mardi 13 décembre 2016

Perfect Week - Un jeu interblogs, Mardi 13/12 : Introspection

La chanson parfaite que l’on écoute le mardi midi, lorsque l’on s’isole pendant la pause méridienne pour se retrouver avec soi-même.


http://mileswmathis.com/liebe.html

Bon, pas tous les Mardis tout de même. C'est le thème qui m'a le plus posé de problème. Alors j'ai penché pour un "abîme de réflexion".
Au delà de l'émotion que me procure cette musique, surtout vers la fin, ce moment où l'air nous manque, ce moment ou Isolde décide de mourir...

... J'ai toujours été mal à l'aise avec cette façon de sublimer la mort par la seule volonté de rejoindre celui que l'on aime.
Un suicide dont on tait le nom?
Généralement, pour contrecarrer l'effet bloquant de ma pensée qui n'aboutit jamais, je passe un Bobby Lapointe.

001. Kirsten Flagstad - In Concert 1949-50 Wagner & Strauss -  Tristan Und Isolde- Liebestod








19 commentaires:

  1. Bah dis donc tu te fais de sacrés semaines, après Rammstein, Wagner. ..;)

    RépondreSupprimer
  2. Bien vu. Les vieux opéras ça me ramène toujours au tragique de "Match Point" de Woody Allen, grand film.
    Pas pour tous les mardis, certes, mais cette semaine doit aussi être un peu démesurée, ça reste une Perfect Week, donc c'est tout à fait valide ;)

    RépondreSupprimer
  3. T'embraye direct, le grand huit.. la semaine de ouf Dev ;D

    RépondreSupprimer
  4. Je veux bien écouter du classique, mais uniquement chanté par Tarja Turunen !

    RépondreSupprimer
  5. Le rollercoaster émotionnel!!
    Je redoute demain...

    RépondreSupprimer
  6. Wagner, j'ai presque hésité...
    Mais tu connais mon crédo sur le sujet, Wagner, c'est, ou tout l'opéra, ou rien, alors la pause méridienne deviendrait très longue...
    la mort d'Iseult... la mélodie, l'orchestrations parlent d'elles mêmes - alors la voix se sublime seule...
    Magique, et envoûtant. Wagner, quoi...
    à +

    RépondreSupprimer
  7. Oui oui oui ça fonctionne. Merci.

    RépondreSupprimer
  8. J'ai du mal à me lâcher dans l'opéra, il attire et attise ma concentration, ce qui limite d'ailleurs mon approche à un cadre que je connais et maîtrise, donc pas d'introspection possible avec cette musique. Putain mais c'est beau.

    RépondreSupprimer
  9. Jamais accroché à l'operat du fait des techniques vocales qui me rebutent un peu, de la même manière qu'au metal. mais c'est vrai que ça colle bien. Merci de me forcer à écouter de l'operat, je finirai bien par en apprécier la substance. peut être faut-il que je commence par aller le voir. J'ai voulu prendre des places cette année, d'autant qu'il font des super truc pour les étudiants, mais m'y suis pris trop tard comme d'hab...m'enfin

    RépondreSupprimer
  10. Je suis en plein boulot et ne peux me brancher que tardivement, je culpabilise de tant de retour sympa alors que je ne peux pas trop répondre. Merci, je vais quand même survoler les amis

    RépondreSupprimer
  11. Je crois que ça fait quelques années que l'opéra me touche. Ces voix qui se déploient et s'envolent... C'est vraiment bouleversant. J'ai pas encore explorer Wagner, déjà parce que, effectivement, ça ne s'écoute pas par petit morceaux mais nécessiter une vraie immersion. Faut que je tente sur un trajet de voiture (un vendredi quand y a des bouchons pour rentrer!).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Choisis un jour de très grosse affluence alors avec Wagner, car côté durée faut bien les 3h et puis c'est calculé avec point culminant environ 2/3-3/4 donc tant que t'as pas atteint ce point là, il manque tout le trip du développement...
      Tristan/Iseult est justement, avec cet air et son "prélude" un parfait modèle de cette direction vers ce point...
      à +

      Supprimer
  12. Perso, j'aurai pas pensé à un titre d'opéra pour le thème car:
    1 - je reconnais mon inculture dans le domaine
    2 - les voix, bien que super technique, me touche rarement.
    Alors forcément, ce n'est pas avec l'Opéra que je vais me faire un trip "introspection", risque de rester au bord de la route.
    Mais merci de me permettre d'écouter un morceau de ce style de musique, ça change du rock.
    A +

    RépondreSupprimer
  13. Perso, j'aurai pas pensé à un titre d'opéra pour le thème car:
    1 - je reconnais mon inculture dans le domaine
    2 - les voix, bien que super technique, me touche rarement.
    Alors forcément, ce n'est pas avec l'Opéra que je vais me faire un trip "introspection", risque de rester au bord de la route.
    Mais merci de me permettre d'écouter un morceau de ce style de musique, ça change du rock.
    A +

    RépondreSupprimer