dimanche 11 décembre 2016

Gary U.S. Bonds, Dans la famille Heartland, je voudrais l'Oncle.


Ado et encore un peu maintenant, j'aime le genre dit Punk. Cette tentative de retour au rock, simple, rapide teinté de colère et d'énergie
Ado et encore maintenant, j'aime le genre dit Prog Rock. Cette tentative de sortir du carcan simpliste rock pour atteindre des horizons musicaux plus sophistiqués, un oeil sur les grands de la classique qui atteignent des sommets enviés.

Ado et surtout maintenant, j'aime ce carrefour de la musique populaire que l'on a du mal à nommer.

Il y a de la pop, rythmée et dansante, Brill Building, Tamla Motown. Il y a du rock, de la guitare rarement solo, son âpre parfois sueur souvent, il y a New Orleans qui apporte ses cuivres, son piano pour lanciner, lambiner un peu. De la soul et du rhythm 'n' blues pour cette dimension humaine, sentimentale et sensible. De la Country, étonnamment pour les mêmes raisons que la soul!!

Des noms, des noms!!

Bruce Springsteen, Southside Johnny, Bob Seger, Tom Petty, J. Geils Band etc...

Et Gary U.S. Bonds.

Tiens, prenez celle là et CLAP your hands

001. Gary U.S. Bonds - Dedication -  This Little Girl (Par Bruce Himself)



Il est là le truc, il y a comme une épaisseur. En parlant des "punks", Clash et son "London Calling" a compris qu'on se devait parler toute les langues musicales pop rock.
Pas toujours de la posture, jambes écartés, mais un peu d'implication et pas seulement être concerné... 
Vous ne connaissez pas la nuance? C'est la théorie de l'omelette aux lardons.
La poule est concernée
Le cochon est impliquée!!

Faire semblant de sortir ses tripes, regarder du côté des grands de la soul et s'y coller, comme ici


001. Gary U.S. Bonds - Dedication -  Daddy's Come Home



Vas y tit gars, tu as le droit à la larme sans faire femmelette (j'ai fait le plus politiquement correct que je pouvais, pas évoquer les mouches que l'on claque, ni l'ustensile indispensable aux cyclistes). 

Vla le point commun avec la Country, la Soul et l'Opéra. provoquer la petite larme qui fait du bien, pas celle que provoque votre dentiste quand il est pressé d'en finir.
La touche d'émotion qui parle de ceux que l'on aime...



Alors bien entendu, Gary prend, reprend et rend, redonne à des chansons ce petit quelque chose qu'il fallait apporter.
Ainsi, enfin, le titre s'envole.
Jugeons
Version Originale:

001. The Beatles - Help! -  It's Only Love


Jolie
Mais quand on en a un peu chié dans la vie, même une phrase banale comme "It's Only Love" sent son temps de douleur. 

002. Gary U.S. Bonds - Dedication -  It's Only Love



Une autre
Un classique que je n'arrivai pas à apprécier comme il se devait d'après mes lectures. Un titre pour décapotable. Trop lisse le Jackson? Trop l'ombre proprette des Eagles?

001. Jackson Browne - The Pretender -  The Pretender



À défaut d'avoir un Bruce pour nous la susurrer, Gary me va bien et m'a fait finalement apprécier la Jakson version

002. Gary U.S. Bonds - Dedication -  The Pretender





Je vous quitte sur cette touche rock New-Orleans et en duo avec ... Sha la la la, voilà, tout est dans le Sha la la... Clin d'oeil au Ramones qui avaient bien compris

001. Gary U.S. Bonds - Dedication -  Jolé Blon (With Bruce Springsteen)



... J'ai commandé un live et vous promet de vous tenir au courant. Parce que le pépère sur scène, hein...





2 commentaires:

  1. J'applaudis à tout rompre (tu m'entends pas, mais je te demande de me croire). Daddy's come home, composée par l'immense Little Steve(n) Van Zandt est belle à pleurer. A ranger (pas loin de la platine quand même) à côté de son I don't want to go home (pour Southside Johnny cette fois) et de Princess of little Italy (pour lui même) et aussi Time of your life (pour lui même encore mais avec Bon Jovi comme backing band).
    D'ailleurs c'est lui qui produit Dedication et son jumeau On the line (avec encore plus de Bruce dedans).
    Deux albums exactement comme tu le dis.
    Pour l'anecdote Gary US Bonds a récemment réenregistré son Quarter to three avec Chuck D (de Public Enemy) en featuring. Le monde est petit et on s'en porte bien.
    https://youtu.be/XQdQf8vN_NI

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sympa et bienveillante la version. J'attends beaucoup du CD live que j'ai commandé.
      ET bien de rappeler le rôle de Little Van Zandt, j'aurai du moi-même y penser. Springsteen a la couverture qu'il lui faut, alors que Little, rien que de penser à ses prestations dans les séries + son jeu de guitare râpeux + sa trogne... Je découvre qu'en + il compose et bien plutôt

      Supprimer