mercredi 25 juin 2014

Soul, So Sweet Soul ...






Hooo comme c'est bon. Je sais, il y a ceux que ça rebute en blanc. Ce crépuscule Soul qui annonce le disco.

Cet abus d'arrangements, de violons, de choeurs, de sucre hot glace quoi.

Mais le virus est connu, il se nomme SHAFT. Ceux qui ne résiste pas à l'intro, au chant. Ceux là, qui ont plongé dans l'album, sont foutuches.

Certains ont tourné sur la Blaxploitation, ont digéré les quasi nanar pour entendre les titres poursuites. J'en fais parti.

D'autres ont plutôt viré titre guimauve fondante. J'en fais parti.

Certains n'ont juré que par les titres founky tout en subodorant (whouahhhh) l'arrivée du Disco qui simplifiera le discours avec efficacité, quoiqu'on en pense. J'en suis.

Le copain REVPOP m'avait sélectionné ces artistes album unique. Je me disais que le foisonnement de production devait ouvrir à l'époque les bagarres que nous connaissons aujourd'hui sur ces artistes pas originaux, mais charmants car repreneurs de recette du moment.

Sûrement qu'aucun ne s'aligne sur un « What's Going On » de Marvin. Donc si on ne devait avoir qu'un disque de soul symphonique...

Quoi, au moins une dizaine ? Il y aura de quoi, sans passer par nos seconds couteaux : Jackson, Donny Hathaway, Wonder, Al Green, Mayfield, Hayes, Robinson etc...

Mais si vous êtes un ogre Sweet Soul …. Alors comme probablement dans 40 ans pour la musique Girl pop du moment, vous serez bien content de les retrouver ces tranchants. Il y en a un paquet, et des bons.

Et je chante vive les clichés, j'entonne avec bonheur ces airs qui se chantent à plusieurs, alignés devant les micros, des corps souples et élastiques (pas mon cas), des fringues de total classe ….

C'est la saison pour ne craindre ni le sucre, ni le rosé, ni les filles (On regarde, quoi!!)

01 Anthony White - Could It Be Magic (Bonus Track) - Yes, You Need Love
01 Bobby Wilson - I'll Be Your Rainbow - Deeper And Deeper
01 Modulations - It's Rough Out Here - Share What You Got, Keep What You Need
01 Quazar - Quazar - Shades Of Quaze
01 Smoke - Risin' - Rainy Night
01 Barrino Brothers - Livin' High Off The Goodness Of Your Love (& Bonus) - I Had It All


4 commentaires:

  1. Là tu fais dans le kitch que j'adore, le pré discoïde, mi funk...
    On sort les violons, on balance des grands coups de trémolos, de glissandos...
    Les corps chaloupent et sur une pulse radicale on peut tout à la fois faire frotte frotte comme pour un bon vieux slow en balançant l'arrière train et le jeu de jambes collé serré tout à la fois pour un groove torride et sexy.
    Finalement, le truc, peut être...
    L'art et la manière, l'érotisme soft, le sentimentalisme feutré, la souplesse induite dans le corps...
    le corps/l'âme...
    Les racines croyantes immensément black et la puissance du corps.
    M;;;
    Comment font t'ils ?
    à +

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comment font ils? Il y a du métier surtout et un peu de vampirisme.
      Je note que ta touche "M" n'est pas loin de ";"

      Supprimer
  2. Ce n'est pas la soul que je préfère comme tu pourras t'en douter. Je n'ai rien contre la démesure si elle est au service de l'émotion. En clair, je trouve qu'ici on en fait déjà trop pour le corps et presque plus pour l'âme. Pour moi, ça ressemble déjà au début de la fin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le ressenti mis à part, domaine trop personnel, pour le reste tu as raison. C'est effectivement une période qui épuisera un sujet, exploité par des faiseurs de talent (je trouve, quand même).Comme je disais le Disco marquera l'échappée annoncée. Cela ne m'empêche pas de frémir au genre comme je frémis encore au son du blues rock, même récent, même rabâché.
      Imagine que ma liste compte encore 20 artistes, même période, +- Funk ou Soul, n'ayant qu'un seul disque à leur actif... te dire si tu fais sauter la restriction.

      Supprimer