samedi 21 mai 2016

Tchaïkovski, Iolanta. Au royaume des aveugles....

... les pickpockets sont rois.


Tchaïkovski? Tchaikovsky? Tschaikowsky?
Bon, disons Ильич Чайковский et n'en parlons plus.

Oui, oui, j'ai promis pour mon plus grand plaisir de billetter des opéras célèbres. Et de notre ami Ilitch, Iolanta n'en est pas un. Sorry (mais je compte me rattraper)

Si j'avais du frapper fort les esprits à propos de notre pote Piotr pour obtenir une adhésion quasi immédiate, je n'aurai pas hésité les grands airs de Eugène Onéguine ou Oniéguine (ce que c'est pénible, disons Евгений Онегин ou bien Евге́ній Онѣ́гинъ)


Nous évoquerions le sentiment éprouvé à l'ouverture d'une valse.
Grâce à ce cinéma en costumes, exemple la scène de bal du Guépard qui n'est pas étrangère à cette envie de passer sur la piste de danse.
Finalement comme un bon vieux Rock & Roll;

001. Piotr Ilitch Tchaïkovski - Eugène Onéguine Cd2 -  Entr'acte And Waltz With Chorus - Well, What A Surprise!





Tout le grand art de Ilitch (oui, car pour me taper le nom, malgré le modernisme du Copié/Collé je renonce et adopte une approche familière qui ne gâche absolument pas le respect que je ressens pour ce génie).
Huit minutes, dont deux d'ouverture, de préparation mais au bout de deux minutes, ou vous fermez les yeux et vous laissez emporter ou bien vous saisissez un porte-manteau qui sera pour un moment Alain ou Claudia, le temps d'une belle chimère.... Valsons.



Sauf que maintenant c'est Iolanta.
Poussé par un numéro de l"Avant Scène Opéra" -  ce qui se fait de mieux pour aborder une oeuvre où histoires et Histoire, culture, théâtre, mise en scène et musique se confondent - je tombe de suite sous le charme de la légende.

Le genre à faire sortir du bois des interprétations psy.
Aussi sur le plan fantastique, jugez: Elle est aveugle mais son père, le Roi, pour lui éviter de souffrir de son handicap lui fait croire que son état est normal et que la vision n'existe pas, le sens même en est aboli.
Ainsi son entourage a reçu des instructions pour maintenir cet état jusqu'au jour où un prince charmant ...

Piotr? Ilitch?
Il raconte que tout son opéra a été construit autour du duo des amoureux.
Le prince décide de révéler la vérité et déclenche à son insu une possibilité de guérison
(Pour la psychanalyse, je ne suis pas expert, avons nous là une version bien plus tendre que le commentaire sur le chaperon rouge?)

Délicatesse, la sonorité de la langue qui envoûte.
Et cette musique...

001. Piotr Ilitch Tchaïkovski - Iolanta, Op.69 (Disc 1) -  No. 7.3 Tvajo Malchan'je Nepan'atna


Ce que Piotr a en tête se déclenche au bout de cinq minutes, il ménage ses effets, je devine presque sa fierté d'avoir trouvé cet air magnifique que la princesse reprendra avec conviction, cet air qui trotte dans ma tête.
Et bien entendu comme pour les créations Italiennes une fusion des coeurs clôture le duo.
Superbe


Aussi - pour ne pas ajouter Surtout - les airs de basse. Les opéras Russes donnent une part belle à ses voix profondes.
Ici un dialogue entre le médecin philosophe qui explique au Roi que Iolanta peut guérir à condition de connaître et comprendre son sort.

Deux mondes, charnel et spirituel
...
Il n'est pas de sensation
que le corps soit seul à connaître
...
Et avant d'ouvrir à la lumière
nos yeux de mortels,
il nous faut que cette sensation
soit comprise par l'âme éternelle.

001. Piotr Ilitch Tchaïkovski - Iolanta, Op.69 (Disc 1) -  No. 5.2 Dva Mira, Plotskij I Duhovnyj



L'opéra, et c'est ici que les amoureux du genre ont du mal à obtenir l'adhésion.
Quand il ne s'agit plus d'ouverture musicale, d'air à danser ou d'aria mais d'ensembles, de moments où les mélodies, les récitatifs et le chant se croisent, se bousculent, s’interrompent
Des écoutes successives et nécessaires pour obtenir THE récompense,  un plaisir nul part ailleurs.


Le rôle du livret et donc du déroulement des événements est une aide majeure. (Désolé, cela ne se trouvera pas ici)

001. Piotr Ilitch Tchaïkovski - Iolanta, Op.69 (Disc 2) -  No. 8.1 Szene, Iolanta! Gde Ty
002. Piotr Ilitch Tchaïkovski - Iolanta, Op.69 (Disc 2) -  No. 8.2 Net, Nazavi Muchen'ja




Tout les protagonistes se retrouvent.
Elle, elle comprend son état et le prince a su lui décrire ce qu'est la lumière (bravo!) et face au Roi il sera question de guérison si elle le souhaite, le Roi réfractaire etc ... Mais ma parenthèse la haut le dit, ce n'est pas ici que je saurai ajouter une clé à l'écoute de l'enchevêtrement musical ci dessus.



Bien entendu, L'ami Ilitch, le pote Piotr n'oubliait pas d'ouvrir ... ici c'est l'option raffinement qui a été choisie.

001. Piotr Ilitch Tchaïkovski - Iolanta, Op.69 (Disc 1) -  Einleitung


Il sait nous apaiser par cette charmante berceuse... Joli jeu de dentelles de chant féminin

001. Piotr Ilitch Tchaïkovski - Iolanta, Op.69 (Disc 1) -  No. 3.2 Spi, Pust' Ang'ely Krylami Navevajut Sny



Savoir ouvrir c'est aussi savoir quitter...

Tout est bien qui fini bien et c'est un final enivrant qui nous fera sa révérence à la Rossini.
Allez tous ensemble....

Au Revoir
до свидания

001. Piotr Ilitch Tchaïkovski - Iolanta, Op.69 (Disc 2) -  No. 9.4 Blagoj Velikij, Neizmennyj




Et moi de ranger le livret et de fermer Iolanta. 
Me demandant ce que sera ma prochaine découverte.
Quelle nouvelle oeuvre?
Oui, c'est comme ça, tellement à écouter que probablement il n'y aura plus de Iolanta pour moi, sauf le hasard.
Mais voilà une histoire, quelques airs et des sensations définitivement en ma mémoire, et même si le temps fait son travail d'enfouissement, à la moindre rencontre fortuite, quelques jolis lambeaux remonteront au titre du souvenir... 
... Il était une fois une princesse aveugle.

Next.


1 commentaire:

  1. N’étends pas expert en la matière, je découvre. J'ai quelques ballets, les plus célèbres. Sublimes.

    Pas de consensus sur l'orthographe du blase. Pas grave, on zappe...

    Merci.

    RépondreSupprimer