dimanche 4 décembre 2016

Coïncidences Préméditées. Tim Burgess


Mais oui, mais oui, je vous en ai déjà parlé de ce petit génie de IE, mon MusicIpMixer. Ce petit bout de logiciel qui traverse les versions de Windows (ouf) qui analyse les empreintes musicales de mes musiques digitalisées et qui ensuite en tirant le fil d’Ariane - un ensemble de titres de mon choix - me propose des suites.

Il justifie à lui tout seul cette boulimie qui consiste à avoir davantage que ce que ma vie me permettra d'écouter.

Ainsi, sur une collection de pépites pop (non, pas de contrepèteries ici) il me plante dans la tête, ce truc qui n'a l'air de rien jusqu'au moment où il pousse sa voix en falsetto, et là, MAGIC (2013 Janv p75)

001. Tim Burgess - Oh No I Love You Cd1 -  The Economy

Mais c'est quoi ça, comme le dirait un copain Bruxellois, avec l'accent, je vous jure que le questionnement devient métaphysique.

C'est une rencontre improbable si j'en juge le résultat.
Tim Burgess, plus jeune ce fut ça, et ça j'aimais bien...


001. Charlatans - Tellin' Stories -  North Country Boy

002. Charlatans - Tellin' Stories -  One To Another

Oui, bon, ça sent son Top of The Pop, bien britton. Pas bouder son plaisir. Comme pour des boissons non gazeuses. Chouette.

Alors forcément, quand des années plus tard, il décide de croiser. Ou bien quand le hasard décide qu'ils se croiseront...



001. Lambchop - Nixon -  The Old Gold Shoe

Aparté: Au début je me suis fais avoir et puis, comme nous sommes dans le hasard recherché... j'ai laissé.

Oui, l'autre Kurt, génie qu'il nous faudra bien échanger entre nous, l'artiste qui pense le hamac comme sport trop violent, notre JJ Cale sous barbituriques.
Mmmmmmm comme c'est bon, on ferait bien dériver la chronique, hein...

Mais non.

Car nous serions passé à côté d'une belle rencontre artistique.

La preuve



001. Tim Burgess - Oh No I Love You Cd1 -  White
002. Tim Burgess - Oh No I Love You Cd1 -  The Graduate

Ben voui. Notre ex jeune britannique a été touché par la vague USricaine de pleine face. Cela donne de sacrés joyaux (ça change de pépites)



Lorsque Kurt Wagner raconte une histoire à Tim, Tim alors compose...

001. Tim Burgess - Oh No I Love You Cd1 -  A Case For Vinyl



Voyez vous, si nous avons inventé la tiquête "SongWriter" c'est pour se sortir de la difficulté à classer un artiste qui touche à tout musicalement sans donner l'impression de se disperser.

001. Tim Burgess - Oh No I Love You Cd1 -  Hours
002. Tim Burgess - Oh No I Love You Cd1 -  Anytime Minutes


Merci MAGIC, merci MusicIpMixer qui grâce à son réseau d'avatars sur le web a permis cette rencontre, merci Tim, merci Kurt  et merci à moi qui aime la musique.

APARTÉ, une autre.
Il est 23h45, une envie de Léonard, une envie de Cohen... Vous avez de quoi vous allonger pas loin de l'écoute? 

001. Tim Burgess - Oh No I Love You Cd1 -  A Gain

11 commentaires:

  1. Je ne pige pas tout à tes apartés (mais c'est une habitude) et je ne connais ce Tim Burgess que de nom, par contre ce logiciel me titille, suis curieux de voir où il peut m'emmener. Je m'y colle. Et j'écouterai ce charlatan au passage )))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ha ha Faut juste demander avant que je moi-même j'oublie ce que je voulais dire. Quand j'au cherché une photo du leader de Lambchop je me suis retrouvé avec cette figure de BD MARVEL je crois. ça m'a fait sourire alors j'ai laissé cette image de KURT WAGNER...
      Le MusicIpMixer est ici mal représenté puisque c'est avec un titre qu'il m'a poussé ensuite à écouter l'album en entier. Alors que ce MusicIpMixer - absent du marché maintenant mais téléchargeable encore je crois? - permet des playlist dynamiques
      Par exemple ici:
      http://gaitapis.blogspot.fr/2013/09/ip-mix-is-back-from-berlin-le-disque.html

      Supprimer
    2. Ouais, il est mort le Mixer, la fonction qui donne envie n'existe plus. Ça reviendra sous une autre forme et un autre nom sans doute.
      Elle est très bien la photo du X Men diabolique, c'est plus l'histoire d'autre Kurt qui m'est passée au dessus de la tête. Mais je suis naze en Pop anglaise post Glam. C'est bizarre mais c'est le seul peuple que je préfère avec un synthétiser plutôt qu'avec une guitare à partir des années 80.

      Supprimer
    3. Le rigolo c'est que Kurt fait parti de LAMBCHOP un groupe de Nashville, atypique mais la couleur US a fortement influencé notre Tim, je te le garantie.
      Le IPMIX je peux te le filer si tu veux avec mon code licence, il y a quelques manip à faire mais bon. Le fondateur a conçu (pas le premier?) ce principe de MUSIC FINGERPRINTS (des explications sur wiki) mais il y a des années que j'attends un remplaçant et je pense que l'industrie du disque préfère l'exploiter pour inciter à l'achat

      Supprimer
    4. Merci mais je vais encore m'embrouiller dans les manips.

      Supprimer
  2. Eh oui les Charlatans, je les ai vus en concert à Londres devant un magasin de disques, pas du tout prévu (pour moi ), en fait je cherchais qui pouvait bien être en train de jouer quand j'ai reconnu Tim Burgess. ..
    Mais me souvenais plus qu'il avait sorti quelque chose tout seul. ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu as tes MAGIC regarde le numéro de 2013 Janv p75

      Supprimer
    2. Aaargh je regarderai mais il me semble que c'est la période où je ne le lisais plus trop. ...:(

      Supprimer
  3. arrffff, c'est ce qu'il me manquait.. le numéro..et voilà que tout me revient.. le ep et le lp de Burgess..j'ai même eu un mal fou à choper l'album. C'était un grand moment..puis plus rien. En parlant de Kurt.. tu as écouté le nouvau Lambchop ??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non toujours pas. Si je te disais, dans le domaine "le dernier de..." je suis sur le dernier DIVINE COMEDY (je pense aller le/les voir en Janvier à Paris) et le Robbie Williams.. Et toi? Parce que tu vas nous le chroniquer?

      Supprimer
    2. Nan, il m’a foutu par terre le Lambchop..je sais pas ce qu’il s’est passé.. la voix est filtrée, troublée, c’est fade, et je pense que ça marchait grâce à son timbre.. enfin, c’est mon avis. Un peu comme le Bon Iver, la voix et parti dans la flotte, et vu les éloges dithyrambiques, je me suis senti un poil en dehors du truc. Et comme je ne chronique jamais les albums qui ne me font pas grand-chose (à part les BB ;D) je vais m’abstenir.
      Bon concert divin Dev

      Supprimer