samedi 29 août 2015

Remuons la tête pour oublier de penser... Diamond Head




DIAMOND HEAD's BRIAN TATLER Says It Was 'Great' To Perform 'Am I Evil?' With METALLICA


001 Diamond Head - Lightning To The Nations - Am I Evil



Voilà, vous écoutez et je stoppe là? Tout est entendu? Vous comprenez?
Non?
Ce titre est du groupe Diamond Head, sorti en 1980. Avant, pas mal avant les premiers METALLICA.

Bon, je continue alors...




Le Zorno s'est lancé dans une TetraChronique sur le Hard Rock des années 80. Années ou la musique et moi se séparions à l'amiable, avec quelques rencontres furtives, mais le portefeuille dominait les élans du coeur.

80s Hard Rock (10 ans, 10 albums... Volume 4/4)

J'en connais une faible partie, mais j'était déjà peut-être trop vieux pour apprécier le genre, le fun et l'humour volontaire.
Il me restait l'involontaire, posture, fringue, coiffure (si si) pouvaient encore m'arracher un sourire mais pas du temps pour m'attarder.

Bien plus tard, je découvre mon fiston qui découvre le lourd et sérieux des Metallica. Je me souviens d'une musique qui finissait par traverser la porte de sa chambre, celle des toilettes pour m'atteindre dans une posture vulnérable.
Mais alors? Il y avait encore espoir de remuer la tête sans réfléchir (Position sur la lunette conseillée en cas de constipation)

Je retrouvai ce que j'aimais par dessus tout dans le Hard Heavy Rock Metal: Le monochrome, le premier degré, virilité et attitude de Bad Boy. Forcément, faisant partie de la classe moyenne, version gentille, je ne pouvais que me retrouver dans ce miroir.

001 Judas Priest - British Steel [30th Anniversary Deluxe Edition] [disc 1] - Breaking The Law


002 Metallica - Kill 'em All - Seek & Destroy

Je me jurai de proposer un album, pile poil 1980 à le Zorno (D'un Z qui veut dire Zorrock ...) Alors fouillant parmi les experts, d'autres, tiré du livre Hard & Heavy 1978 - 2010, je lisais jusqu'à trouver ...

.... Dont le célèbre "Am I Evil" vaudrait presque les cultes "Paranoid" de Black Sabbath et "Black Night" de Deep Purple....Les plus doués de la New Wave Of British Heavy Metal ... Sauvé de l'oubli, grâce à Metallica qui n'a jamais caché sa dette....

001 Black Sabbath - Paranoid - Paranoid


002 Deep Purple - In Rock (1995 Anniversary Edition) - Black Night (Original Single Version)






Et donc dans ma période de total confusion des sentiments, tout ce qui m'amène à vivre le présent, et même plus fin, l'instant présent, c'est aussi ça.

Je pensais vous refaire le "Caravenserai" de Santana, mais le Zorno (Renard rusé qui fait ses choix) m'a fait pencher du côté où je tombe rarement - sauf quand trop de % dans le sang - le remuage de tête tandis que la jambe suit le mouvement joyeux et crétin comme j'aime...

Et puis du Air Guitare dans le salon, en sautillant comme un Cabri (L'Europe, l'Europe..) ça faisait longtemps.

Et si on commençait par le début, hein? Au début, on prend la pochette en main (une feuille de journal pour la démonstration fera l'affaire) et c'est "Lightning To The Nations" le titre:

001 Diamond Head - Lightning To The Nations - Lightning To The Nations


Bazardez le journal, debout ... merde ça ralenti... On se rassoit? Non, ça repart, on saute par dessus les obstacles, on imite la guitare, on remue la tête, on teste la limite de ses cervicales... Les ralentis? Quoi faire? Plier les genoux! Et c'est reparti.

Une petite critique de mon goût, non, pardon à mon goût, ça change tout le sens. Bon, disons une critique qui m'engage seul: la voix. Pour que le genre me fasse hurler à la lune il me faut une voix, un timbre. Pas par hasard que je me pamoise dans l'Opéra.
Led Zeppelin, Motorhead, Aerosmith, Metallica, Gun's... n'ont pas cette voix suraigu qui me crispe.

Diamond Head non plus, mais le chant fait un peu trop "Jeune-Homme". J'aurai bien conseillé une cure de cigares, de Boyard sans filtre et de Jack Daniel pendant quelques semaines, à jeun. Et ce groupe aurait juste était au top. Fallait m'écouter, sait on jamais dans une autre dimension où j'ai pu les rencontrer.

"The Prince" justifie ses 6 minutes au milieu, il passe d'une chouette banalité à une grosse cerise sur le gâteau, on pense, je pense à BOC (Blue Oyster Cult pour les ignorants)

002 Diamond Head - Lightning To The Nations - The Prince

"Sucking My Love" mon Anglais s'échauffe pas mal. Je parlais de l'instant présent, mais à l'instant je n'ai pas de seau d'eau froide à porté de la main.
Je retire ce que je disais dans le passé, vers de mirliton dans le Hard restent bons.
Donc les textes peuvent quand même ... jugez:

003 Diamond Head - Lightning To The Nations - Sucking My Love

Oh yeah, yeah, yeah, yeah, yeah, yeah
Sweet and timely caress, dear babe fulfillin' me
I can feel her heart, it is beating down inside
Oh yeah, yeah, yeah, yeah, yeah
Tasty, tasty, tasty, tasty
Into her valley, all her charms taste of love
Oh yeah, yeah, yeah, yeah, yeah
Fragrance of my dreams, yeah go down, take my love
Oh yeah, yeah
Taste my bitter wine, cos there's something boiling up inside
Oh yeah, yeah, yeah, yeah, yeah
Tasty, tasty, tasty, tasty
Faster......love....
Make me go.....
Shoot me
Faster, faster
Love, sucking my love
Oh Lord, sucking my love
Oh Lord, sucking my love

Ha ouai, OH YEAH ....

Au fond de la salle une question?
- Pourquoi cet album est surnommé l'album blanc?





Toi qui lis les bas de page, n'oublie pas qu'en m'envoyant une adresse Email, je te droppe de quoi écouter l'album en entier... lusdevant@yahoo.fr

Un petit bonus? Quand je parlais de B.O.C.

001 Diamond Head - Lightning To The Nations - It's Electric

12 commentaires:

  1. Ça m'en bouche un coin de te trouver en train de causer de Diamond Head, un sacré foutu album qui m'aura ruiné les cervicales plus souvent qu'à sont tour. Le Kill 'em all de Metallica idem, leur seul album valable de bout en bout mais également l'un des meilleurs disques du monde dans le registre furieux. Un truc a démolir les murs avec ses poings (oui, j'avais des activités débiles mais je m'ennuyais tellement au lycée))))). Par contre je suis pas sûr qu'il soit un remède efficace contre la constipation...
    J'ai reçu Lightning to the nation dans la dropbox, merci, et comme mon vinyl est porté disparu (depuis je ne prête plus mes disques, tu le sais))) je vais faire avec pour me décongestionner les cervicales, elles en ont bien besoin.
    Breaking the what ? Breaking the law !!! Olala ceux là aussi...Hardos un jour, hardos toujours. I_I
    Hugo Spanky

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je disais, ce n'est plus "mon" temps, mais j'avoue que dans ses années molles, il y avait des refuges pour ceux qui avaient besoin de taper les murs!! En parlant de mou, j'insiste, la balancement est une solution pour déconstiper, mais il faut que quelqu'un tape le tambour, quoi de mieux qu'un Metallica pour ça, bien entendu si cela devait durer, pensez à consulter un médecin (et un othorino)

      Supprimer
  2. Ah et pour Caravanserai, ce n'est que partie remise, j'espère. Du Carlos c'est Lotus qui me fait grimper le plus haut, je le mets volume au taquet et en avant pour le voyage orgasmique cosmique groove. Unique.
    Hugo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Deux Ranx? Mais un seul Avatar? What a mysterious mystère! Oui, je porte le Caravanserai aux nues, jamais lassés, époque où Carlos était grandiose mais pas star. Il faut un album comme ça pour comprendre pourquoi Miles Davis voulait s'en approcher, comme pour Sly Stone, il avait du nez et de l'oreille aussi le Miles. LOTUS? À l'époque ça a été une question de finance, comme l'album live de CHICAGO, trop chers. Le jour où tu te lances dans une "vais vous donner envie" je me jette en médiathèque me faire une bonne copie.

      Supprimer
    2. Oui, je suis comme Droopy, je me dédouble. Lotus tu veux le copier ? Mais malheureux c'est l'une des plus belles et kitsch pochettes de l'histoire du vinyl ! Triple en l’occurrence et qui se déplie de partout avec Bouddha, des avions, de la foule en délire. Et au delà de tout : Le son ! C'est plus des disques c'est de l'Art. Enregistré et pressé par les japonais (d'où son prix à l'époque) avec autant de savoir-faire que de respect pour l'auditeur. Non, vraiment Lotus c'est le triple vinyl ou rien.
      Le jour où je fais un papier dessus on m'enferme ))))
      Hugo Spanky

      Supprimer
    3. ... comment tu me pousses à revenir aux vinyles... j'en ai pratiquement 1000 qui dorment dans un beau coffre en bois, difficile d'accès, toutes les bouteilles d'alcools sont dessus. J'avais même décidé de les vendre pour me faire du liquide ... Catherine m'en a empêché. Je reconnais la beauté de l'objet, mais en même temps j'ai découvert le plaisir de la musique avec des cassettes audio sur un magnétophone mono, alors tu penses.

      Supprimer
    4. Tu féliciteras Catherine de ma part.
      Hugo

      Supprimer
    5. Oui, c'est ça, je vais te donner la référence de ma chaîne - bras à avancement horizontal - pour trouver une nouvelle pointe de diamant (Pfffou, les souvenir de changements de tête de lecture, les quatre fils .. non, basta)

      Supprimer
  3. Hé bien, je ne suis pas surpris. Ceci dit, belle idée que de mettre en lumière ce groupe et cet album, un haut-fait de la NWOBHM, sans le moindre doute.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'étais bien présomptueux en pensant te faire faire une découverte, j'ai pu lire de ci et de là qu'ils n'étaient pas aussi obscures que ça. Bon, je l'aurai un jour, je l'aurai!!

      Supprimer
    2. En métal "à l'ancienne", j'ai un vrai doute que tu y parviennes.
      Voilà, le défi est lancé ! ^_^

      Supprimer
    3. Le doute m’habite ... même celle là tu la connais. Bon défi mis de côté, histoire de surprendre.

      Supprimer