposition de sieur Keith

La Jolie Compil de Hard Russe de Keith (Ici tu cliques et la bas tu iras)

Je propose du grand orchestre.

J'ai longuement préparé mon speech.
Le disque dépasse ce que je pensais être au départ une simple curiosité ramenée de mon voyage. Mais en fait...

laissez moi convaincre sans vous piéger.
Piège? Oui, nous sommes ici dans un style très marqué, et je ne veux pas faire perdre du temps à ceux qui rêve de riff rageur.
Non.

Je m'adresse à ceux qui continue à écouter avec bonheur...



001. ABC - The Lexicon Of Love -  4 Ever 2 Gether.mp3






Mais encore, à ceux qui plongent en extase quand le chanteur, tel le grand crooner qu'il est, se tourne vers son orchestre et les pousse à se lever, à se dresser pour que le frisson se transforme en jouissance et en puissance...



001. Divine Comedy - A Short Album About Love -  Someone.mp3



Voilà, ne restent que ceux qui se souviennent de cet artiste avec UN titre, mais qui a sa place ici pour appuyer mon propos.. (Ouarf ouarf... REBEL, pas fini de rire)



001. John Miles - Rebel -  Music.mp3



La foule, du moins ceux qui sont encore là:
- Devant(f), alors, tu accouches!!
Moi
- Attendez, encore une dernière piste.

Levez la main ceux qui n'arrivent pas à décrocher d'un thème à la John Barry (Je sais, ...et la caravane passe)

001. John Barry - You Only Live Twice -  You Only Live Twice - End Title.mp3




Oui, oui, je sais, que l'orchestre symphonique de Prague, doit avoir eu affaire à des partitions autrement plus sophistiquées.
Et tant d'étude musicale pour accompagner des saltimbanques...
Vraiment!
Vraiment?
Moi, j'espère qu'ils ont conscience d'apporter une énergie, une force qui sublime ces titres pop.
Et je pense qu'ils l'ont.
Quand j'entends vibrer les cordes à l'unisson, quand j'imagine l'explosion soudaine des cuivres...
Et devant ce crooner russe qui donne ce qu'il a de meilleur.

Wouahhhh c'est trop bon

003. Bi-2 - Bi-2 & Prague Metropolitan Symphonic Orchestra -  Devushki.mp3
004. Bi-2 - Bi-2 & Prague Metropolitan Symphonic Orchestra -  Bowie.mp3
005. Bi-2 - Bi-2 & Prague Metropolitan Symphonic Orchestra -  Ee Glaza.mp3



Et moi qui adoooooore la pop Italienne, inimitable! Inimitable? 
Mais oui, ici, une ritournelle qui me fait penser à... 

001. Bi-2 - Bi-2 & Prague Metropolitan Symphonic Orchestra -  Reki Lyubvi.mp3





Avec ces faux airs à la Biolay, qui n'aurait pas renié l'enchantement des arrangements, notre crooner Russe, car c'en est un, captive et j'ai du mal à m'en décrocher...

001. Bi-2 - Bi-2 & Prague Metropolitan Symphonic Orchestra -  Bezvozdushnaya Trevoga (feat. Tamara Gverdtsiteli).mp3


001. Bi-2 - Bi-2 & Prague Metropolitan Symphonic Orchestra -  Shkola Tantsev.mp3



Et monté sur mon petit nuage musical de plaisir, je me prends à rêver à ce que l'on aurait pu faire avec Monsieur Bowie et ce traitement. Ou peut faire avec M. Ferry...
Quoi, quoi... On discute


001. Bi-2 - Bi-2 & Prague Metropolitan Symphonic Orchestra -  1000 Mil'.mp3



Voilà, et cela a commencé dans l'avion qui m'amenait à Saint-Petersbourg... Les souvenirs sont ce qu'ils sont, avec le temps ils s'estompent... La Place Rouge, l'Hermitage, le lac Baikal... Mais longtemps, longtemps je me souviendrais ...

Il me tape sur l'épaule et me propose d'écouter, alors que mon Rolling Stones Russe a sa page d'ouvert sur ce groupe: BI-2.
Alors avec une seule oreillette...

001. Bi-2 - Bi-2 & Prague Metropolitan Symphonic Orchestra -  Vechnaya Prizrachnaya vstrechnaya.mp3


Il dresse son pouce pour me dire... génial hein!
Je suis scotché, il ne pouvait pas deviner que j'allais devenir client.
Je dis, je tente ... "BI-TWO, super!!"
Il me regarde, sérieux et me corrige "BI-TFA"...

Bon, tout doit se terminer. Quand même, allez... un dernier pour la route

001. Bi-2 - Bi-2 & Prague Metropolitan Symphonic Orchestra -  Shar Zemnoy.mp3

3 commentaires:

  1. Le pop kitch à la russkof n'est pas pire que toutes les daubes qu'on nous sert à la radio de chez nous. Et puis (je me répète), la langue russe s'accommode magnifiquement avec la musique… pop ou hard !!!

    RépondreSupprimer
  2. St Petersbourg, Prague...
    rien que ces deux villes et tu m'ouvres la page souvenirs...
    comme tu le sais je suis allé à St Petersbourg y (re)présenter le secteur pédagogique des musiques actuelles avec un groupe d'élèves.
    L'accueil a été formidable, les jeunes russes envieux de nous avoir vu intégrer le rock dans l'enseignement musical...
    Envieux mais pas du tout ignorants de l'affaire, bien au contraire, le jazz et le rock sont installés dans les milieux de musicos de façon plus directe qu'on ne le croit.
    Nombre de groupes, nombre de jam sessions, nombre d'écoles aussi, pas d'état, mais privées, bref le secteur rock se porte à merveille en Russie.
    On pourra dire de même en Tchéquie, à Prague en particulier qui a une scène musiques actuelles (et également jazz, cf un de mes articles sur Kristina Barta, jeune pianiste qui joue rock et jazz) particulièrement active et intéressante.
    Quand on revient de ces pays et qu'on a fait des rencontres telles que tu le décris, une autre vision/version se positionne.
    Et, puisqu'on parle hard, rock ou encore acte artistique qui bouscule on se re-penchera sur le sacre du printemps d'igor stravinski et son scandale parisien... si ça c'est pas digne d'une rock attitude...
    Bon retour en territoire familier.
    Au fait, t'as goûté la vodka ?...
    Rien à voir avec la daube (puisqu'on ose le terme) qu'on nous ressert ici, hein !...

    bonne journée.

    RépondreSupprimer
  3. Vodka : pas facile, nous en avons eu une dans un restau à Moscou qui était à tomber, le nature et aussi des parfumés, j’ai ramené de la vodka au raifort, j’ai adoré sur le moment… On verra au retour. Par contre en en achetant dans des grandes surfaces nous n’avons pas toujours eu la main heureuse. J’en ai ramené une… Je ne sais plus laquelle c’était, je suis en déplacement et j’ai oublié son nom. Notre regret, c’en est une, impossible à retrouver, une vodka aux baies, mais du genre « pure » avec des morceaux de fruits dedans… Sinon ? Pas mal de Bière, dans le train TransSibérien pas de frigo, alors tu penses, vive la bière achetée aux arrêts.

    RépondreSupprimer