dimanche 1 juin 2014

Le Slow Chaloupé Des Baloches (Poum Poum Tchack)


Retro Pédalo Souverino Papillons Noiraud...2009.
Oui, en 2009, chez les Papillons Noirs je me souviens que...

Non, ce n'est pas comme ça que l'histoire commence.

Fin mai 2014. Ma Dame vient me voir et me demande de reconnaître un titre qu'elle apprécie particulièrement. Je le retrouve sans difficulté. Nous nous le passons ... et là, soudain, une cascade de souvenirs: Poum Poum Tchack.
Nous écoutons: The Righteous Brothers - Unchained Melody et il y a dans cette mélodie, un effet slow mais daté qui me revient.

En 2009, j'avais cherché à concocter une compilation qui regroupe cette façon de marquer le rythme des slows.
Parce que me revenaient sans peine les bals de mon village. Pas à une époque où je serrai moi aussi les filles, non, pas Angie des Stones, pas Santana ni les Eagles.
Non, j'étais gamin et je regardai les adultes danser, serrés, mais chaloupés. J'aimais cette ambiance. J'étais seul sur mon banc et je regardai l'orchestre éclairé violemment par des spots aux couleurs criardes qui rendaient les ampoules accrochées aux arbres un peu faiblardes malgré leurs combats à paraître de la fête.
Vert, jaune, rouge et bleu. What else.

Et toujours cette rythmique: A la batterie "poum poum tchack" et la basse qui accompagne "pom pom pom pom" ainsi posé, il n'y a plus qu'à lâcher les cordes, les choeurs et le chanteur peut crooner, lentement, instiller un peu d'amour au creux des reins.

Mes amis, j'ai retrouvé notre compilation. Mieux, il n'y avait pas le "Unchained Melody", alors ni une ni demi, je décide de la recomposer, de la compléter.

Ce "poum poum tchack" c'est le label 60's. Ce rythme un peu frustre me pousse à regarder l'estomac serré mon rétrovisiteur, qui illumine et transforme mes souvenirs en images d’Épinal fantasmées.

Et puis ensuite? Ensuite ce pauvre rythme a été mis au rebut, des seigneurs se sont imposés et ont rendu ridicules ces petites choses.
Ces seigneurs? Quand j'ai fait mes recherches je tombai parfois sur des cadencements d'une autre teneur, le Brésil, avant même le Rock & Roll, aura tué mes pauvres Poum et mes malheureux Tchack.

Ce Brésil qui mérite des milliers de pages Web pour tenter de raconter l'autre bonheur distillé. Mais je pense que 2014 sera une occasion supplémentaire pour vous de découvrir l'étendu de cette musique de géant.

Mon propos aujourd'hui était de venir vous raconter les petits bals de village, particulièrement ces slows, mais pas que langoureux, un peu chaloupés, car sinon, comment poum poum tchacké, hein?



1

01. Little Anthony & The Imperials - A Prayer And Jukebox.mp3
02. Charles Aznavour - Il Faut Savoir.mp3
03. Charles Dumont - Les Amants (Avec La Voix D'edith Piaf).mp3
04. Ray Charles - I Cant' Stop Loving You.mp3
05. Nancy Holloway - T'en Vas Pas Comme Ça.mp3
06. Eva - Les Enchaînés .mp3
07. Chuck Jackson - Human.mp3
08. Dick Rivers - On A Juste L'age.mp3
09. Garnet Mimms - It's Just A Matter Of Time.mp3
10. Alain Barrière - Ma Vie.mp3
11. Christophe - Aline.mp3
12. Hervé Vilard - Capri C'est Fini.mp3
13. Patricia Carli - Ce Que Tu Es Pour Moi (Tu Si Na Cosa Grande).mp3
14. Jacqueline Danno - Non, C'est Rien.mp3
15. Michel Orso - Angélique.mp3
16. The Righteous Brothers - Unchained Melody.mp3
17. Charles Aznavour - Paris Au Mois D'aout.mp3
18. Elvis Presley - Can't Help Falling In Love.mp3
19. François Deguelt - Le Ciel, Le Soleil Et La Mer.mp3
20. Guy Mardel - N'avoue Jamais.mp3
21. Michel Polnareff - Tous Les Bateaux, Tous Les Oiseaux.mp3
22. Don Covay - A Woman's Love.mp3

2

01. Chambers Brothers, The - People Get Ready.mp3
02. Jean Ferrat - La Montagne.mp3
03. Gilbert Becaud - C'est En Septembre.mp3
04. Dion And The Belmonts - When You Wish Upon A Star.mp3
05. Box Tops - A Whiter Shade Of Pale.mp3
06. The Sandpipers - Yesterday (Ayer).mp3
07. Gilbert Becaud - Je Reviens Te Chercher.mp3
08. Eva - Mikelai.mp3
09. Adamo - Tombe La Neige.mp3
10. Eddie Holman - Hey There Lonely Girl.mp3
11. Isaac Hayes - One Woman.mp3
12. Léo Ferré - C'est Extra.mp3
13. Mike Brant - Laisse Moi T'aimer.mp3
14. Gino Paoli - A Che Cosa Ti Serve Amare.mp3
15. Johnny Rivers - When A Man Loves A Woman.mp3
16. Alain Barriere - Elle Était Si Jolie.mp3
17. Claude-Michel Schönberg - Le Premier Pas.mp3
18. Elvis Presley - Love Me.mp3
19. Françoise Hardy - Tous Les Garçons Et Les Filles.mp3
20. Johnny Hallyday - Une Nuit Sans Toi ( Inedit 76 ).mp3
21. Mort Shuman - Ma Chanson Italienne.mp3
22. Renaud - Adieu Minette.mp3

14 commentaires:

  1. Sacré compil', je n'aime pas tout, hein, je n'ai pas la nostalgie, camarde! Mais bon, The Righteous Brothers - Unchained Melody avec tonton Phil à la prod, c'est de la folie. Et le terminale Adieu Minette, du Renaud pas encore Renard, baloche mais piquant et drôle. Les origines se mélangent dans ta sélection est c'est parfait. De la variété (pas toujours verdâtre?!), mais aussi du classieux intouchable. J'attends ta compilation sur le Brésil (garanti sans coupe du monde?) avec la plus grand impatiente...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour M'sieur. Et toujours pas retenté sur tes conseils le Don McNeil. C'est prévu. et je reviendrai te dire si tu as bien joué des mes écoutes.
      Brésil? Zut, un quiproquo, je serai incapable de faire cette compilation, quoique? Mais cela serait long. Il y a dans ce pays tellement de courants musicaux, d'une telle force et originalité que tu penserais à un continent.

      Supprimer
  2. c'est joli comme quand on était ptits

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, qu'on était joli, tout ptit. Ensuite, ça s'est juste arrangé!

      Supprimer
  3. Oh, du Bécaud...c'est beau!! Deux bien belles chansons, Aznavour aussi..et Ferrat...:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un absent, probablement volontaire par son déjà modernisme, c'est Charles Trenet. Je n'ai pas trouvé de chanson moulée au poum poum...

      Supprimer
  4. ça fait pas poum poum tchak les slows 60s, ça fait tchik tchigidi tchik poum poum tchak

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me disais bien que moi aussi, j'en oubliais, pauvre petit Tchigidi tchick, trop discret peut-être?

      Supprimer
  5. Et pourquoi sont-ce les Box Tops (excellents au demeurant) qui font "Shades"?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parce que la version de Procol n'utilise pas cette rythmique si caractéristique

      Supprimer
  6. Bon, alors je la ramène un peu.
    Du baloche j'en ai fait tellement (et j'en fais encore parfois en intermittent lors des fins de mois de ponction de l'état) que je ne les compte plus ces popum poum tchaks de base de batterie.
    Il m'est même arrivé, chose honteuse, de lire le journal en même temps sur certains morceaux emmer... où de laisser divaguer un oeil coquin sur certaines danseuses - car les slows c'est en général par succession de trois, en bal...
    Alors, le jour où les boites tr808 et/ou yam sont arrivées, tu mettais le poumpoumtchack en repeat et comme pour les tangos, ça te permettait d'aller toi aussi faire la pause et /ou aller danser (les batteurs dansent très bien le slow et le tango...).
    Mais je rectifie ton rythme...
    Le slow...
    Deux catégories, celui type binaire avec effectivement le pattern cité (whiter shade of pale, excellent exemple mesure à 4/4 - décomposition par deux croches jouées sur la charley) et celui dit slow rock qui lui est de décomposition ternaire mesure à 12/8, décomposition du temps par trois croches, exemple Aline, Capri, only you, etc...
    Le premier est vraiment pop, le second plus américain est un dérivé du beat blues lent ou modéré, donc un tantinet plus rapide.
    l'ancêtre du slow 12/8 est la ballade...
    La différence est notoire - un "bon" slow est à un tempo de 70/72 à la noire, l'idéal étant 72 (My Way) - une ballade est idéale entre 66 et 68.
    on a dû s'exciter en préambules et préliminaires et ce sur l'espace d'une simple décennie... la mode de la minijupe certainement.
    la ballade est, elle sur beat ternaire (jeu de balais jazzy) mais s’interprète en lead de façon quasi binaire, c'est pour ça que ça "fonctionne". d'un côté ça avance et de l'autre ça retient...
    elle est d'une immense difficulté à assurer en tempo...
    le slow, lui, à 72 se fait quasi seul, pas besoin de retenir la pulse.
    cette dualité de culture du pulse est caractéristique chez les beatles, ringo, à ses débuts, hésitait entre le beat ternaire (qu'il jouait tel) et une semi binarisation alors que ses potes du dessus jouaient réellement binaire...(cant by me love)
    puis ça s'est "radicalisé" et au niveau du slow en tout cas, le slow rock a très vite fait place à un poumpoumtchac, caractérisé... le beat du rock joué au ralenti, donc...
    bon, aux claviers, ça donne quoi, maintenant que j'y suis ?
    Bah, c'est le moment où tu tapes le eltonjohning (croches alternées issues de la basse d'alberto - cf your song/sorry seems et imagine de lennon ou hey jude, let it be) ou si tu veux également divaguer tu tapisses de nappes de cordes de préférence... et là, en jouant quasiment des rondes tout le long, tu peux reprendre le journal ou chercher des sublimes contrechants si le titre a une grille digne d'intérêt.
    mais bon, tu sais, aujourd'hui, en soirées on ne fait quasiment plus de slows (ils sont passés en piano bar - j'en sais quelque chose), il faut... envoyer... encore une déformation venue des DJ...
    la drague, ça se passe... au bar... et au piano bar, justement, un autre transfert culturel...
    allez, à +
    ta liste m'a rappelé tant de souvenirs... je les ai tous ... en partitions...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En ce qui me concerne il y aura toujours quelque chose de mystérieux dans les concepts musicaux. Je pense à mon ami qui a du tenter plusieurs fois de me parler de musique Tonale, ou bien des temps dans la musique.
      Mais ce mystère me fascine toujours et encore.
      Je me souviens de mes lectures de OPERA le mensuel ou bien de l'avant scène opéra: je ne comprenais pas tout (et même pas grand chose dans AS opéra) mais j'aimais pourtant ça, comme lire du Proust sans respirer

      Supprimer
    2. Je suis pourtant sur que ça n'est pas si nébuleux pour toi, vu la teneur de tes articles...
      Mais je sais en ayant le même rapport avec d'autres arts, ce qu'est ce sentiment.
      Cela n'empêche pas d'aimer ou d'apprécier - c'est un autre rapport sur la perception des choses.
      à +

      Supprimer
    3. ... Pas nébuleux dans le sens qui m'échapperait, probablement pas, même si c'est un pari risqué, mais juste le manque de relation entre les mots et ce qu'ils signifient.
      Je sais entendre une mélodie simple mais me la faire lire sur une partition me renvoie à ce monde - ici merveilleux ailleurs terrible - de illettrisme musical

      Supprimer